Le prix de la danse

La danse – classique ou pas – est une activité coûteuse : il y a les cours bien sûr, mais aussi les tenues, les chaussons, les « à-côté » : participation financière aux costumes de scène, frais d’inscription… Sans compter les frais de transports.

Etre un danseur amateur passionné, qui pratique plusieurs fois par semaine, et qui éventuellement use des pointes régulièrement, ça représente clairement un budget important. Par exemple, près de 1000 euros par an en école privée, pour 3 cours par semaine. (un tarif relevé sur plusieurs sites web d’écoles de danse).

Quand on n’est pas encore indépendant de papa-maman, mieux vaut avoir une famille sympa !

Je voulais donc avoir votre avis en commentaires : l’argent est-il un frein, un souci, dans votre pratique de la danse ? Dans quelle mesure ? 

Pour tout vous dire, j’ai pensé à cet article en regardant la collection de vêtements pour la danse créés par Isabelle Ciaravola (Etoile de l’Opéra de Paris), dévoilés il y a quelques jours. Collection qui contient des articles tels que des collants à 48,50 € ou un cache-coeur à  51,90 €.

Rien n’empêche de pratiquer les prix qu’on veut, évidemment. Mais, y a-t-il vraiment une clientèle pour ça ? Je trouve personnellement qu’il y a un vrai et profond fossé entre le marketing de la danse qui vend des vêtements hors de prix à une clientèle bourgeoise, et les gens qui FONT la danse chaque jour, réellement. Bourgeois n’est pas une insulte, pas la peine de vous offusquer si vous vous sentez visé (grand bien vous fasse!) Wink Je constate juste.

Pour l’anecdote, je ne salue pas la vendeuse d’un magasin de danse – que je ne citerai pas – qui m’a regardée l’air dégoûté quand je lui ai dit que 45 euros pour un petit short noir, je trouvais ça trop cher. Non mais allo quoi ?? (lol) Il y en a à 5 euros chez Tati, faut pas exagérer non ?

Pour résumer ma pensée, l’argent n’a jamais permis d’acheter le talent. 

A vos claviers !!

Ces articles devraient vous intéresser :

54 réponses
Commentaires récents »
  1. Anonyme
    Anonyme dit :

    Personnellement, je suis parfaitement d’accord avec vous. De plus, on pratique le ballet non pas pour se pavaner avec nos justaucorps signés mais bien pour notre propre plaisir, et dans ce cas, on se contente de peu, on accepte tout se qui fait l’affaire si on n’a pas les moyens .

  2. Dance jazz
    Dance jazz dit :

    Je n’est que 16 ans alors je vis encore avec mes parents mais mes cours de danse sont un budget pour eux important. En plus des vêtements que je doit acheter à coter alors parfois je récupère des vêtements de mes amie qu’elles ne mettent plus. Et j’achète des shorts et collant dans des petits magasins. Horsmis mes chaussons,mon justaucorps,mon pantalon et collant acheter à l’école aucun autre de mes vetements n’est signer d’une grande marque. Les prix sont beaucoup trop élevé et mes parents ne pourrait pas suivre!
    Alors je pense que cela est un freins….je ne peut pas faire autant de cours que je le voudrait à cause de ça….l’argent!

  3. Miki
    Miki dit :

    Oui, l’argent est un frein, c’est sûr!
    Je prend un cour de danse classique cette année bien que j’aurai voulu prendre du jazz mais le tarif est doublé, donc je n’ai pas pu ^^ »
    Les prix des justaucorps sont parfois vraiment trop exagéré dans certaines marques, ce n’est pas comme s’il y avait beaucoup de tissus… (ce n’est que mon avis =] )
    Heureusement qu’il y a des sites comme dance direct ^^ »

    • Laura
      Laura dit :

      Oui, c’est vrai que cela peut-être un frein. Après il faut trouver les bonnes adresses ! Dans les CMA par exemple (Conservatoire Municipaux d’Arrondissement) il y a une tranche tarifaire en fonction de chaque revenu. Il faut plutôt privilégier les cours en relation avec la mairie plutôt que les cours privés.
      Ensuite, concernant les achats de vêtements, pointes, etc, je connais beaucoup de petites boutiques qui ont de la marchandise de qualité et à prix abordable. Il ne faut pas hésiter à chercher les bonnes adresses, et même à se déplacer, tout dépend de l’endroit où l’on est ! Wink

      • Lylie
        Lylie dit :

        C’est intéressant ce que tu dis, c’est vrai que dans le public les tarifs sont + intéressants. Le problème que je constate, c’est que le niveau des CMA n’est pas toujours terrible, donc pas top pour quelqu’un qui veut vraiment avancer à un bon niveau. Ca dépend tellement d’où on tombe…

  4. Flora
    Flora dit :

    Je trouve aussi que l’argent peut être un frein si on a des ressources limitées. En tant qu’étudiante, je n’ai pas de revenus, donc je dois me limiter à un cours par semaine car deux me reviendraient trop cher et mes parents ne pourraient pas suivre… Pourtant, j’aimerais faire d’autres cours, du jazz, du hip hop, du tango, mais il faut choisir !
    Pour les accessoires de danse, c’est vraiment cher en boutique et ils se font pas mal de bénefs… En plus, les vendeurs ne sont pas toujours agréables d’après mon expérience, j’ai été souvent snobée en discutant des prix. En tout cas, je suis d’accord qu’un short à 45 euros ce n’est vraiment pas donné ! Du coup, je n’y vais que pour les soldes et le reste de l’année, c’est DanceDirect parce que ça c’est intéressant !

  5. AP
    AP dit :

    L’argent est un frein ça c’est sûr. Rien que pour participer à un concours. Personnellement, je ne peux pas être suivie par un professeur particulier faute d’argent. Je me contente de louer une petite salle à la ville de Paris pour 6,10 euros pour 3 heures et de me filmer (c’est tout ce que j’ai trouvé pour pallier au manque de prof particulier).
    J’ai fait quand même beaucoup de progrès grâce à la vidéo (aujourd’hui c’est facile de se filmer à moindre coût, quasi tous les téléphones et appareils photos le permettent)
    Par contre, je pense que c’est un petit peu caricaturé le côté « bourgeoisie ». Il me semble que dans notre société c’est « mal vu » de se faire plaisir de façon « superficielle » par coquetterie par exemple.
    Ça sonne un peu comme (mais je me trompe peut être car ce n’est qu’un ressentit) « les vrais passionnés s’en foutent, ceux qui accordent une importance ne sont pas de vrais passionnés ».
    Perso avoir un joli justo fait partie de plaisir pour moi. Je suis d’accord que certains produits sont vendus à des prix un peu forts notamment ce que vous avez cité. Mais les justos de cette même collection ne sont pas plus chers que des degas ou wear moi et il n’y a pas de mal à se faire plaisir. Je suis assez hostile au marketing, j’achète quand ça me plait vraiment, et il y avait des articles qui valaient la peine, quelque soit la créatrice.
    Voilà, je voulais juste pondérer un peu… chacun son trip, certains s’en foutent d’être habillés comme tout le monde et de façon banale et d’autres pas. D’ailleurs, avec Internet, et les soldes réguliers il y a quand même moyen de se faire plaisir même si on a des moyens limités.
    Un justo à 60 euros c’est évidement cher mais c’est le prix malheureusement.

  6. judanse
    judanse dit :

    Personnellement, faisant partie d’une famille (très) nombreuse, OUI, l’argent est un frein: le budjet pour chaque personne est réduit, il faut faire attention. Mais c’est bien, ça responsabilise un peu.
    Après, il y a cher et cher: le « cher minimum », le prix des cours, des collants, du justau et des déplacements, et puis le « cher + »: les stages, les justaus à un certain prix, tout ça quoi…
    Et puis ce fameux cliché, que j’entends souvent et qui me hérisse le poil: « La danse classique est une activité de bourges ». Oui, la danse peut coûter cher (et encore avec de petites combines comme les soldes et le covoiturage, on s’en sort pas mal), mais ce n’est en aucun cas un motif de moqueries ou de surnoms pas très sympas. Le tennis aussi, ça coûte cher, et on en fait pas tout un plat Smile .

  7. Niki
    Niki dit :

    Oui, je trouve que ça peut etre un frein, mais après a t’on VRAIMENT besoin de ce short à 45 euros pour bien danser? Pour payer les cours qui sont chers c’est autre chose et là on n’a plus vraiment le choix. Et ce n’est pas que pour la danse classique ! J’ai des amies qui doivent économiser leurs argent de poche pour se payer leurs cours de danse de l’année prochaine ou bien des chaussures de hip hop car leurs parents ne sont pas d’accord pour les payer ! Donc, oui tu as raison, moi meme je vois des filles dans mon école de danse qui peuvent tout se permettre, qui font 8 heures par semaine et qui sont chouchoutés par les professeurs, mais n’ont AUCUN talent et ne font aucun effort! Alors ça me dégoute lorsque je vois qu’une de mes amies qui à plein de volonté et de talent doit se battre bec et ongles pour pouvoir faire ce qu’elle aime Mad

    • judanse
      judanse dit :

      Oui, c’est vrai, certains profs « chouchoutent » certaines de leurs élèves à cause de leur situation sociale. Peut être parce qu’avoir un justau bon marché, genre trouvé en grande surface, et n’en avoir qu’un seul, ils considèrent ça comme un manque d’inplication de la part de la danseuse et de ses parents. C’est dommage. Au contraire, certaines préfèrent lésiner les dépenses sur tout ce qui est tenue (collants, justau, chauffe coeur… ) pour concentrer leur dépenses sur les cours et les concours. Pour en revenir aux profs chouchouteurs, ils devraient se concentrer sur le talent de leurs élèves et pas sur leur apparence (enfin faut quand même être soignée, n’arrivez pas avec les cheveux en pétard et le justau à l’enversGrin).
      Au fait Lylie, bravo d’avoir publié cet article assez osé (je trouve), car l’argent a toujours été, et restera un sujet sensible.

  8. Patricia
    Patricia dit :

    C’est vrai que les cours de danse sont assez couteux… (pour moi 1200 euros par ans, mais je peux faire tt les cours que je veux -> min 7h semaines) mais alors pour les vêtements de danse , c’est vraiment très chers… 80 € pour un pantalon de danse, ou 50€ pour une petite jupette ou un short… c’est abusé… bien sur on craque toutes parce que les vêtements de danse sont magnifiques. Je pense que la seule chose a faire c’est ou d’acheter des vêtements pas destiner pour la danse (decathlon etc) ou alors de trouver un magasin de danse qui fait des chouettes réductions pendant les soldes (pour moi , j’en ai trouvé un qui vends des joggings de danse a -30, -40 % pendant les soldes… Smile

  9. Athinéaa
    Athinéaa dit :

    Bonsoir,
    Alors là, je suis complètement d’accord avec ce post. Pour ma part, je suis danseuse amatrice passionnée et je ne suis pas « bourgeoise » . Alors oui, ceux qui ont plus d’argent que d’autres,se permetteront d’acheter des short a 200 e..et j’en passe..,mais chacun ses droits. Ensuite une personne qui a moins de liberté financière et qui est aussi passionné qu’un autre, reverra ses prioritées. Je penses que tout le monde peux danser. Et en effet, c’est pas le short à 45e qui donnera le talent. Le talent,c’est comme la grâce : On l’a,ou pas. Mais la technique,elle, et tout le monde le sait, se gagne avec du travail,de la passion,et des sacrifices sur long thermes. Ce sujet est vraiment intérressant, et c’est un plaisir de débattre.
    Ps : Ce site est vraiment LA source de la danse! En quelques mots : Il est génial, et merci au créateur de nous faire partager tout ça! Smile
    Bonne soirée!

  10. Lylie
    Lylie dit :

    Je vous apporte quelques précisions, si jamais je me suis mal exprimée par endroit :

    je ne critique pas les gens qui achètent des vêtements de danse, plus ou moins chers, on peut tous se faire plaisir sans complexe en achetant les vêtements qui nous plaisent. Moi la première, j’adore acheter des justaucorps et des accessoires dont je n’ai pas vraiment besoin, c’est comme les vêtements de ville : il y a le nécessaire, et ce qui fait plaisir en plus !

    Ce que je pointe du doigt, ce sont les marques d’articles de danse au fond. J’ai l’impression que ce sont eux, leur marketing, qui s’adressent à une clientèle « riche » qui « s’achète » une image de danseuse via leur look. Mais que ces marques là ne s’intéressent pas tellement aux filles et garçons qui pratiquent la danse chaque jour et économisent pour se payer + de cours de danse.

    D’où un vrai décalage que je constate entre les fournisseurs et les danseurs. Les « vrais » danseurs s’en détournent pour acheter dans d’autres magasins, à part pour les chaussons de danse.

    Donc vraiment, aucune critique pour les gens qui achètent des justaucorps ou des vêtements de chauffe à 60 euros si ça leur fait plaisir Grin

    • Lisa
      Lisa dit :

      Et où vont les vrais danseurs ? Smile
      En tout cas dans beaucoup d’écoles il y a une tenue réglementaire, et là, pas le choix, si c’est 50€ c’est comme ça, tu es obligé de toute façon c’est bête mais c’est le réglement, et si tu dois l’avoir tout les jours alors tu dois même en avoir 2 pour tourner (ben oui, ils/elles ne vont la mettre 1 semaine sans la laver!)…
      apres pour les vêtements de chauffe, s’ils sont au choix, à chacun de voir!

  11. Tess
    Tess dit :

    En vous lisant, je me rends compte que j’ai beaucoup de chance. Pour à peine plus de 700€ par an, je bénéficie d’un cours de classique traditionnel ainsi que d’un cours de barre à terre (complété par une demie-heure de barre) par semaine, sachant que ma prof fait également cours pendant les vacances. C’est une très bonne démarche de sa part, car cela rend les cours de danse classique accessibles à tout le monde. Après, pour tous les à côté (je pense en particulier aux tenues car mon niveau ne me permet pas encore de monter sur pointes ou de faire des spectacles…!), j’achète sur internet et dans les magasins de sport. L’une des rares fois où je suis allée en boutique, j’ai été horrifiée par les prix qui ne sont pas du tout à ma portée. D’ailleurs, je ne suis pas sûre que les danseurs professionnels soient focalisés sur leur tenue. Il suffit de regarder la vidéo du Royal Ballet (cours du matin) que Lylie a mise en ligne pour s’en convaincre !

  12. LV
    LV dit :

    Oui je suis d’accord. Les affaires de danse sont cher. Moi j’ai 11 ans(donc ça va) mais je m’en rend compte. Dans ma région il n’y a qu’un magasin de danse. Pour l’instant ça va. J’économise pour l’Opéra de Paris. Je voudrais obtenir une bourse. Les bourses sont un grand avantage.

  13. Athinéaa
    Athinéaa dit :

    Moi , je voudrais juste faire un grand message à toute celles qui n’ont pas commencées à 5 ans. Aux  » amateurs » comme on nous appellent. J’ai commencé il y a 5 mois, avec un professeur étant passé à l’Opéra de Paris. J’ai du potentiel, et en 5 mois, je suis déjà haut perchée sur mes pointes. J’ai évidemment des faiblesses sur certaines choses, c’est comme tout ! Parfois , je me dit :  » si j’avais su, j’aurais commencé à 5 ans avec mon prof. » Ok. Une fois qu’on a dit ça?! Je penses qu’il ne faut rien regretter. Ok, j’ai commencé tard et alors? Dans le sens ou, la danse est ouverte à tous, à n’importe quel âge. La passion n’a pas d’âge. On peux avoir commencé à 20 et être passionné comme un danseur pro. Et même plus, étant donner que le but étant de se faire plaisir en allant au cours, et non de gravir des échelons, afin d’avoir un haut grade. Puis, on progresse, c’est un face à face permanent avec soi-même. Un réel défi psychologique, que j’aime et que je mène depuis 05 mois.
    Si je n’avais pas vécu ma peine de coeur, j’aurais peut-être jamais fait de danse et jamais fait la connaissance de mon professeur extraordinaire.

    Alors les filles, ne regrettez pas le temps que vous n’avez pas eu en studio de danse. MAis allez de l’avant, progressez, défiez-vous, lâchez-vous, vivez, et les stéréotypes, les jugements, on s’en fiche!

    Dance! Dance! Dance! Heart

  14. danse danse
    danse danse dit :

    Bon moi j’ai une astuce après sa dépend mais c’est comme sa que je fais j’ai 12 ans donc je vis chez mes parents a Noël et a mon annive je commande de l’argent j’économise l’argent de Noël avec celle de mon annive en tous j’ai impeu près 110€ et avec je m’achete des affaire neuve de danse des nouveau justo pointe demi pointe que j’essaille de garder l’année puis je change l’année suivante….
    Comme sa mes parent payerons que les cours qui est 100 € par trimeste et j’ai 3 h de cour par semaine .
    Enfin ses eux qui mon dit de faire comme sa car je commence quand septembre…
    Après ses sur qu’a Noël tu veux pas forcément sa mais bon…. Sa fait toujours plaisir d’avoir de belle pointe pour danser…
    Après je suis dans une publique donc les tarif son resonnable….
    Sinon sa reste un problème car sa augmente de plus en plus

  15. lily
    lily dit :

    Personnellement je trouve qu’il faut faire la part des choses entre un magasin dans lequel on passe du temps et où l’on peut essayer ce que l’on achète alors que sur dancedirect c’est un peu la loterie entre les vieilles collections des grandes marques et les « copies » de la marque Plume qui est en fait ne coute pas cher car à mon avis les vêtements sont fabriqués comme chez Décathlon (et il ne vaut mieux pas savoir ni comment ni par qui). Je préfère acheter moins de choses certes mais que cet achat reste un plaisir: je passe des heures à tout essayer! Et si on veut acheter français et bien je ne pense pas qu’il faille hésiter à mettre quelques euros de plus. Je ne sais plus qui disait plus haut que en gros les magasins faisaient de gros bénéfices et bien je peux vous dire (je travaille dans la comptabilité et je gère quelques dossiers de boutiques de danse) que vous êtes très loin du compte car la plupart des boutiques ne se rémunèrent qu’à hauteur du smic car leurs charges de locations de magasins sont souvent assez élevées et si vous ramenez le temps passé à l’essayage + le produit vous verrez que le « gain » du commerçant est vraiment en dessous de tout ce que vous pouvez imaginer.

  16. Alex' Jones
    Alex' Jones dit :

    Je pense aussi que payer des cours de danse est beaucoup trop chers ! Quand j’etais petite je fesais pas mal cours de danse (Classique, Modern’ Jazz, Hip-Hop, GRS) Maintenant j’ai 14 ans et je fais (Classique et Hip-Hop) et j’ai du supplier mes parents pour que je continue le classique. C’est beaucoup trop trop cher. Mais par contre les gala sont juste magnifiues. Meme ma famille l’avoue. Par contre l’annee prochaine j’ai mon brevet est ce que vous croyais que mes parents vont me  » dispenser  » de danse pendant une longue annee ? Et aussi j’viens de decouvrir ce site il est S-U-P-E-R ! J’ai lu beaucoup d’articles et ca m’a comme meme un peu aide Wink Alex’ Jones

    • cloclo-tite-danseuse
      cloclo-tite-danseuse dit :

      Je ne sais pas si tes parents vont refuser que tu continues la danse. Je pense que tout dépendra de leur sévérité, de tes notes et de ta fréquence de travail. Par exemple, si tu n’as pas besoin de trop travailler pour avoir des notes raisonnables, tu devrais pouvoir continuer à prendre tes cours de danse tout au long de l’année; mais tu auras peut-être besoin de ralentir la cadence en juin.

  17. Mingoia
    Mingoia dit :

    C’est sur c' »est un frein, surtout les à-cotés.. Mais ne vous plaignez ps d’un justo à 60€..! En gymnastique rythmique (GR) c’est 200€ minimum si tu veux quelque chose de beau.. Et les déplacements j’en parle même pas..! On a régulièrement des compétitions à l’autre bout de la France.. !

  18. Danse56
    Danse56 dit :

    Je vais faire un hors sujet mais tant pis ! Depuis le début de l’aprem midi je regarde et lid attentivement le site que j’adore *-* Il faut dire pourtant que je suis tombée deçu par hasard je cherchais ma boutiaue de danse habituel ( la boutique de la danse a vannes ) et je suis ravie ! Je vais venire tout les jours voir les nouvesutées maintensnt ! Bonne continuation bisous ! Smile In Love

  19. Ines
    Ines dit :

    Dans mon conservatoire on paye selon le quotient familiale le moins chers est de 45e et le plus chers est de 80e
    Moi je paye 60e et pour le matériel je demande a mon père de me les acheter lorsque je vais chez lui en weekend je paye dans les 30e et pour les costume de scene on nous demande une coopérative au début de l’année on peut donnée n’importe quelle somme moi je donne 10e et je vais a mon cours a pied du coup les frais de transport c’est en moins sa fait un total de 100e un peut chers mais je n’ai pas le choix…

  20. Solenn
    Solenn dit :

    C’est vrai, c’est dégoûtant de nous faire payer tant juste pour avoir « une marque » (même si on ne voit pas ça qu’en danse, malheureusement). Un short (donc pas beaucoup de tissu) à 45 €, à part si on est aisé, je n’achèterai pas! Merci pour cet article, et j’espère que les boutiques hors-de-prix tomberont dessus, pour savoir ce que les danseuses (et non pas les clients) en pensent!
    Je reprends juste un commentaire de Mingoia: tout dépend du sport que l’on pratique, et même si un justaucorps à 200 € est cher, un justau à 60€ l’est aussi! Par exemple, mon instrument (harpe) m’aurait coûté 20 000€ si je l’avais acheté (au lieu de louer une salle). C’est hors-de-prix et je n’ai pas les moyens!

  21. Aurélie
    Aurélie dit :

    Merci pour cet article! L’argent a effectivement été un frein pour moi, étant donné que je n’ai pas pu commencer la danse enfant, faute de moyens…Maintenant que j’ai 24 ans et que je gagne ma vie je peux m’offrir des cours adultes débutants Smile ça fait 2 mois que j’ai commencé et j’adore! C’est tout de même assez cher, je paie 130 euros par mois pour 2 cours de 1h/semaine… (je vis en Suisse ^^) Et c’est vrai que les prix en boutique sont élevés, les mêmes que chez vous en lisant les commentaires. Mais pour nous (adultes débutants), on n’est pas du tout obligés d’avoir un justaucorps, certaines viennent en leggings. Il nous faut juste les demi-pointes. Mais bon, ça fait toujours plaisir de danse dans un joli justaucorps! En tout cas bravo pour ce site et bonne continuation Smile

  22. val'
    val' dit :

    Et oui la danse classique c’est malheureusement très cher …
    Mes dépenses annuelles (ou plutôt celles de mes parents):
    – 135 € de cours (et oui, j’ai plutôt de la chance d’être en conservatoire car les HA ne payent rien et les externes payent très peu alors que je fais 7 cours à présent par semaine).
    – environ 60€ de justaucorps (2 exemplaires du justaucorps imposé qui change chaque année)
    – j’ai 4 paires de collants mais j’essaye de les garder le plus longtemps possibles
    -25 € de demi- pointes
    – 180 € de points (aïeThinking J’en utilise environ 3 paires pas an…)
    + toutes les affaires à chignon et les filets qui passent leur temps à se casser…
    Il faut aussi compter le prix du sparadrap (ça parait rien mais à force…), du survêtement, du short noir (heureusment on peut le garder plusieurs années Grin)
    + les stages (heureusement les master class sont gratuites)…
    Et on ne paye pas la location des tuniques ou tutus/robes de scène Smile
    Mais c’est cherThinking

  23. Tessc
    Tessc dit :

    Je suis d’accord avec toi ! Quand j’ai commencé j’était dans une petite école de quartier, mes vêtement et même mes pointes venait de chez décathlon, puis au furs et à mesure, je suis allée dans la plus prestigieuse école de ma région et mes parents m’on achetés toutes mes affaires chez repetto c’était un rêve ! Maintenant je les utilises toujours alors que celles de chez deca’t sont morte, morte et archi morte ! C’est investissement Wink

Commentaires récents »

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire