Les abdominaux : utiles pour devenir meilleur en danse classique

Je constate une lacune dans de nombreux cours amateurs de danse classique, quel que soit l’âge et le niveau des élèves : beaucoup d’entre eux n’utilisent pas du tout leurs abdominaux lorsqu’ils dansent !

C’est pourtant une des clés de la réussite de nombreux mouvements. Un centre fort vous aidera à danser sans vous faire mal au dos, vous donnera un style plus fluide, de meilleurs équilibres, moins de douleurs de compensation dans le reste du corps…

Petit exemple sur le mal de dos : dans un exercice de jambe sur la barre, à la seconde, l’exercice classique consiste à pencher son corps sur la jambe puis vers l’extérieur. Si ce mouvement est exécuté sans mobiliser les abdominaux, c’est le dos qui prend tout et c’est vite douloureux, voir dangereux. Si on fait ce même mouvement en guidant la descente puis la remontée grâce au ventre, on gagne en qualité de mouvement et on préserve le dos.

Autre exemple sur l’équilibre : un centre solide est une des clés d’un bon équilibre, donc de pirouettes réussies.

J’ai déjà entendu des élèves en cours dire : « Ah bon il faut serrer les abdominaux quand je fais tel ou tel mouvement ? » Oui, 1000 fois oui !

Bon, il ne s’agit pas non plus de serrer le ventre jusqu’à en avoir l’air constipé : quand on bloque les muscles on perd la faculté de bouger avec fluidité. Non, il s’agit de gaîner le corps en quelque sorte. Quant à la respiration, elle se fait dans les côtes, sur le côté et l’arrière (ce qu’on appelle « respirer par le dos »).

Vous êtes nombreux (nombreuses) à demander comment faire pour tenir vos jambes plus haut en extension : savez-vous que pour tenir ses jambes à plus de 90°, il faut prendre la force dans le ventre (en bas et sur le côté, avec le muscle ilio-psoas), et non sur la cuisse ? C’est une sensation difficile à trouver mais tellement utile pour progresser.

Mon expérience m’a montrée qu’on parle plus de ces notions dans les cours de danse modern’jazz et contemporaine, que dans les cours de danse classique. Comme si en classique, il suffisait de répéter 1000 fois les mêmes mouvements pour qu’ils finissent par rentrer. Alors pensez-y dans vos prochains cours de danse : testez les mouvements avec et sans mobilisation du ventre, et dites moi si vous constatez une différence Laugh

Ces articles devraient vous intéresser :

31 réponses
    • Lylie
      Lylie dit :

      oui pour la respiration tu peux t’entraîner assise chez toi, bien droite : en inspirant, tu essaies de ne pas gonfler le ventre en contractant légèrement tes abdos, et tu essaies de sentir tes côtes s’écarter dans ton dos, comme si ton dos s’élargissait. Ça te permet de t’oxygéner quand tu fais des mouvements qui nécessitent de serrer le ventre, au lieu de rester en apnée Smile Ça peut aussi servir quand tu fais des étirements au sol, par exemple.

      • visiteur
        visiteur dit :

        C’est le mode de respiration des femmes qui portaient le corset. Le mode de respiration naturel est celui du bébé, c’est-à-dire avec le ventre.
        Mais pour faire de la gym et danse, je veux bien croire que cela soit utile de respirer comme ça. J’étais d’ailleurs souvent gêné avec la respiration, par exemple avec les abdos, ou pour plier le corps jambes droites, avec le buste qui va chercher les pieds, et puis remonte. Comment gérer le gonflement du ventre quand il faut muscler le ventre ou casser le corps en deux ?
        Ben en fait faut pas parler, faut tester. Je viens d’essayer, et je vois tout de suite l’intérêt de la chose: fini la sensation d’écrasement du ventre et de remontée d’estomac. On contracte légèrement le ventre en le rentrant un peu, et on respire avec la cage thoracique, comme si le ventre n’existait pas. Et, oh miracle, on peut plier le corps sans problème ! sans avoir le ventre écrasé. Party Yes
        Pour Lylie, hip hip hip ! Jump

        • Lylie
          Lylie dit :

          merci, merci Wink L’idée principale de mon message, c’est de tout faire pour préserver son corps et notamment son dos, trop fragile pour supporter les mouvements de danse à lui seul, tout en s’oxygénant. Après, je ne dis pas de respirer comme ça pendant tout le cours de danse Laugh
          Les tutus sont parfois proches du corset, avec leurs baleines, il suffit qu’ils soient un peu justes… Ça nous a déjà valu quelques fou-rires de vestiaires ces histoires là. On inspire un grand coup, on rentre le ventre et on ne respire plus pendant que la copine ferme les innombrables agrafes !

  1. cloclo-tite-danseuse
    cloclo-tite-danseuse dit :

    J’ai essayé l’exercice sur la chaise, et comme l’a dit visiteur: Pour lylie hip hip hip… HOURRA!

    Mais serais-tu prof de danse, petite Lylie? Parce que « j’ai déjà vu des élèves dans les cours de danse dire »

  2. Chrystina
    Chrystina dit :

    Pour avoir fait de la danse classique pendant plusieurs année, je dois vous avouer que les abdominaux sont important. Pour ceux qui voudrait débuter un excellent programme d’abdominaux je vous recommande ce programme http://www.mesabdominaux.com

    C’est un des amis de mon entraîneur de natation et il faut dire qu’il est très douer. Pour l’avoir personnellement essayée, il est très efficace.

    Merci

  3. Julie
    Julie dit :

    Je n’ai jamais entendu cette réflexion : « Ah bon il faut serrer les abdominaux quand je fais tel ou tel mouvement ? »
    Ma prof nous rabâche assez souvent de serrer le ventre pour qu’il soit facile de l’oublier. Après, le mettre en pratique, c’est une autre histoire…
    J’ai souvent eu des difficultés pour respirer et la sensation d’être en apnée pendant un mouvement, donc j’essaierai la « respiration par le dos » ce soir.

  4. ANGELICA
    ANGELICA dit :

    Chalut à toutes !

    Alors là, j’offre des chocolats (pralines belges « Leonidas » ) à qui arrivera à me faire comprendre comment je peux arriver à ENFIN ressentir cette Really Pissed Cry Pain de sensation Razz de prendre la force dans le ventre (en bas et sur le côté, avec le muscle ilio-psoas) pour obtenir de plus hautes extensions (plus de 90 C°).

    Lylie, vraiment très bien ton exercice de respiration assise sur une chaise : j’ai essayé and it works ! Yes

    J’ai réellement besoin de comprendre ce groundidiou Silly de truc pour l’extension car c’est un problème pour mon parcours dans la danse Pro.

    Merci et … chocolatement vôtre (une promesse est une promesse !! Cool )!
    Angelica. Cat

    demander comment faire pour tenir vos jambes plus haut en extension : savez-vous que pour tenir ses jambes à plus de 90°, il faut et non sur la cuisse ? C’est une sensation difficile à trouver mais tellement utile pour progresser.

    • Lylie
      Lylie dit :

      Salut, je viens d’avoir ton message. J’ai un exercice qui a bien marché pour moi dans un livre, je vais tenter de te le scanner et envoyer par email. (je peux utiliser l’adresse que tu as mis dans le formulaire de contact ? Sinon il faudrait m’envoyer l’adresse voulue).

      • ANGELICA
        ANGELICA dit :

        MERCI BEAUCOUP !!! Yes Smile Rose
        C’est réellement gentil de ta part !!! Hug Right

        L’adresse de contact que j’ai fournie est bel et bien mon adresse e-mail : pas de souci !

        Et donc, c’est grâce à ces deux pages et à la « manipulation » proposée que tu as réussi à sentir ton iliopsoas et par conséquent augmenter la hauteur de ton développé ?

        Mais qu’en est-il des abdos dans l’affaire ? Question

        Grazie ! Smile

        Angelica.

        • Lylie
          Lylie dit :

          Oui juste grâce à cet exercice j’arrive à sentir les bons muscles Smile
          L’ilio-psoas n’est pas un muscle abdominal c’est vrai, mais pendant les développés les abdos sont engagés bien sûr, comme dans la plupart des mouements à la barre ou au milieu on les utilise presque tout le temps (sans oublier de respirer !). Biz

          • ANGELICA
            ANGELICA dit :

            Mais l’on entend toujours que la hauteur de jambe se gagne à la force des abdos. Question

            Faut-il les solliciter de manière « normale » (c’est-à-dire « pulled-up, comme l’on dit en Anglais) ou alors d’une manière plus spécifique lors des développés devant et à la seconde (derrière ce sont pas les mêmes muscles qui travaillent) ?

            Merci.

          • Evgenia
            Evgenia dit :

            Bonjour Lylie,

            Pourrais-tu m’envoyer aussi cet exercice, stp ? J’aimerais bien savoir si je fais fonctionner les bons muscles … ma prof appartient malheureusement au groupe qui se contente de dire « serrez le ventre » Frown

        • Lylie
          Lylie dit :

          (Je réponds ici à ton dernier message)
          Franchement là tu m’en demandes trop, je ne sais pas te répondre ! Je ne vois pas de relation « directe » entre abdos et hauteur de jambe, puisqu’ils ne sont pas reliés. Par contre les abdos sont essentiels pour te tenir droite, bien ancrée dans le sol, bien centrée. Il faut toujours les gaîner pour préserver le dos, sinon bonjour les douleurs vertébrales. Je peux pas t’en dire plus maintenant, il faut que tu trouves une personne spécialiste si tu veux aller plus loin dans la compréhension de l’anatomie du mouvement.

          • ANGELICA
            ANGELICA dit :

            Ok, merci.
            A tout hasard, connaitrais-tu une personne spécialiste vers qui m’orienter ? Question

            En fait, je te posais cette question quant à l’utilisation spécifique des abdos car tu expliques dans ton article ci-dessus que, pour tenir ses jambes à plus de 90°, il faut prendre la force dans le ventre (en bas et sur le côté, avec le muscle ilio-psoas).

            Merci en tout cas Smile : les deux pages que tu m’as envoyées se trouvent sur ma table de chevet ! Doctor

    • ANGELICA
      ANGELICA dit :

      Nanou,ce que tu prétends est une aberration : j’ignore quelle sorte de soi-disant cours de Classique tu as bien pu prendre car il n’existe en effet pas UN SEUL cours de Ballet digne de ce nom qui n’engage pas les Abdos !! A moins bien sûr de mal travailler soi-même ….

      • Lylie
        Lylie dit :

        Angelica, je t’assure qu’il existe PLEIN de cours de danse classique où l’utilisation des abdominaux n’est jamais – ou presque – expliquée. Tu as de la chance si on t’a transmis ça. Mais sache que c’est loin d’être le cas partout, même en présence de bons profs par ailleurs. On se contente de nous dire « rentrez le ventre »…

        • ANGELICA
          ANGELICA dit :

          Sur ce point, je ne puis que malheureusement être d’accord avec toi …. Frown Really Pissed Rares sont en effet les professeurs capables d’expliquer COMMENT utiliser CORRECTEMENT les muscles abdominaux !!!! Shout Sans doute sont-ils/elles incapables de l’expliquer car eux/elles-mêmes l’ignorent, ce qui est grave en tant qu’enseignant(e).
          J’agrée : « rentre le ventre » ne veut STRICTEMENT RIEN dire !!!!!!!! Starving Je peux parfaitement bien « rentrer le ventre » en n’utilisant pas correctement les abdos !!!! Teeth

          • Lylie
            Lylie dit :

            « Sans doute sont-ils/elles incapables de l’expliquer car eux/elles-mêmes l’ignorent, ce qui est grave en tant qu’enseignant(e) »

            Je suis d’accord avec toi sur tout le reste mais pas sur ce point. En effet, tous les profs que je connais ont un passé de danseur professionnel et ils connaissent l’importance des abdominaux. MAIS je pense que c’est tellement évident pour eux, qui ont été formés jeunes dans des écoles professionnelles, qu’ils ont oublié que ce n’était pas évident pour d’autres personnes.
            Peut-être aussi qu’ils considèrent que c’est une notion acquise par les élèves dès la première année et que c’est tellement évident encore une fois qu’ils n’imaginent pas avoir besoin d’en reparler. Il n’est pas facile de voir si quelqu’un utilise ses abdos correctement, surtout si les élèves portent des tshirts ou des vêtements noirs Frown Essaie de voir la prochaine que tu prends un cours : regarde les autres élèves Smile ça sera une expérience intéressante je pense.

          • ANGELICA
            ANGELICA dit :

            Justement, là réside TOUTE la différence entre un danseur et un pédagogue : un danseur peut être capable de faire six pirouettes mais pas d’expliquer comment y arriver, au contraire du pédagogue dont le travail est justement de décortiquer la procédure. C’est bien là LE problème : trop d’enseignant(e)s ne sont PAS des pédagogues et, par conséquent, ne sont pas capables d’enseigner leur savoir. Et, crois-moi, pour avoir connu une myriade de « professeurs », rares sont ceux qui font réellement preuve de pédagogie.
            Il est crucial de se rappeler que « danseur » ne signifie pas « professeur » : l’on peut être un excellent danseur mais un bien piètre professeur !!

            Il est du devoir de l’enseignant de vérifier la bonne exécution des mouvements. Je suis bien d’accord qu’il est difficile d’y voir clair lorsque les élèves portent 350 couches mais c’est alors à l’enseignant de leur demander de bien vouloir les ôter.

          • Lylie
            Lylie dit :

            Angelica, je suis tout à fait d’accord avec toi sur la distinction danseur pro / prof et des différences de pédagogie. Malheureusement, le futur de la danse n’augure rien de bon à ce niveau car on parle de plus en plus du manque d’expérience de danseur des profs en formation. Pour être plus claire, on reproche aujourd’hui à des jeunes profs leur absence de passé de danseur professionnel. Il y a donc plusieurs écoles de pensées : ceux qui pensent qu’il faut avoir été pro sur scène en compagnie pour transmettre la danse, et ceux qui (comme toi et moi) pensent que ça ne fait pas forcément de bons pédagogues… C’est compliqué hein ? Laugh Perso je me méfie des danseuses/danseurs qui n’ont pas réussi à faire carrière et qui font prof par dépit. J’ai lu ça aussi sur des forums de danse : « si tu n’arrives pas à devenir danseuse, tu pourras toujours faire prof de danse » Shock Horrible !

  5. visiteur
    visiteur dit :

    Lylie dit :
    13 novembre 2012 à 8 h 50 min
     » Perso je me méfie des danseuses/danseurs qui n’ont pas réussi à faire carrière et qui font prof par dépit. J’ai lu ça aussi sur des forums de danse : « si tu n’arrives pas à devenir danseuse, tu pourras toujours faire prof de danse » Horrible ! »

    « Celui qui peut, agit. Celui qui ne peut pas, enseigne »
    La formation continue pour adultes est pleine de planqués qui ne connaissent rien à ce qu’ils « enseignent », parce qu’ils sont juste là comme surveillants, alors qu’ils sont censés être des gens qui ont fait le tour de leur discipline, et qui sont débordent tellement d’elle qu’ils éprouvent le besoin de transmettre leur savoir ainsi même que l’on éprouve le besoin de faire des enfants quand on déborde de vie. Mais ainsi même que la pluaprt des gens font des gosses par suivisme, par intérêts matériels, pour assurer leur place en société, ainsi même il en est qui font prof. Ils suivent doctement un programme et des préconisations venus d’en haut, avec lesquels ne sont pas d’accord les quelques formateurs qui ont une maitrise du sujet, pour ceux qui assurent le coeur de la formation (les autres font un peu de la figuration).
    Les meilleurs ne font pas de la formation pour adultes, et sûrement pas, non plus, de l’enseignement pour tous. Pas de généralisation, mais il est clair qu’enseignant est une vocation pour peu de gens, comme le reste. Et avoir vocation à enseigner à des élèves qui n’aiment pas l’école, c’est encore plus rare. Et avoir vocation à faire ça aux plus défavorisés, ça l’est autant.
    Mieux vaut avoir conscience de ce genre de choses pour choisir son école , son prof et sa formation [de danse].

  6. Nike
    Nike dit :

    si vous avez eu la curiosité de parcourir la chaîne de la vidéo précédente, vous avez vu ça, sinon:

    Correction des exos d’abdos chez les ballerines:
    Faire des abdominaux autrement
    http://www.youtube.com/watch?v=kYbTGiYYctY

    Non aux abdos catastrophes! Mes astuces bas ventre et anti diastasis
    voir HD http://www.youtube.com/watch?v=yNj5AY13NCU

    Sur le forum, je crois, quelqu’un parlait des bras lamentablement flasque de sa prof, en se demandant si la danse permettait de finir comme ça. Exo pour éviter ça:
    Adieu bras flasques!.mp4
    http://www.youtube.com/watch?v=Y1jNT107swE&feature=c4-overview&list=UUD1lDlJ9qRRZgQfNUErwqRQ

  7. Manon
    Manon dit :

    Bonjour,

    Je trouve ton article super intéressant et ne m’efforce d’utiliser ces abdos trop souvent oubliés! Je ne sais pas si c’est le bon endroit pour poser ma question, mais je tente quand même Wink
    Malgré l’utilisation de mes abdos et de l’ilio-psoas, je continue d’utiliser beaucoup trop mes quadriceps, et je n’arrive pas à faire autrement. .. avez -vous des conseils à me donner pour utiliser les muscles sous les fesses, notamment dans les développés?

    Merci d’avance et un grand bravo pour ce site!

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire