Comment trouver un cours de danse ?

Si vous avez des ami(e)s qui font déjà de la danse, ou dont les enfants pratiquent la danse, demandez-leur conseil, ils connaissent peut-être une bonne école près de chez vous. Sinon, la seule solution est de prendre l’annuaire et de décrocher son téléphone afin de connaître les jours et les heures des cours ! Peu d’écoles ont un site Internet.

Il existe plusieurs types d’écoles de danse :

Les conservatoires publics : municipaux, régionaux, nationaux, leur niveau varie surtout selon leur rayonnement national. L’enseignement y est parfois gratuit, ou sinon moins cher que dans le privé.

Les associations : gérées par une équipe associative, elles rémunèrent un ou des professeurs diplômés pour les cours. Elles sont payantes, mais proposent des tarifs très intéressants.

Les écoles privées : plus chères que les associations, elles sont aussi souvent mieux équipées (notamment les locaux).

Lamp Une bonne idée : assister au spectacle de fin d’année de quelques écoles de danse, ils ont lieu généralement en mai ou juin. Cela vous donnera une idée de ce qu’apprennent les élèves, et du style chorégraphique du ou des professeur(s).

Les cours commencent en septembre et suivent le calendrier scolaire, mais les écoles acceptent les nouveaux élèves à tout moment de l’année.

La plupart des écoles font payer un abonnement au trimestre. Certaines écoles proposent d’acheter des carnets de tickets : vous payez vos cours à l’unité ou bien vous achetez par exemple 10 cours, à prendre quand vous le souhaitez. C’est souvent le système utilisé pour les cours pour adultes.

Les cours durent entre une heure et deux heures.

Quelles questions poser avant de commencer ?

Tout d’abord, en France un professeur de danse doit obligatoirement avoir le Diplôme d’Etat (DE) de professeur de danse ou son équivalence. Vous pouvez demander quelle formation ont suivi les professeurs, si cette information n’est pas affichée.

Renseignez vous sur la tenue à porter en cours de danse : certaines écoles laissent le libre choix, d’autres ont une tenue imposée. N’achetez rien avant d’obtenir ce renseignement.

Avant de vous décider pour une école, demandez si vous pouvez y prendre un cours d’essai : ils sont souvent gratuits ou à prix réduit.

Demandez si votre école vous fait participer à un gala de fin d’année. Parfois, il faudra payer des costumes car leur prix n’est pas forcément inclus dans l’inscription annuelle. si la date est déjà connue, réservez-la directement dans votre agenda : rien de pire pour un professeur que d’avoir des élèves qui annulent leur participation quelques jours avant le passage sur scène…

A quel âge commencer la danse ?

A n’importe quel âge : les enfants peuvent prendre des cours d’initiation dès 4-5 ans, ces cours leurs apprennent à bouger en musique et à danser en groupe, ce n’est pas encore de la danse classique. Les véritables cours de danse classique commencent à 8 ans. Vous pouvez commencer enfant, adolescent(e) ou adulte… cela ne pose aucun problème !

Peut-on commencer la danse classique quand on est adulte ?

Bien sûr que oui ! Il existe de plus en plus de cours pour adultes débutants. On y trouve des ambiances de travail très sympathiques et détendues, en compagnie d’autres adultes avec qui on peut partager ses difficultés et ses progrès.

Peut-on recommencer la danse après plusieurs années d’arrêt ?

Oui ! Vous aurez probablement perdu de votre niveau, alors ne soyez pas trop ambitieux et reprenez doucement, le temps que votre corps se remette en forme. Reprendre trop vite, c’est la porte ouverte aux blessures alors soyez prudents.

Filles et garçons ?

Les cours accueillent les garçons comme les filles. Presque tous les exercices sont communs. Parfois, le professeur fera faire des exercices un peu différents aux garçons entre deux exercices pour les filles. Les classes sont mixtes, sauf dans les écoles de formation professionnelle.

Et la formation professionnelle ?

Pour devenir danseur professionnel, il faut commencer très jeune et auditionner dans les meilleures écoles : l’école de l’Opéra de Paris, les conservatoires nationaux, l’école de danse de Marseille, de Cannes… Ces écoles ne prennent pas tous les enfants : il faut faire un dossier, puis passer une audition basée sur des critères d’admission strictes. On y juge le potentiel des enfants ainsi que leur physique, une étape cruciale. Enfin, il faut que l’enfant soit prêt à vivre en internat très jeune et à ne voir sa famille que le week-end si l’école est trop loin de chez lui. Devenir professionnel n’est pas un jeu : c’est un véritable travail. Ça doit être une décision menée par la volonté de l’enfant.

A quoi ressemblent une école et un studio de danse ?

Dans une école de danse, vous entrerez par l’accueil, il y a généralement un bureau avec les horaires des cours. Il y a des vestiaires séparés pour filles et garçons. Ils sont accompagnés de toilettes et de douches.

Il y a enfin un ou plusieurs studios de danse. Ce sont des grandes pièces recouvertes de parquet ou de lino (un revêtement en plastique, comme sur les scènes de théâtre). Un pan de mur au moins est entièrement couvert de grands miroirs qui vont du sol au plafond. Sur plusieurs côtés de la salle sont fixées les barres. Elles sont attachées sur deux hauteurs, pour convenir aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

Le déroulement d’un cours de danse :

Le cours peut démarrer de plusieurs façons : certains professeurs font faire un premier exercice au sol pour préparer le corps au travail. Sinon, on commence généralement à la barre.

Les débutants travaillent le plus souvent face à la barre, ou dos à la barre. Le fait d’avoir les 2 mais en appui est plus facile au départ. Ensuite, on passe à des exercices où on ne tient la barre que d’une main comme sur la photo ci-dessus. Toujours à droite d’abord (la jambe gauche est alors la plus proche de la barre), puis à gauche après un demi-tour qu’on appelle un « détourné ».

La barre est un moment dédié à l’échauffement et à l’acquisition de techniques qu’on va ensuite utiliser au « milieu ». Le « milieu », c’est simplement la partie du cours qui suit la « barre », lorsque les élèves se placent dans la salle. Pour les débutants, c’est là que les vraies difficultés commencent ! Dur dur de se repérer dans l’espace, au départ c’est très perturbant. Mais ça vient au fil des cours.

Lamp Sachez qu’on se place au milieu selon certaines règles, et pas complètement au hasard : on se place sur plusieurs lignes, et on ne doit jamais empêcher une personne qui se trouve derrière nous de se voir dans le miroir. Les lignes sont donc décalées pour que chacun se voit dans le miroir. On doit respecter l’espace vital de chacun : on ne se colle jamais aux autres, on s’espace ! Plus la chorégraphie implique de grands mouvements, plus on garde ses distances pour ne pas prendre de coup et ne pas gêner les autres.

On vous fera certainement faire des pas en « diagonale ». Cela consiste à démarrer dans un coin de la salle et à rejoindre le coin opposé en traversant la salle sur une ligne droite.

Lamp Chaque exercice au milieu est fait 2 fois à droite puis 2 fois à gauche. Certains professeurs font moins travailler leurs élèves à gauche mais c’est très dommage.

Il existe aussi des exercices à faire en « manège », mais généralement pas chez les débutants car c’est plus difficile. Le manège consiste à effectuer une chorégraphie à plusieurs en se déplaçant sur un grand cercle tout autour de la salle.

Lamp Si vous êtes un peu nombreux dans le cours, le professeur vous divisera sûrement en plusieurs groupes, 2 ou plus. Les groupes apprennent les exercices en même temps mais les effectuent les uns après les autres. Quand vous ne dansez pas, placez-vous sur le côté ou au fond de manière à ne pas gêner ceux qui dansent.

Sachez aussi que si le professeur vous dit de « descendre », il parle de vous rapprocher de l’avant de la salle comme si c’était une scène. Et s’il vous demande de « remonter », il vous demande de reculer ! Ceci vient des scènes de théâtre qui sont traditionnellement en pente, afin que les spectateurs voient mieux toute la mise en scène. Pensez-y en cas de doute sur ce que vous demande votre professeur.

Tout au long du cours de danse, le professeur va donner des informations, des corrections. Parfois elles s’adressent à la classe entière, parfois elles sont adressées à une personne en particulier. Dans les deux cas, même si le professeur ne vous parle pas directement, prenez chaque correction comme si elle vous concernait : écoutez, appliquez, c’est ainsi que vous apprendrez.

Le savoir-vivre du cours de danse :

Il y a quelques règles à respecter pour que tout se passe bien :

– Quand votre cours est à 18h, celà veut dire qu’à 18h vous êtes prêts à débuter le cours. Donc, vous devez arriver en avance pour vous préparer dans les vestiaires. Comptez 10 minutes pour être à l’aise : tenue, coiffure, chaussons.

– On ne rentre jamais dans un studio de danse lorsque des personnes sont en train d’y effectuer un exercice. Si on est en retard, on attend la fin de l’exercice pour entrer, on s’excuse et on se fait discret pour rejoindre une place à la barre.

On ne discute pas dans un cours de danse ! Chacun est concentré et fait de son mieux pour suivre le professeur. On peut lui poser des questions entre chaque exercice bien sûr. Mais pas de papotage.

– On oublie son téléphone portable le temps du cours ! N’allez pas checker vos SMS entre deux exercices, c’est vraiment très malpoli. Il est au fond de votre sac, éteint ou en mode silencieux.

– On respecte les consignes du professeur, que ça concerne la tenue ou les exercices. Veillez à avoir une coiffure qui ne vous gêne pas. Pour un professeur, c’est énervant de voir ses élèves se recoiffer en permanence, de plus ça gêne votre technique. C’est pour cela que le chignon est la coiffure la plus pratique pour les cheveux longs. Pour les cheveux courts, faites-les tenir avec un maximum de barrettes plates pour ne pas avoir de mèches dans les yeux.

Conclusion :

Vous voilà normalement armés pour votre premier cours de danse ! Si vous avez encore des questions, postez-les dans les commentaires et on fera tout notre possible pour vous renseigner.