Articles

Les demi-pointes pour la danse classique

Aujourd’hui on va faire une descente dans l’univers un peu bizarre des demi-pointes Grin

A vrai dire, depuis 15 ans je porte invariablement des demi-pointes en toile bi-semelle, changeant de marque de temps en temps, sans trop me poser de question.

Dernièrement, j’ai vu fleurir dans les catalogues des nouveaux modèles innovants.

Vous connaissez tous les modèles usuels : cuir ou coton, semelle entière ou bi-semelle. Désormais vous devrez aussi compter sur…

– les chaussons bi-semelles en filet :

Ces chaussons Capezio ont des renforts en cuir autour des orteils et du talon. L’intérêt ? A vrai dire, je ne sais pas. Beaucoup de souplesse certainement ? Mais qu’en est-il du maintien ? Au niveau esthétique on repassera en tout cas Laugh

– les chaussons sans cordon de serrage, avec un pourtour entièrement élastiqué :

C’est le modèle SO621 de chez Bloch, en toile avec triangle de flexibilité sous la voûte. Comme le précédent, je trouve qu’il y a un souci esthétique, par contre en termes de confort j’aurai bien envie de les essayer. Les élastiques de ce modèle sont précousus, croisés, ce qui m’inquiète toujours un peu : en effet, chaque danseuse a besoin d’une longueur d’élastique différente en fonction de sa morphologie.

– les chaussons en deux parties, sans tissu sous la voûte plantaire :

Ce modèle appelé « Elastosplit » vient aussi de chez Bloch.  Comme vous pouvez le voir, il n’y a que de l’élastique sous la voûte. Les avis d’acheteuses montrent que ces chaussons font de jolis pieds, mais qu’ils tiennent assez mal aux pieds, les utilisatrices ont tendance à les perdre surtout lors des pirouettes. Il n’y a pas de cordon de serrage, ce qui empêche d’ajuster la largeur à son pied. Plutôt à éviter pour votre traditionnel cours de danse classique, à mon avis. Peut-être utile pour des danses + contemporaines où l’on recherche la sensation du pied-nu.

– les chaussons avec des voûtes flexibles en matières toutes plus exotiques :

Sur la photo, ce sont les Bloch SO210 avec un insert en « néoprène émaillé ». Rien que ça Laugh  Chez Degas, on a des triangles en « méryl » sous le pied (un tissu souple). Le but de ces inserts est principalement esthétique, ils permettent de mieux souligner la cambrure du pied, souvent effacée par les modèles moins sophistiqués.

– Chez K.H. Martin (distribué par Sansha en France), on trouve enfin des chaussons en toile élastique. Un compromis qui m’a l’air intéressant pour celles qui aiment des chaussons bien enveloppants, tant que le maintien est là !

*******

Au fait, « bi-semelle » ou « semelle entière » ?

On lit souvent que les semelles entières sont mieux pour les débutants car elles font plus travailler le pied. Honnêtement, je ne vois pas ce que ça change, pour moi les semelles entières sont surtout beaucoup moins jolies. Alors débutants ou pas, prenez les chaussons qui vous plaisent, point final !
Et vous quelles demi-pointes portez-vous ? Qu’en pensez-vous ? Donnez moi votre avis !