Court reportage sur les Ballets Trockadero

Un condensé d’information pour en savoir plus sur cette compagnie très particulière ! Prochaine tournée française en septembre / octobre 2012 : j’ai bien l’intention d’aller les applaudir.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Court reportage sur les Ballets Trockadero

  1. visiteur dit :

    J’ai vu une vidéo d’un de leur spectacle à Monte carlo. J’ai trouvé ça grotesque. Quelques passages étaient plus appréciables; ceux qui s’approchaient le plus de l’harmonie des vrais ballets. De manière générale ça surprend. Au début j’ai cru qu’il y avait une erreur quelque part. Je me suis demandé : Mais qu’est-ce que c’est ça ?!!! Où est-ce que je suis tombé ?!
    Ensuite, tourner en dérision les ballets m’a paru intéressant pour démystifier et désacraliser, en quelque sorte, tout ce qui est vaniteusement déifié.
    Un peu de ça pour rigoler, pourquoi pas. Mais bon, ça ne vaut pas la majesté des ballerines. Finalement, ça permet de mieux apprécier les vraies ballerines.
    Dommage que les pointes fassent un si mauvais effet à plat.

  2. Dominique dit :

    Je trouve ça vraiment phénoménal! Ils ont une technique époustouflante! J’ai vu plusieurs vidéos de leurs prestations et je trouve cela rafraichissant. Lorsqu’on connait les ballets, les ballets d’origine je veux dire, ont peut encore plus apprécier la parodie qu’ils en font mais aussi leur technique et leur précision surprenante! J’aimerais beaucoup les voir en vrai!

    • Lylie dit :

      Je suis entièrement d’accord avec toi Dominique Laugh Avoir une telle technique, ET une force comique pareille, ce n’est vraiment pas donné à tout le monde.

      • visiteur dit :

        Moralité: les femmes qui ne se vautrent pas avec des hommes primitifs ont tendance à s’émouvoir ou s’amuser des délires homosexuels. Ils ont la réputation de s’amuser comme des petits fous (à l’exception des types en cuir, glauques dans leur genre), et certaines femmes aiment ça : qu’on les amuse.

        Et puis faut peut-être être de la partie pour apprécier. Ben, bonne cuite alors.

Laisser un commentaire