Finale contemporaine du Prix de Lausanne 2013

Voici mon compte-rendu vécu en direct de mon visionnage du Prix de Lausanne, qui fait suite à celui de la finale classique.

Vous pouvez visionner cette finale sur Youtube (à partir de 40 minutes pour les épreuves contemporaines).

Thomas, « Desde Otello » :

Que c’est beau ! Que c’est rare que j’aime autant une variation contemporaine !

Kaho, « Saraband » :

Je ne suis pas cliente de ce type de danse contemporaine qui associe une certaine violence de mouvement et des positions désarticulées. Sur des danseuses très laxes comme elle ça donne des effets peu esthétiques et me fait penser à du contorsionnisme.

Cesar, « Plan to B. » :

Comme dans son passage classique, il est très fougueux et le résultat en pâtit dans le manque de lisibilité de la chorégraphie. Chorégraphie surprenante, plus néoclassique que contemporaine.

Jinhao , « Desde Otello » :

Ahhhhh quel homme, quelle classe, quel magnétisme ! Lui je l’aime ! Certes un peu moins à l’aise que Thomas dans la même variation, mais il y a un tel supplément d’âme dans sa danse que ça n’a pas d’importance !

Miko, « First Flash solo number 2 » :

La variation est ultra-courte (40 secondes), mais intense. J’ai l’impression d’assister à de la gymnastique car je n’ai pas trouvé l’émotion. Ceci dit, Miko a une technique incroyable dans cette discipline. Et de la technique il en faut pour prendre cette position !

Matias, « Outsight » :

Ahhhh ça y est, le retour du petit slip, le premier de la soirée ROTFL Très beau passage, il a un physique impressionnant mis en valeur par la chorégraphie. Et c’est la première variation qui me donne l’impression de voir réellement de la danse contemporaine et non néoclassique.

Cotisons-nous pour lui offrir des genouillères couleur chair, ça sera plus classe.

Francisco, « Desde Otello » :

Sans plus pour moi, il ne me fait pas oublier Jinhao Wink Je ne ressens pas autant de sensibilité chez ce garçon.

Alysha, « Saraband » :

Je l’ai préférée à Kaho, son travail délicat du haut du corps a donné  plus d’émotion à cette variation.

Lucas, « Tender hooks » :

Je me suis ennnuyée… et comme dirait une certaine Catherine B., «  je n’ai pas compris » Question

Wentao, « Desde Otello » :

Alors là, j’ai dit « Waooooow » ! C’était magique !

Leticia, « First Flash solo number 2 » :

Vraiment bien : musical et dansé, plus dansé que Miko qui était trop gymnaste, j’apprécie ça. Leticia est une jolie graine d’artiste.

Zunyuan, « Outsigh » :

Bien mais moins que Matias, qui dansait vraiment en technique contemporaine. Avec Zunyuan on sent la technique classique ultra présente. Il ne démérite pas du tout quand même.

Masaya, « Tender Hooks » :

Décidément, cette variation ne me parle pas. C’est très bien dansé par Masaya, mieux que Lucas.

Simon, « Plan to B. » :

Je sais pas, j’ai perdu le fil à ce moment-là Grin

Joel, « Desde Otello » :

Mon dieu qu’il est beau gosse. Euh, beau danseur, je veux dire !

Ida Anneli, « Tender Hooks » :

Avez-vous remarqué que c’est la seule fille de finale a avoir un cou-de-pied un peu développé ? Comme quoi on peut tout à fait danser sans, souvenez-vous en ! Elle danse ici une variation terriblement difficile.

Tiago, « Outsight » :

Mêmes impressions que pour Zunyuan.

Zachary, « First Flash solo number 2 » :

Franchement bien, il me fait penser à un danseur professionnel et non à un futur danseur en formation, c’est toujours bon signe.

Neneka, « Saraband » :

Je la trouve meilleure danseuse classique que contemporaine, quoi qu’il en soit c’est une danseuse que j’aime bien.

Adhonay, « Desde Otello » :

Il a seulement 15 ans… il est trop jeune pour cette variation, qui respire le doute et le déchirement sur fond d’amour, des émotions qu’il ne nous fait pas ressentir ici à cause de son jeune âge tout simplement.

Si je devais en retenir deux :

Wentao dans « Desde Otello », et Matias dans « Outsight ».

Voilà c’est fini pour Lausanne 2013, j’ai vécu de beaux moments dans cette finale contemporaine. Je ne comprends pas l’enthousiasme créé par le jeune Adhonay, ce n’est pas mon choix, mais c’est la loi des concours !

Vous retrouverez la liste des lauréats, les vidéos et les photos sur le site du Prix de Lausanne.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire