Articles

N’achetez pas vos pointes trop dures

C’est un constat sans appel : dans tous les cours de danse amateur, la plupart des élèves portent des pointes aux semelles bien trop dures par rapport à leur force. Cela donne des danseuses qui luttent avec leurs pointes, alors que les pointes devraient être une prolongation du pied, tout comme un gant vient embrasser une main. Les symptômes principaux sont :

  • une montée sur pointes sans passage fluide par la demi-pointe,
  • une descente de pointe saccadée, sans contrôle et sans demi-pointe, comme si la danseuse s’effondrait. Généralement on la voit accuser le coup dans le buste.
  • des danseuses qui n’arrivent pas à monter totalement sur la plateforme de la pointe, et qui vont monter plutôt sur l’arête inférieure de la plateforme.
  • des genoux pas assez – ou pas du tout – tendus.
  • des pieds « en fer à repasser », c’est à dire pas assez pointés.
Aïe aïe aïe !

Aïe aïe aïe !

Dans ces conditions-là, la pratique des pointes est particulièrement frustrante : ça donne une danse saccadée et souvent, des danseuses qui ont la trouille… et je ne vous parle pas de l’absence de technique classique. On est loin du plaisir que la danse peut procurer !

Il serait bon que la tendance s’inverse. Les pointes nécessitent un apprentissage à la barre d’abord, avec des exercices qui visent à renforcer les chevilles et les arches des pieds et à maîtriser un déroulé fluide de la demi-pointe à la pointe et inversement. C’est seulement une fois qu’on maîtrise ces points-là qu’on devrait passer au milieu avec des exercices simples.

Ce travail fondamental ne peut être fait correctement qu’avec des pointes adaptées. Les semelles trop dures font tenir la danseuse sur pointe artificiellement, c’est le chausson qui fait le travail et pas la danseuse. Dans ce cas, le travail musculaire ne se fait pas. Pire, la cheville peut se retrouver en souffrance, forcée dans une position qui écrase ses composantes. Pensez-vous que ça fasse progresser ? Non, on est d’accord.

Rappelons que ce n’est pas le chausson de pointe qui doit faire tout le travail, c’est juste un soutient !

Alors pourquoi la majorité des filles achètent-elles des pointes trop dures ? J’imagine que c’est pour un argument économique : vous entendrez souvent dire que vous garderez plus longtemps des chaussons un peu durs. Vus tous les inconvénients listés ci-dessus, trouvez-vous que ça en vaille la peine ?

La vérité c’est que ce phénomène ralentit considérablement les progrès des danseuses. C’est très dommage ! Personnellement, je ne trouve pas normal que des danseuses gardent une même paire de pointes pendant un an ou deux. A la rigueur quand c’est une première paire vers 12 ans et qu’on en fait 15 minutes par semaine. Mais à part ce cas-là, c’est qu’il y a un problème !

Nouveauté : les Bloch Hannah

Ce modèle de pointes Bloch, sorti tout récemment, s’adresse aux débutantes sur pointes. Ces chaussons sont conçus pour les danseuses qui ont besoin de renforcer et former leurs pieds. Leur forme est confortable, étudiée pour optimiser les points de contact de l’avant-pied dans le boitier. La plateforme est large, pour favoriser l’équilibre et la répartition du poids du corps sur les métatarses. La semelle est souple et précambrée, de sorte qu’elle épouse l’arche inférieure du pied le mieux possible. L’empeigne est en forme de U. Je n’ai pas d’information sur les types de pieds auxquels ces chaussons conviennent (carrés, grecs, égyptiens…) ! Si quelqu’un qui les a essayé veut bien nous dire ça en commentaire, ça serait avec plaisir Grin

Ce modèle est disponible en différentes largeurs, d’étroit à très large, et des pointures 35 à 42.

Voici une vidéo qui vous montre ce modèle porté, on voit qu’il est joliment conçu, avec un profil bas qui enveloppe assez peu le talon, mais que la semelle est souple, donc si vous avez des pieds déjà forts ce modèle n’est probablement pas pour vous !

Quand vais-je commencer les pointes ? Je n’ai jamais fait de danse, est-ce que je peux faire des pointes ?

Vous êtes très nombreuses à vous poser ces questions, que vous ayez déjà fait un peu de danse classique ou pas. Il faut que vous sachiez que pour commencer les pointes, il faut avoir déjà fait quelques années de danse classique avec les demi-pointes.

Pourquoi ? Parce que faire des pointes, c’est nettement plus difficile que les demi-pointes. Pour en faire correctement, il vous faut : des chevilles et des jambes musclées, des chevilles suffisamment souples pour monter sur la plateforme des pointes, une bonne posture du dos (donc un dos musclé, tenu droit, et un minimum d’abdominaux pour être capable de tenir son centre de gravité). Impossible de tenir en équilibre et de faire des pointes correctement sans avoir le maintien suffisant.

Lorsqu’il est mal fait, l’entrainement avec les pointes peut être dangereux, pour les chevilles et les genoux (si vos positions sont mauvaises), et en cas de chute.

Donc, si vous n’avez jamais fait de danse : NON vous ne pouvez pas faire de pointes.

Si vous avez déjà fait de la danse et que vous voulez savoir quand vous pouvez commencer : c’est à votre professeur de décider. Personne n’est capable d’en juger sur Internet : vous voudriez vraiment qu’un inconnu, qui ne vous a jamais vu danser, vous donne son avis ? Désolée, pas sur Passion Ballet en tout cas : Internet ne peut pas répondre à toutes vos questions.

Quel que soit votre cas, vous ne devez jamais commencer les pointes seule chez vous, l’apprentissage se fait en classe sous la supervision d’un professeur qualifié.

Il ne faut jamais récupérer les pointes déjà portées d’une copine. Les pointes doivent être essayées dans un magasin spécialisé en articles de danse.

Vous pouvez poser vos questions dans les commentaires de cet article.