J’ai testé : les pointes Gaynor Minden

Avez-vous entendu parler des pointes Gaynor Minden ? D’origine américaine, elles font leur chemin en France et se vendent très bien. Curieuse, j’ai voulu me faire un avis et je partage aujourd’hui le résultat avec vous!

A propos des pointes Gaynor Minden :

Ce sont des pointes très différentes des pointes fabriquées en matériaux traditionnels (pour ainsi dire, toutes les autres pointes du marché : Bloch, Freed, Capezio…). Chez Gaynor Minden, « la semelle et la boîte intérieure sont fabriquées en élastomère thermoplastique et sont moulées par injection ». La différence ? C’est que ces matériaux ne ramolissent pas et ne se déforment pas dans le temps. La forme du chausson et la semelle ne changent pas au fur et à mesure des cours de danse. En moyenne, les pointes Gaynor Minden durent 4 à 5 fois plus longtemps que des pointes traditionnelles. Elles existent en 5 duretés de semelle, et il faut acheter la semelle telle qu’on aime porter ses pointes, sachant qu’elle ne ramollira pas ! Donc ne surtout pas l’acheter trop dure, ces chaussons doivent être confortables immédiatement, tels qu’on aime porter ses pointes. Vous l’aurez déduit, avec ces pointes il n’y a aucun cassage nécessaire : elles sont prêtes à être portées. A ceci près qu’il vous faudra une période d’adaptation pour vous habituer aux nouvelles sensations qu’elles procurent.

Ce que j’en ai pensé :

Parmi les promesses des pointes Gaynor Minden, il y a celle d’un meilleur alignement cheville / pied dans la pointe. Et ça, je l’ai constaté, c’est vrai.  Autres avantage : ce sont des pointes très légères et silencieuses. Elles sont fort jolies, et ont un confort intérieur remarquable avec un tissu très doux et un rembourrage inclus dans le boitier.

Côté négatif : il n’y en a pas beaucoup, celui qui me vient à l’esprit c’est qu’il est plus difficile d’y coudre les rubans et élastiques car l’arrière du chausson est assez étroit et le tissu un peu épais, plus dur à traverser avec l’aiguille. J’ai la chance d’avoir un pied « moyen » qui est content avec la plupart des modèles de pointes, mais pour les gens qui ont des pieds particuliers (par exemple égyptiens – 2nd orteil plus long ou bien avec un hallux valgus important), ça risque d’être plus compliqué car il n’y a pas de variété de forme de boitier chez Gaynor Minden, et il ne se déforme pas avec le temps.

Un chausson de tricheuse ?

Un débat a régulièrement lieu dans les communautés web de danseuses : ces pointes sont-elles de la triche ? Explication : certains estiment que la semelle « aide » la danseuse à monter sur les pointes, et que la danseuse ne fournit plus l’effort elle-même, risquant ainsi de ne plus développer la force de sa cheville voir de la perdre. Le débat est ouvert !

Personnellement, il est vrai que j’ai tendance à « m’asseoir » dans ces pointes, ce qui veut dire que je laisse la semelle soutenir mon pied sans réellement contrôler dans la cheville. Mais je dois reconnaître que c’est un défaut que j’ai aussi avec les chaussons de pointe traditionnels Confused Et reste que le travail de déroulé par la demi-pointe est le même dans tous les chaussons, les Gaynor Minden n’étant pas des chaussons magiques qui dansent à notre place Laugh

Alors est-ce qu’ils sont « nocifs » à moyen/long terme pour ma technique ? Je n’en ai pas la moindre idée !

Ce qui est sûr, c’est que les danseuses professionnelles sont nombreuses à porter des Gaynor Minden aujourd’hui, notamment des Etoiles (vous retrouverez leurs témoignages sur le site de la marque), et que des écoles de danse pour pré-professionnel(le)s les utilisent. Les compagnies de danse y sont sensibles aussi pour l’argument du prix, elles permettent des économies substantielles vu leur durabilité.

A qui s’adressent les pointes Gaynor Minen ?

Elles sont vendues autant aux danseuses débutantes qu’aux professionnelles.

Comment choisir vos Gaynor Minden :

Elles se vendent avec diverses options qui permettent de chausser la plupart des pieds. Pour les découvrir, rendez-vous sur le site Gaynor Minden, on y trouve un guide complet pour l’essayage. Notez surtout que ces pointes ont un tissu qui ne se détend pas, et qu’il faut généralement  prévoir une pointure de plus que notre taille habituelle.

Le prix :

Ces pointes coûtent autour de 120 – 125 euros. Je vous vois déjà faire des yeux tous ronds et scandalisés derrière votre écran d’ordinateur ! Laugh Mais sachant qu’une paire de pointes traditionnelles coûte en moyenne 55 à 60 euros, et que les Gaynor Minden durent facilement 4 fois plus longtemps (sans compter le confort de ne pas avoir à les « casser »), elles sont plus économiques sur le long-terme  – à supposer qu’on ne se trompe pas de taille quand on les achète et à supposer que nos pieds s’y habituent ! Sinon vous n’aurez plus qu’à les revendre au plus offrant… Oui je sais, c’est tellement compliqué de choisir des pointes !

Que pensez-vous des pointes Gaynor Minden ?

J'ai testé et j'aime
J'ai testé et je n'aime pas
Je ne connais pas mais j'ai envie d'essayer
Je ne connais pas et je n'ai pas envie d'essayer

Ces articles devraient vous intéresser :

41 réponses
  1. AP
    AP dit :

    Bonjour,
    tout d’abord merci pour cet article intéressant et honnête. J’ai déjà eu envie de tester ces pointes pour les arguments de durée de vie et surtout de confort. Il resterai à voir si elles conviennent à mon pied. Mais j’aimerais avoir votre avis sur le point suivant : j’ai pu lire que ces pointes faisaient travailler différemment et qu’on pouvait avoir tendance à trop utiliser les cuisses et que celles ci pourraient grossir (muscle) (ce qui me refroidit). Quel est votre ressentit par rapport à cette affirmation? Du coup, pour les débutantes qui n’ont pas une bonne idée des sensations à avoir j’imagine que ce n’est pas l’idéal?
    Ou alors peut être qu’il s’agit d’une allergie de certains profs envers tout ce qui est nouveau dans le domaine des pointes? On a beaucoup critiqué des embouts en silicone, mais personnellement, en tant qu’amateur, je n’ai aucune envie de m’exploser les pieds. J’utilise des ouch pouch qui ne m’ont jamais empêché de sentir le sol et j’ai toujours pu maitriser mes mouvements… Est ce que c’est pareil pour ces pointes? j’aurais tendance à penser qu’on peut apprendre à danser correctement avec un chausson qui réagit différemment à condition d’avoir les bonnes directives…
    Dernier point : avez vous le problème du pouce du pied douloureux? Mettez vous des embouts en général et Mouse avec ces pointes?

    Désolée pour ce commentaire un peu long

    • Lylie
      Lylie dit :

      Bonjour et merci pour ce commentaire, je vais répondre de mon mieux Smile
      Premier point : je ne connaissais pas cet inconvénient des « cuisses » ! A mon sens les filles qui prennent des grosses cuisses n’ont tout simplement pas la meilleure des techniques de façon générale (je dis ça sans aucune agressivité, simplement il leur faut quelqu’un pour leur expliquer la technique convenablement). Mais voilà, honnêtement je ne sais pas quoi te dire, vrai ou faux ? Je ne sais pas.

      Deuxième point : Quitte à choquer « les gens », je pense que des débutantes peuvent porter ces pointes. Comme je l’ai constaté, elles favorisent l’alignement jambe/cheville/pied dans la pointe, c’est plutôt un avantage. De plus, on voit combien de milliers de débutantes qui luttent contre des pointes bien trop dures pour elles et qui montent dessus de travers ? Avec Gaynor, on achète la semelle immédiatement dans la souplesse voulue.

      Je suis de la « jeune génération » qui considère qu’on n’est pas obligées de souffrir autant que nos consoeurs plus âgées. Et je pense comme toi qu’on peut porter des protections dans ses pointes sans sacrifier la technique.

      PARENTHESE pour ceux qui me lisent : je rappelle qu’ici on parle d’une pratique de la danse amateur – qu’elle soit de niveau moyen ou avancé, mais sans ambition professionnelle : la danse loisir, qu’on fait au rythme qu’on veut avec le corps qu’on a, sans jugement. Dans un contexte professionnel, la donne change, mais ce n’est pas le cas ici.

      Bon, je n’ai pas assez de connaissances pour dire si les pointes Gaynor changent quelque chose à la force de la cheville, au gainage. Comme tu le dis si justement, c’est aussi une question de recevoir les bonnes directives et donc de compétence des professeurs.

      Je suis contre la diabolisation « par principe » de certaines personnes dès qu’on apporte des innovations dans la danse classique Grin

      Dernier point : Avec les Gaynor mes pouces sont douloureux, mais pas dans les autres pointes, je pense que j’ai acheté mes Gaynor un chouilla trop petites. J’aime mieux ne pas porter d’embouts en silicone globalement, j’utilise plutôt une protection fine comme un bout de chaussette découpé en forme d’embout. Dans les Gaynor je n’ai pas senti le besoin de porter des protections.

      J’espère t’avoir répondu Grin

      • Marion
        Marion dit :

        Merci pour ce commentaire et cet avis! Enfin quelqu’un qui ne diabolise pas les innovations dans le domaine de la danse classique! J’ai testé mais surtout j’ai adopté!
        Les gaynor ont réellement changé mon travail sur pointe. Ayant un pieds assez particulier j’ai toujours eu un grand mal à trouver un chausson qui me convienne. Et c’est dans la plus grande des souffrances que j’ai appris au départ la technique des pointes.
        Elle sont plus confortables que les autres pointes, plus légères, plus agréables pour les sauts, offrent un bon alignement et soutiens du pieds… Je ne pense pas qu’utiliser ces pointes à la longue aie des effets néfastes sur les chevilles, bien au contraire! Et je pense aussi qu’elles peuvent convenir à des débutantes sans probleme. De plus la particularité même de ce chausson et le fait qu’il se décline en autant de modèles différents pour se rapprocher au maximum d’un chausson sur mesure. ( le seule bémol et qu’il n’y a qu’un type de boité)

        Ces pointes sont le résultat de la science au service de la danse! C’est un super mélange, et j’en suis ravie Smile

    • Dautais
      Dautais dit :

      Bonjour,
      Ma fille 12,5 ans a, aux dires de son professeur le pied de travers lorsqu’elle monte sur pointes! Elle devait faire le cour de pointes à la rentrée et elle refuse que ma fille le suive (fort sympathique elle me l’annonce au dernier cour de l’année). Est-ce normale qu’elle impose des « merlet » à toutes ses danseuse sans respecter leur morphologie? J’ajoute que ces pointes sont très moles, et par conséquent s’abîmes très très vite! Croyez vous que les « Gailor Minden » pourraient résoudre le problème que « semble » avoir ma fille? Je pense aller voir un autre professeur pour faire confirmer ou pas ce défaut si il y a. Merci pour votre réponse.

      • Elisa
        Elisa dit :

        Certes le comportement du professeur de votre fille n’est pas des plus aimables, mais je pense que si elle ne souhaite pas que votre fille fasse des pointes, elle a ses raisons. Son pied n’est peut être pas près et les pointes Gaynor Minden n’y changeront rien. Cependant, je reste d’accord avec vous sur le fait qu’imposer à ses élèves une même marque de pointe, ce n’est pas le top Confused

  2. judanse
    judanse dit :

    Ma prof nous parle souvent de ce problème de cuisses. Une petite explication pour celles qui sont encore perplexes:
    lorsqu’on ne tend pas assez les jambes ou bien qu’on ne monte pas assez sur la rondelle du chausson, il y a une sorte de déséquilibre, et toute la force nécessaire est prise dans la cuisse. D’où le grossissement du muscle. Voilà en gros (en vrai c’est plus compliqué que ça Grin ) .
    Moi aussi j’utilise des ouch pounch, et je les trouve très agréables à porter, et en plus il y a plusieurs tailles au choix. Par contre, j’aime pas trop les embouts en silicone (genre du vrai silicone comme pour faire des muffins!), tout le jus de pied (désolée pour cette expression peu glamour) reste dedans…

    • Lylie
      Lylie dit :

      Merci pour tes précisions ! Donc si je comprends bien, le syndrome des « grosses cuisses » n’est pas lié au type de pointes, mais à la technique. Par exemple avec des pointes bien trop dures ou des pieds pas assez forts, il est impossible d’aller vraiment sur la plateforme, donc les cuisses compenseraient pour que le corps trouve la force de se stabiliser et tenir debout.
      Ca me semble tenir debout justement, comme raisonnement Laugh

  3. AP
    AP dit :

    merci beaucoup pour tous ces éclaircissements Big Smile j’ai en effet trouvé les réponses à mes questions. J’irai essayer ces pointes dès que l’occasion se présentera, pour ce qui est des embouts je verrais bien mais je doute que je pourrais m’en passer car j’ai des pieds très sensibles qui prennent tout de suite des ampoules. J’imagine que ça peut aussi permettre une protection contre les chocs puisque j’ai déjà eu mal au gros orteils (avec des bloch) quand je dansais certains enchainements très favorables aux chocs.

  4. j'aime danser
    j'aime danser dit :

    bonjour
    j’ai l’impression en regardant les photos qu’elles sont très oranges est-ce qu’une impression ?
    et pour le prix je le trouve un peu élevé pour des débutants car meme si elle dure plus longtemps si notre pieds grandit et qu’elle sont trop petites on se retrouve avec 125 euro gacher Confused

    • Lylie
      Lylie dit :

      Hello, non elles ne sont pas orange, ce sont mes photos prises à la lumière artificielle qui donnent cette impression. Elles ont un joli satin rose/saumon clair, proche de toutes les autres pointes.
      Tu as raison, c’est plus difficile de choisir des pointes quand on débute. Et il vaut mieux en parler avant au professeur si on a l’intention d’avoir ces pointes là.

  5. Flora
    Flora dit :

    Merci pour ce test très utile, Lylie ! Le débat que suscitent les pointes Gaynor Minden m’intéresse depuis longtemps et je suis contente de lire ton avis positif ! Je crois avoir lu des critiques négatives contre les Gaynor Minden car elles atténuaient la douleur et que, selon ces mêmes personnes, toute bonne danseuse classique « qui se respecte » doit souffrir… Ce que je trouve personnellement aberrant. Si l’on peut danser en ne souffrant pas, je prends personnellement ! As-tu constaté une douleur moins intense ou absente par rapport aux autres pointes traditionnelles ?

    • Lylie
      Lylie dit :

      Je suis d’accord avec toi, pourquoi souffrir alors qu’on fait de la danse classique pour le plaisir ? Il est bon de démonter le cliché de l’association de la souffrance avec la danse.
      Pour te répondre, j’ai trouvé ces pointes immédiatement très confortables. MAIS Il faut VRAIMENT faire attention à ne pas les prendre trop petites car elles ne s’adaptent pas aux pieds, ne se détendent pas, et la boite ne s’affaisse pas. Dans les pointes traditionnelles on est habitué à ce que les pointes prennent la forme de nos pieds, elles manquent de confort les premiers temps puis ça va mieux. Là non, ça doit être très confort de suite.

      D’après les avis lus et entendus de diverses danseuses de tous niveaux, pour certaines ces chaussons sont douloureux, pour d’autres ils sont formidables… c’est comme toujours, un peu la loterie.

  6. jessica
    jessica dit :

    Slt les filles mois je les portes depuis un peu plus de 2 mois, je n’ai rien a leur reprocher, je n’ai plus de douleur kom avec d’autre paire de pointes. Mais c’est vrai qu’il y a un truc ki me chagrine un peu c ke le morceau sur lequel on monte sur pointe et en tissu un peu genre daim (ou je c pas koi lol) c’est donc long a user, c vrai que j’ai beaucoup de mal a tourner loll! mais sinon tres bonne paire de pointe!!

  7. Vickydanse
    Vickydanse dit :

    Slt tout le monde, j ai 12 ans (presque 13) et j en suis a la fin de ma 2eme annee de pointes.
    J habite nice et je fais de la danse a « l academy de danse » ( si certaines connaissent). Ma prof nous a parlé il n y a pas longtemps, d’une de ses autres eleve qui avait des pointes gaynor et qui les decrivees comme « super » et « revolutionnaires ». Les avantages etaient:
    -plus de facilitee pour monter sur pointes
    -font moins de bruit
    -durent plus longtemps
    -prennent la forme du pied.
    Alors je suis allee les essayer (pour celles qui habitent nice , je les ai trouvees chez bodylanguage).
    Mon probleme est que je n ai pas un super cou-de-pied , ce qui fait que je suis en arriere sur mes pointes.Frown
    Aussi , la sensation quand on les a aux pieds est bizzare. Mais j imagine qu a force, on s y habitue!
    La vendeuse m a conseillé lde revenir l anne prochaine avec peut etre un meilleur cou-de-pied.
    Mais voila ma question:
    Comme je n ai que je n ai que 12ans, mes pieds grandissent chaque annee (ce qui me semble normal). Etant donné que ces pointes coutent plus de 100 € , et que je ne fais pas de concours, je ne suis pas non plus a l opera, aurais je vraiment interet de les acheter ? Car ma seule envie serait de monter plus facilement et surtout gracieusement sur pointes et donc de prendre du plaisir , etant donne que je n ai pas un super cou-de-pied (meme si je fais tout pour l ameliorer!)
    Voila , Merci Smile

    • egerie
      egerie dit :

      Le confort des gaynor est indéniable et elles durent beaucoup plus longtemps
      Si tu n’as pas de cou de pied il faut prendre la semelle 2 sachet rose fushia
      ci dessous le lien pour choisir les pointes gaynor
      http://www.dancer.com/international/fr/fitters-reference-guide.php

      Mais tu peux aussi essayer des pointes traditionnelles : les préludes de chez Merlet, (différentes largeurs et duretés de semelle) la hannah de chez bloch (différentes largeurs mais la dureté est toujours la même)
      Surtout ne pas oublier que le choix se fait toujours en fonction de tous les paramètres de ton pied, sans le voir donner des conseils est toujours difficile
      N’hésite pas à m’appeler au 0241880015

      • Vickydanse
        Vickydanse dit :

        Coucou egerie , merci pour tes conseils.
        Pour l instant , j ai des pointes merlet qui me vont tres bien , mai g juste essayé les pointes gaynor pour me faire ma propre opignon!
        En revanche , je reviens de mon cours de danse classique et g parlé a ma prof de ce que m avait dit la vendeuse:
        Elle trouvait que la vendeuse disait n importe quoi , que ce n etait pas du tout le probleme de mon cou de pied car les pointes gaynors sont censees nous mettre en avant meme si on a pas un bon cou-de-pied et que la vendeuse avait dit ca juste parce qu elle n avait pas la bonne forme pour moi!
        Sinon , merci encore pour tes conseils!

  8. Parvati
    Parvati dit :

    Coucou,
    Merci pour cet article, j’avoue qu’il m’a donné l’eau à la bouche et que j’ai vraiment envie d’en acheter pour la rentrée prochaine (et ce malgré le prix)! Je dansais habituellement sur des BLOCH et la cassant généralement assez vite, une vendeuse m’a conseillé des dures, j’avoue qu’elles sont tenues, mais je ne me sens pas à l’aise dedans du coup je souhaitais les changer après l’été…

    Par ailleurs, j’ai des problèmes de cheville qui pourraient entravés ma pratique des pointes, ce qui me fend le cœur au plus haut point. En effet, tous les médecins sont d’accord pour dire que mon pied n’est pas assez aligné et qu’il se déforme a vu d’œil. Bref, pensez-vous donc que prendre des Gaynor Minden pourrait être une solution pour les faire fléchir ? Le fait est que je me suis cassée la cheville enfant et que ça ne s’est jamais réellement replacé, du coup malgré tous mes efforts de placements et malgré des professeurs merveilleux, les pointes ordinaires me sont déconseillées. Du coup en lisant qu’elles ne se déforment pas et aident le pied à rester dans son alignement je suis plus qu’intéressée!
    Malheureusement, si avant j’étais à 8heures de dans pas semaine je vais devoir réduire considérablement la dose (études supérieures obligent) pensez-vous qu’elles seront rentables pour 2 heures de pointes dans la semaine ?

    Enfin, j’ai vu qu’il était assez difficile de s’en procurer et je suis très septique à les commander sur internet… Certaines ont eu de malheureuses surprises en commandant ?

    Merci d’avance pour toutes les réponses ! Smile

    P.-S : Merci d’avoir insisté que ne pas avoir mal aux pieds ne signifiaient pas ne pas bien travailler, c’est tellement agréable à lire !

  9. Charlotte
    Charlotte dit :

    Bonjour! Je voudrais réagir par rapport aux pointes Gaynor Minden. Je les ai achetées en septembre, j’en étais très contente les deux premières fois et ensuite j’ai commencé à avoir mal à l’arrière de la cheville gauche. En bref, ces pointes m’ont bousillées les pieds, je traîne un syndrome du carrefour postérieur + une tendinite depuis septembre et toutes les séances de kiné que je fais ne servent à rien!! De plus cela est très problématique pour moi car je pratique la danse à haut niveau et j’aimerai en faire mon métier! Ma cheville ne me fait plus mal, mais elle est complétement bloquée par rapport à l’autre, en gros, mon coup de pied gauche a énormément perdu en amplitude, il est complétement coincé, c’est à peine si je réussi à monter sur ma pointe!
    Pour conclure cet avis, je voudrais préciser que les Russes (Grishko qui sont les adversaires de Gaynor) avaient déjà évoqué ces soucis de santé par rapport aux pointes Gaynor.
    En clair, ces pointes peuvent être géniales mais ne vont pas à tout le monde et à tous les pieds, donc réfléchissez bien avant d’en acheter, dans mon cas je n’en porterai plus JAMAIS.

  10. Indiana
    Indiana dit :

    Bonjour,
    J’ai acheté ces pointes il y a un an dans l’espoir de trouver une paire aidant mes pauvres pieds faibles à monter sur pointes (je débutais). Ce sont en effet, des pointes extraordinaires, je trouve qu’elles me font travailler les chevilles. Je n’ai qu’un seul et unique problème : j’ai de vives douleurs au niveau de l’ongle du gros orteil, ce qui fait que je ne pas me tenir trop longtemps sur pointes. J’ai pu lire que je n’étais pas la seule et que les Gaynor pouvaient créer des micro-traumatismes au niveau des orteils. J’ai donc décidé d’avoir 2 paires de pointes : pour les exercices, j’utilise des pointes dites « traditionnelles » et pour les chorégraphies, j’utilise mes Gaynor qui, même si j’ai mal, me permettent de me tenir sur pointes.
    Voilà pour mon avis ! Smile

  11. Valentina
    Valentina dit :

    Le seul inconvénient est le passage par demi-pointe.

    Je suis moi-même professeur de danse et trouve que ce sont des jolies pointes qui facilitent le travail pour certaines élèves qui n’ont pas beaucoup de force ou de souplesse dans le pied.

    Le passage par demi-pointe est très difficile à acquérir, je le constate mais c’est compensé par le fait qu’au moins avec les Gaynors elles sont sur toute la plateforme et non en arrière. Mais quand on ne passe pas par demi-pointe, on se casse la figure à chaque fois qu’on descend de la pirouette ou à chaque fois qu’on la prépare.

    Thinking

  12. laetitia
    laetitia dit :

    pour ma part ce fut une grosse déception couteuse… Ma fille12 ans en danse étude souhaite avoir des gaynord car elle use vite ses pointes. Elle va dans une boutique parisienne et là achète sur les conseils de la dame des pointes avec semelle jaune. Je la vois en concours avec ces pointes et me demande qu’est ce que c’est que ces sabots dans lesquels elle semble flotter. Elle a donc porté ces pointes 2fois Une fois en cours et une fois en concours.
    Elle retourne à la boutique et la on lui dit que non ce n’est pas des semelles jaune qu ‘il lui faut mais des vertes et une autre forme plus étroite.
    Maintenant sa prof et elle même me disent que ce n’est pas la semelle verte mais une autre qu’il fallait car cette semelle est trop dure.. Finalement je me suis fait délester de 230€ car le magasin n’a pas fait les réducs école de danse la première fois et surtout je suis furieuse car sur le site de gaynord ils conseillent d’aller en boutique mais là honnêtement je pense que une commande chez Gaynord aurait été plus efficace. la vendeuse a tt de même osé dire que la pointe allait se faire !!!!. Je suis tellement en colère que je pense écrire à Gaynord…A part cela je crois qu’elle les trouve très confortable…

    • Lylie
      Lylie dit :

      Bonjour Laetitia,
      merci pour ce témoignage.
      Voulez-vous nous dire dans quel magasin vous avez acheté ? Je pense qu’il est bon de partager cette information… Certains vendeurs sont mieux formés que d’autres aux pointes Gaynor Minden.
      Si je ne me trompe pas, la semelle verte est très dure, sans être vendeuse je n’aurai jamais donné ça à une jeune fille…
      Je pense comme vous, parfois il vaut peut-être mieux commander directement chez Gaynor.

      Après si vous écrivez à Gaynor, à mon avis ça ne sert à rien puisqu’ils sont distributeurs (c’est une société américaine) et que la boutique en France est un simple revendeur parmi d’autres.

      Vous pourriez essayer de revendre ces deux paires de pointes ? Même à moitié prix, vous récupérez au moins la dépense d’une paire….

      • laetitia
        laetitia dit :

        Bonjour
        Je vais demander à ma fille dans quel magasin à Paris elle les a achetées. Du coup se pose la question de quelles pointes acheter.. Elle a eu des Bloch des repetto, et je ne sais plus quoi d’autre. Est ce que les pointes Bloch stretch sont bien; Je trouve ce concept génial…pour faire un joli pied en tout cas ! mais je ne suis pas danseuse et n’y connait rien. Et ma fille est trop jeune pour connaitre beaucoup de chose, et je doute vraiment maintenant des vendeuses. Je vais essayer effectivement de les revendre .

        • Purplelullaby
          Purplelullaby dit :

          J’ai essayé les Bloch Eurostrech, je pense qu’elles conviennent mieux aux danseuses qui ont l’arche de la voûte plantaire assez haute (ce qui n’est pas mon cas et j’ai du mal à les garder plus d’une heure aux pieds) ; sinon effectivement ce sont des pointes qui font une une belle ligne de pied. Je les porte en alternance avec mes Gaynor pour compléter le travail de la cheville.

  13. sabrina marnet
    sabrina marnet dit :

    bonjour,

    j’ai acheté les pointes Gaynor après plus de 20 ans de fidélité à merlet…et bien je suis à moitié contente.
    le coté positif: elles sont effectivement super confortables (plus besoin de mettre de protection , embout et autre) et silencieuse.
    par contre il faut couper les ongles des orteils systematiquement avant et très court car sinon grosse douleur au niveau ongles du pouce (on dirait que tout le poids du corps repose à cet endroit là, ce qui est assez désagréable et m’empeche pour l’instant de tenir tout un cours avec les pointes).
    ensuite, je trouve quelles serrent beaucoup au niveau de la couture sur le coup de pied/empeigne (meme en desserant l’elastique au maximum, c’est surement dû à la forme du chausson) => mon pied est comprimé et du coup il a tendance à gonfler (donc on va oublier les gaynor en été, car avec la chaleur au bout de 15min de cours on rentre plus dans le chausson!)

    bref, je suis un peu mitigée et je regrette quand meme un peu l’investissement de 120euros…

  14. émélie danse
    émélie danse dit :

    Je partage un grand nombre de vos avis favorable sur les pointes Gaynor. Cependant je pense que la société devrait faire le ménage dans ses distributeurs. Je m’explique : je les ai achetées au magasin SWAN à six fours les plages, dans le var. La vendeuse n’avait aucune connaissance du produit qu’elle vendait, manque total de conseil et de compétence, je les ai néanmoins achetées (un seul distributeur de la région toulonnaise), j’ai ensuite lu toutes les informations disponibles sur le site et me suis rendue compte qu’elle m’avait vendu « au petit bonheur », sans me proposer toutes les « options » possibles, et surtout sans me signifier qu’elle ne se cassaient pas et qu’il fallait les prendre telles qu’on les aimait. J’y suis retournée pour faire part de mon mécontentement d’avoir trouvé les informations indispensables sur internet plutôt que dans son magasin. Ce qu’on est en droit d’attendre chez une commerçante qui vend des articles à ce prix là! Mais je me suis heurtée à une vendeuse condescendante dont l’antipathie n’a d’égal que son incompétence et son manque total de la fibre commerciale…

  15. Jujudanse
    Jujudanse dit :

    Salut, moi j’ai 13ans et je me suis faite une entorse il y a presque 2ans et depuis j’ai beaucoup de mal à monter sur pointe…
    Mes professeurs m’ont conseillé les « Gaynor Minded » parce que elles disent que comme je n’ai pas un beau coup de pieds du tout du coup moi il ne faut pas que je force trop sur mes chevilles et que les Gaynor sont faites pour un pieds comme le mien du coup, je vais aller les essayer à Paris, dans le magasin FlashDance !!!!!!
    Voilà !

  16. Elsa
    Elsa dit :

    Salut, je suis une danseuse « pre-proféssionnelle » et je vais integrer une
    compagnie l’année prochaine. Dans mon école de
    danse et dans ma future compagnie la majorité
    des danseuses ont des Gaynor je voudrais donc essayer
    car j’en suis à ma 5 e paire de pointe cette année!!! Voila
    mais je voulais un avis compétant car mon professeur de
    danse n’aime pas trop les Gaynor mais elle n’y est pas non
    plus opposée… De plus j’ai un peu des pieds égyptiens donc
    À voir…. Le mieu c’est que j’essaye en magasin
    J’aimerais bien avoir ton avis sur mon cas haha Voila et
    merci pour cet article

  17. Elsa
    Elsa dit :

    Au fait je fais des concours internationaux donc le jury est
    plutôt strict (danseurs de l’opéra de Paris, du ballet de New York etc…)
    Ils sont donc exigeants sur le coup de pied j’ai donc depuis deux ans
    acheté de paires de pointes en meme temps, des grishko pour travailler
    et des bloch souples pour les concours mais je les démolies super vite
    du coup si je prend des Gaynords es que je devrais en acheter une autre
    paire pour travailler ? ( cela ferait un peu cher )

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire