Articles

J’ai testé : les pointes Gaynor Minden

Avez-vous entendu parler des pointes Gaynor Minden ? D’origine américaine, elles font leur chemin en France et se vendent très bien. Curieuse, j’ai voulu me faire un avis et je partage aujourd’hui le résultat avec vous!

A propos des pointes Gaynor Minden :

Ce sont des pointes très différentes des pointes fabriquées en matériaux traditionnels (pour ainsi dire, toutes les autres pointes du marché : Bloch, Freed, Capezio…). Chez Gaynor Minden, « la semelle et la boîte intérieure sont fabriquées en élastomère thermoplastique et sont moulées par injection ». La différence ? C’est que ces matériaux ne ramolissent pas et ne se déforment pas dans le temps. La forme du chausson et la semelle ne changent pas au fur et à mesure des cours de danse. En moyenne, les pointes Gaynor Minden durent 4 à 5 fois plus longtemps que des pointes traditionnelles. Elles existent en 5 duretés de semelle, et il faut acheter la semelle telle qu’on aime porter ses pointes, sachant qu’elle ne ramollira pas ! Donc ne surtout pas l’acheter trop dure, ces chaussons doivent être confortables immédiatement, tels qu’on aime porter ses pointes. Vous l’aurez déduit, avec ces pointes il n’y a aucun cassage nécessaire : elles sont prêtes à être portées. A ceci près qu’il vous faudra une période d’adaptation pour vous habituer aux nouvelles sensations qu’elles procurent.

Ce que j’en ai pensé :

Parmi les promesses des pointes Gaynor Minden, il y a celle d’un meilleur alignement cheville / pied dans la pointe. Et ça, je l’ai constaté, c’est vrai.  Autres avantage : ce sont des pointes très légères et silencieuses. Elles sont fort jolies, et ont un confort intérieur remarquable avec un tissu très doux et un rembourrage inclus dans le boitier.

Côté négatif : il n’y en a pas beaucoup, celui qui me vient à l’esprit c’est qu’il est plus difficile d’y coudre les rubans et élastiques car l’arrière du chausson est assez étroit et le tissu un peu épais, plus dur à traverser avec l’aiguille. J’ai la chance d’avoir un pied « moyen » qui est content avec la plupart des modèles de pointes, mais pour les gens qui ont des pieds particuliers (par exemple égyptiens – 2nd orteil plus long ou bien avec un hallux valgus important), ça risque d’être plus compliqué car il n’y a pas de variété de forme de boitier chez Gaynor Minden, et il ne se déforme pas avec le temps.

Un chausson de tricheuse ?

Un débat a régulièrement lieu dans les communautés web de danseuses : ces pointes sont-elles de la triche ? Explication : certains estiment que la semelle « aide » la danseuse à monter sur les pointes, et que la danseuse ne fournit plus l’effort elle-même, risquant ainsi de ne plus développer la force de sa cheville voir de la perdre. Le débat est ouvert !

Personnellement, il est vrai que j’ai tendance à « m’asseoir » dans ces pointes, ce qui veut dire que je laisse la semelle soutenir mon pied sans réellement contrôler dans la cheville. Mais je dois reconnaître que c’est un défaut que j’ai aussi avec les chaussons de pointe traditionnels Confused Et reste que le travail de déroulé par la demi-pointe est le même dans tous les chaussons, les Gaynor Minden n’étant pas des chaussons magiques qui dansent à notre place Laugh

Alors est-ce qu’ils sont « nocifs » à moyen/long terme pour ma technique ? Je n’en ai pas la moindre idée !

Ce qui est sûr, c’est que les danseuses professionnelles sont nombreuses à porter des Gaynor Minden aujourd’hui, notamment des Etoiles (vous retrouverez leurs témoignages sur le site de la marque), et que des écoles de danse pour pré-professionnel(le)s les utilisent. Les compagnies de danse y sont sensibles aussi pour l’argument du prix, elles permettent des économies substantielles vu leur durabilité.

A qui s’adressent les pointes Gaynor Minen ?

Elles sont vendues autant aux danseuses débutantes qu’aux professionnelles.

Comment choisir vos Gaynor Minden :

Elles se vendent avec diverses options qui permettent de chausser la plupart des pieds. Pour les découvrir, rendez-vous sur le site Gaynor Minden, on y trouve un guide complet pour l’essayage. Notez surtout que ces pointes ont un tissu qui ne se détend pas, et qu’il faut généralement  prévoir une pointure de plus que notre taille habituelle.

Le prix :

Ces pointes coûtent autour de 120 – 125 euros. Je vous vois déjà faire des yeux tous ronds et scandalisés derrière votre écran d’ordinateur ! Laugh Mais sachant qu’une paire de pointes traditionnelles coûte en moyenne 55 à 60 euros, et que les Gaynor Minden durent facilement 4 fois plus longtemps (sans compter le confort de ne pas avoir à les « casser »), elles sont plus économiques sur le long-terme  – à supposer qu’on ne se trompe pas de taille quand on les achète et à supposer que nos pieds s’y habituent ! Sinon vous n’aurez plus qu’à les revendre au plus offrant… Oui je sais, c’est tellement compliqué de choisir des pointes !

Que pensez-vous des pointes Gaynor Minden ?

J'ai testé et j'aime
J'ai testé et je n'aime pas
Je ne connais pas mais j'ai envie d'essayer
Je ne connais pas et je n'ai pas envie d'essayer