Comment être plus gracieuse ?

Pour devenir une bonne danseuse classique, il y a de nombreuses compétences à avoir : des qualités physiques et techniques bien sûr, mais d’autres comme la musicalité et la grâce.

Autant la technique se travaille, autant on dit souvent la grâce est innée : certaines personnes l’ont plus que d’autres. C’est injuste ! Mais… et si on cherchait quelques idées pour la travailler ?

Si vous voulez montrer plus de grâce quand vous danser :

Adoptez la bonne posture :

Ma première idée, c’est de travailler votre port de tête et de buste, votre posture tout simplement. Des épaules bien dégagées, le dos droit, la nuque bien allongée et une coiffure nette et lisse : adopter la bonne posture donne tout de suite bien plus de classe. Attention : apprenez à allonger la nuque sans la crisper, votre tête doit rester bien mobile, on ne passe pas en mode robot Wink En résumé : adieu au dos rond, on s’assume et on projette son aura en avant par le sternum ! Généralement, on y gagne 3-4 cm en taille… et ça donne l’air plus mince. Tout bon !

Des jolis bras…

En danse classique, les ports de bras sont fondamentaux. Et chez les danseuses c’est souvent là que ça pêche… Alors révisons tout ça :

Les bras sont tenus depuis le dos, dans les trapèzes, ces muscles qui recouvrent les omoplates et se font face de part et d’autre de la colonne vertébrale.

Les ports de bras ne sont jamais secs, et jamais très rapides. Le mot-clé : liaison ! Pensez que les mouvements se font en 3D, dans l’espace, bougez vos bras comme s’ils étaient dans l’eau, ou bien comme si du vent passait entre vos doigts et que les bras rencontraient une résistance.

Egalement, il n’y a jamais d’angle droit dans les bras, sauf si la chorégraphie le demande. Sinon, pas d’angle : que des arrondis tout en douceur. Donc, pas de coudes qui tombent : les coudes sont toujours ramenés vers l’avant ; pas de poignets cassés ; et pas de doigts qui pointent.

Jusqu’au bout des doigts :

Vos doigts doivent être vivants, il faut y sentir l’énergie circuler, et faire comme si le mouvement des bras se poursuivait au-delà du bout des ongles. Les bras doivent toujours aller chercher « un peu plus loin », au-delà de la limite physique de votre corps. Et toujours en 3D, pas seulement en 2D (vu de face).

Mon ami le miroir :

Une fois que vous avez enregistré tous ces conseils, il faut travailler à volonté face au miroir. Le miroir est le seul moyen d’ajuster et contrôler vos mouvements. Votre vision du miroir doit être neutre : n’y cherchez pas des défauts pour vous casser, mais n’y cherchez pas non plus du compliment (« ohlala j’suis trop beeeeeelle…. »). Apprenez à vous regarder objectivement, ça vous aidera dans toute votre vie de danseuse.

Donc dans ce miroir, entraînez-vous à volonté à faire des ports de bras façon Odette dans le Lac des Cygnes : déployez vos ailes, et souvenez-vous : il faut nous faire sentir la consistance de l’air ! C’est ça qui donne la profondeur à vos mouvements.

Tout compris ? Alors au travail ! Grin

 

Ces articles devraient vous intéresser :

14 réponses
  1. lovedance
    lovedance dit :

    ouais c’est bien d’être plus gracieuse ça fait partie des choses importantes de la danse classique Smile . Est-ce que si on n’est pas souple, et quand on fait des pas qui exigent de la souplesse et qu’on les fait pas très bien, on est moins gracieuse? Bunny

    • Lylie
      Lylie dit :

      oui ! Wink Ca a l’air de te surprendre, mais une coiffure bien nette qui dégage la nuque donne tout de suite un look de danseuse et contribue à se sentir comme telle. Je vois une vraie différence entre les filles qui ont les cheveux mal coiffés et celles qui font un effort.

  2. Aurore 13 ans, niveau 2.2,7ème année de danse
    Aurore 13 ans, niveau 2.2,7ème année de danse dit :

    Bonjour Lylie c’est hors-sujet mais j’ai une question à te poser, Curse
    J’ai beaucoup de mal à tendre les jambes sur pointes mais j’essaie.Que dois-je faire ? Question
    Merci de me répondre au plus vite. Snicker

  3. Plume
    Plume dit :

    Bonjour,
    je ne suis pas danseuse mais j’admire beaucoup ce sport/art.
    Si cela ne vous dérange pas, j’aimerais quelques conseils en plus :
    Je pratique le hamac (art du cirque), et on m’a plusieurs fois reproché de manquer de grâce, et de bouger trop vite. J’ai eu une prof très technique avant, mes mouvements sont parfaitement propres, mais apparemment ce sont mes ports de bras qui ne vont pas.
    Auriez-vous quelques conseils à me donner ? J’ai bien lu votre article, mais j’ai du mal à adapter ces infos. Pas facile de se grandir quand on est suspendu par un pied tête en bas et que la question qu’on se pose c’est : Comment je vais bien pouvoir remonter sans faire tomber ma voltigeuse ?
    Merci d’avance.

    • Plume
      Plume dit :

      Merci pour ta réponse !
      Le problème, c’est que je ne connais pas les mouvements à faire, n’étant pas danseuse, et mes profs n’en ont rien à faire, tant que c’est propre ça leur va ^^ j’ai toujours peur d’être encore plus ridicule en faisant des mouvements mal faits. J’essaierai de demander à travailler ça

    • Lylie
      Lylie dit :

      Bonjour,
      pour libérer les épaules je connais cette technique rapide à faire dès que tu en ressens le besoin (avant un cours de danse c’est pas mal ! ou bien après un long travail à ton bureau) :
      http://youtu.be/bKLhe9D0foA
      Cette vidéo est en anglais mais honnêtement c’est facile à comprendre même si on parle pas trop l’anglais, il faut juste suivre les gestes. Si vraiment tu comprends pas je t’aiderai en te résumant les étapes.
      biz!

    • Lylie
      Lylie dit :

      Bonjour,
      plus j’y réfléchis et plus j’observe les gens, plus je pense que la grâce n’est pas une question de qualités de corps, et qu’elle vient de l’intérieur, de notre intention. Je pense qu’on est gracieuse si on danse avec le coeur, avec sincérité et générosité. Pas si on danse dans un mode narcissique (en regardant dans le miroir « comme je suis belle » Laugh )
      Tes jambes ont peu de rapport avec ta grâce, qui se loge surtout dans le haut de ton corps.
      Pour travailler ça… je dirai qu’il faut travailler avant tout sur ton intention. Faire ton cours de danse avec juste l’idée d’être généreuse dans tes ports de bras, de t’ouvrir au monde (oui, même s’il n’y a que le miroir devant toi, ça se passe dans l’imagination!). Si tu t’exerces régulièrement chez toi aussi, ça viendra plus vite.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire