J’ai testé : se mettre à la danse classique à l’âge adulte

Les chroniqueurs de l’émission « Comment ça va bien », diffusée l’après-midi sur France 2, testent régulièrement des activités de loisirs, et j’ai retrouvé pour vous l’épisode sur la danse classique pour les adultes débutants (ou re-débutants après en avoir fait un peu étant petits). Cliquez sur le lien pour le visionner ! (durée :  10 minutes).

J’ai testé : se mettre à la danse classique à l’âge adulte – Les loisirs – Comment ça va bien ? – France2.

Si comme moi vous êtes connaisseurs en danse classique, vous risquez d’être choqué(e)s par l’attitude des gens en plateau et de la chroniqueuse / testeuse qui n’épargnent aucun cliché, mais ne retenons que le positif de ce reportage : OUI les adultes peuvent se mettre à la danse classique à n’importe quel âge. Bon, on le savait déjà et je le dis ici depuis des années. D’ailleurs, personne n’a attendu France 2 : ma propre maman a commencé la danse classique après avoir eu ses enfants ! Mais si c’est France 2 qui le dit, alors c’est VRAI Wink

Photo : http://reodance.co.uk/

Bilan du reportage : faire de la danse classique est très difficile – la journaliste reconnaît que c’est LA danse la plus dure – et à la fois très satisfaisant. C’est un excellent exercice pour le corps, qui améliore la posture et la souplesse et donne plus de grâce, que l’on soit un homme ou une femme.

Vous voyez, c’est vraiment pour tout le monde Grin

Ces articles devraient vous intéresser :

27 réponses
  1. marion
    marion dit :

    Bonjour,
    J’ai commencé la danse classique il y a 3 ans à l’âge de 35 ans.J’ai commencé les pointes le mois dernier.La 1ère année je faisais 1h30 de danse par semaine, puis la deuxième année, 2 fois 1h30 par semaine et cette année, je fais 2 fois 2h. C’est sûr qu’il faut être très motivé car c’est extrêment physique comme activité, mais quel plaisir de voir ses progrès…De plus, outre le fait de m’être musclée en finesse et d’avoir affiné ma silhouette à la limite du surpoids, j’ai amélioré mon équilibre, ma souplesse, mais j’ai aussi remarqué que la danse m’ a permis de rééduquer mon pied pronateur! fini les les semelles de chaussures bousillées! Alors, mesdames et messieurs que ça intéresse, si votre médecin vous juge apte, inscrivez-vous dans un cours et éclatez-vous!
    Mais c’est sûr que les gens ont des préjugés.Il y a 15 jours, une de mes connaissances m’a demandé si je pouvais lui prêter un tutu pour une soirée déguisée…Elle pensait que je portais un tutu en cours! Même mon médecin traitant a des préjugés…quand il me fait mon certificat d’aptitude chaque année, il ne met pas « danse classique » dessus, mais seulement « danse », au cas où je voudrais changer de danse en cours d’année…car il ne croit pas que je puisse pratiquer cette activité en tant qu’adulte.
    Voilà pour ce qui est de mon expérience personnelle.
    Ce site est très bien fait, bravo et merci à sa conceptrice.

    • Claire
      Claire dit :

      je veux juste te dire merci, ainsi qu’à la conceptrice du site, parce que c’est en te lisant que je me suis convaincue, à 36 ans et après 2 enfants et un grave accident (jambe gauche cassée + déchirures ligamentaires) de me mettre à la danse classique.
      Depuis très longtemps, cette idée me travaillait, mais en province où je vivais, il n’y avait pas de cours pour adultes débutants. Et déranger les fillettes pendant leurs cours, jamais je n’aurais osé !
      Aujourd’hui, je vis en région parisienne et je fais 3h30 de danse par semaine (1h30 de classique + 2h de jazz), je prépare un spectacle et je me sens enfin à nouveau bien dans ma peau !
      Je veux dire à toutes les « vieilles » qui me liront (et à toutes celles qui ont été abîmées par la vie, aussi) : n’hésitez pas ! Foncez !!

  2. Paola
    Paola dit :

    Bonjour,
    J’ai été surprise de voir cette vidéo, et à la fois très contente. Enfin quelqu’un qui affirme haut et fort que la danse classique c’est dur, même si les mouvements paraissent lents et faciles. Je fais de la danse après le lycée, de 8h à 10h par semaine, et quand je rentre chez moi mes parents pensent encore que la danse classique ne reste pas aussi épuisante qu’un footing de 15min, c’est très énervant parfois. Je vais leur montrer cette vidéo, car, comme tu la si bien dit, dès que c’est France 2 qui le dit, c’est vrai! Wink
    Ton blog est vraiment superbe, je passe assez souvent pour voir les nouveautés et tes articles m’aident beaucoup.

  3. Alaksa
    Alaksa dit :

    Je suis totalement d’accord ! Dans mon école, il y a un cours  » spécial adulte débutant  » et on y trouve des femmes et des hommes entre 30 et … 78 ans ! Ils s’éclatent vraiment et même parfois plus que les jeunes danseurs ! D’ailleurs, ma prof à pour habitude de dire qu’ils sont souvent plus sérieux et attentifs que nous … Aïe Razz

  4. Evgenia
    Evgenia dit :

    Merci pour ce lien, Lylie! Effectivement, c’est bourré de clichés, déjà au début le « mais vous n’avez plus 10 ans! » m’a bien hérissé Really Pissed ! Heureusement, la conclusion rattrape le tout et présente enfin la danse classique sous un jour bien meilleur!
    Pour ceux qui n’arrivent pas lire la video, elle est assez longue à démarrer mais elle finit par arriver, retentez en attendant un peu plus!

  5. Frédérique
    Frédérique dit :

    Bonsoir,
    Je me décide à envoyer mon témoignage que je dédie à toutes celles et ceux qui hésitent à s’inscrire à un cours de danse classique… sous prétexte de leur âge.
    J’ai débuté la danse classique par un cours d’assouplissement à la barre et au sol il y a 3 ans. A cette époque, je faisais 2h30 de modern jazz. L’année dernière, j’ai intégré en plus 1 cours de danse classique de 1h30. Celà m’a permis de ressentir le mouvement d’un dégagé qui n’est pas seulement un pointé du pied. Cette année, ma professeur a accepté que je suive le cours de classique avancé pour me permettre de progresser m’a t-elle dit. J’arrive à exécuter le début des excercices à la barre et je m’accroche pour suivre le reste du cours ; je sélectionne souvent certains mouvements que je répète pendant que les autres danseuses réalisent l’enchaînement. Celà m’a permis de progresser en cours débutant puisque j’arrive maintenant à coordonner les mouvements des bras avec ceux des jambes pour les exercices du milieu les plus simples. A celà, j’ai ajouté un 2ème cours d’assouplissement: le travail de la barre est indispensable, c’est l’apprentissage même de la technique de la danse classique. Bref, c’est 6h30 de bonheur chaque semaine!!!
    La danse fait travailler la mémoire : se souvenir des exercices de la barre, de la chorégraphie…
    Elle fait travailler le maintien : dos droit, omoplates ouvertes -.ma professeur me dit souvent d’imaginer que l’on est suspendu par le sommet du crâne tout en gardant les pieds bien ancrés dans le sol.
    La danse muscle les jambes, le dos, les bras, les abdominaux etc..
    Elle fait travailler la souplesse du corps : le dos, la taille, les ischios jambiers, etc..
    Le danse fait travailler l’équilibre : attitude sur demi pointe ou simple retiré, etc..
    Je voulais ajouter que l’on progresse à tout âge, il suffit d’être passionnée et de recevoir les bons conseils d’un professeur de danse. A chacun ses progrès selon ses possibilités. Personnellement, je n’ai pas beaucoup « d’ouverture ». Je sais très bien qu’à mon âge il sera difficile d’en acquérir. Je travaille ma souplesse. Oui, je suis plus souple maintenant que lorsque j’avais 20 ans: je réalise la figure du Y et le grand écart facial.
    C’est beaucoup de travail mais la danse c’est du PLAISIR avant tout!!
    Je suis totalement d’accord avec le témoignage de Marion qui dit « Alors, mesdames et messieurs que ça intéresse, si votre médecin vous juge apte, inscrivez-vous dans un cours et éclatez-vous! »
    Merci à Lylie pour ce site dédié à la danse.
    PS : J’ai eu 50 ans en octobre dernier..Je suis donc « vieille » mais j’ai toujours été sportive.

    • Christophe
      Christophe dit :

      Super Frédérique, moi j’ai 49 ans et j’ai commencé avec ma femme un cours de danse classique adulte. Je n’en ai jamais fait avant mais avec les années je me sens de plus en plus attiré par cet art qui combine beauté, puissance, souplesse et ouverture. A un point d’ailleurs, que je me dis que si j’avais 15 ans, je me ferais bien danseur…

      Bref, je danse toutes les semaines dans un cours d’adultes de plus de 13 ans. J’y suis très bien accueilli par la prof et ne me sens pas rejeté par les ados, qui me paraissent plus timides que hautaines.
      Je me sens à la hauteur pour le moment. Il faut dire que je suis sportif et danse très fort en soirée…ce qui entretient les jambes et les chevilles.

      Ma seule peur est de m’abimer le dos. il est en parfait état mais j’ai peur de l’abimer par des efforts mal calibrés. je fais donc attention.

  6. Marie
    Marie dit :

    Bonjour,
    Superbe témoignage Frédérique! J’ai 38 ans et 3 enfants… vous allez rigoler mais moi je me suis découvert une passion pour la danse classique et le ballet il y a 1 an, après avoir vu un reportage à la télé, j’ai été complètement subjuguée. Avant, jamais je n’avais pensé que ça pouvait aussi être pour moi. Après avoir passé un an à me dire que c’était bien dommage de ne plus avoir l’âge, j’ai découvert un cours pour adultes débutants dans une ville à côté et je me suis lancée en septembre dernier! Depuis, je m’éclate à fond, j’adore, j’adore, j’adore tout, la musique, le travail, la grâce, la rigueur, les mouvements me font rêver… Je suis assez souple à la base et sportive alors ça aide mais j’ai beaucoup galéré (et je galère toujours) pour la coordination, le port des bras, la mémorisation des pas. Je progresse tout doucement et effectivement c’est très gratifiant. Je n’ai qu’une chose à dire à celles qui voudraient mais n’osent pas: allez-y, faites-vous plaisir! C’est un bonheur immense. Dans mon groupe personne ne juge personne, dans un cours d’adultes débutants, il n’y a pas de compétition, l’important est juste la bonne humeur que l’on peut apporter au groupe. Smile

  7. Misti.Fifi
    Misti.Fifi dit :

    Je ne suis pas adulte mais je pratique la danse classique depuis 7 ans maintenant. Je voulais juste dire qu’il y a telement de clichés, et des clichés faux, sur la danse classique. Comme quoi c’est réservé aux petites filles de 7 ans, que on porte un tutu, qu’il suffit de lever les bras et de tourner et rond… Et ces clichés m’enerve! Car en tant que passionée de danse je voudrais dire que la danse classique est ouverte à tous âges, que les tutus c’est de l’ancien temps (et bien trop emcombrant!!), et que la danse classique est très physique.
    Voila Smile merci d’avoir lu et good luck à tous et toutes les débutants!

  8. Pat
    Pat dit :

    J’ai commence la danse il y a trois ans, le directeur de l’école dans laquelle ma fille suivait des cours ma incitée à m’inscrire. Je connaissais l’existence de cette école depuis longtemps mais je n’avais jamais osé m’inscrire. À quarante ans, je me suis dit que je voulais réaliser mes rêves de petite fille et la danse classique,j’en avais toujours rêvé. Au début un cours puis deux, puis aujourd’hui cinq pour environ six heures de cours par semaine, malgré un emploi du temps très chargé. La danse m a révélée à moi même, c’est difficile, physique mais tellement bénéfique. Au cours, les niveaux se mélangent, comme les âges, sans la moindre moquerie, toujours avec le même enthousiasme. J’ai un professeur extraordinaire qui parvient a lire nos émotions, les jours ou nous danserons moins bien. J ai déjà fait deux spectacles devant des centaines de personnes… Et surtout, moi qui suis littéraire, j’ai découvert que le corps n’était pas seulement t un objet utilitaire mais aussi un vecteur d’émotions…et surtout d’expression. Ce que des années de sport en salle ne m’avaient jamais donne…
    La danse, c’est un voyage intérieur. Fabuleux.

  9. Fred
    Fred dit :

    Bonjour,
    J’ai toujours bien aimé regarder la gymnastique et la danse classique. Je trouve que ce sont des activités très gracieuses. Je suis une homme et j’approche la quarantaine, et voilà, les préjugés, ces activités sont bien souvent réservées aux femmes… Je fais du yoga depuis de nombreuses années (il y a 2 hommes dans notre groupe) et j’aimerais essayer la danse classique, est-ce que vous pensez que c’est possible de débuter à 39 ans !?? Merci Smile

      • Polawk
        Polawk dit :

        Pas d’âge ??? Moi j’ai peur de reprendre la classique c’est pas l’envie qui m’en manque bien au contraire mais je pensais être trop viellle pour me lancé. j’ai 24 ans et j’ai pratiquer la danse classique 10 ans ainsi que 3 ans de moderne jazz et donc cela fait 10 ans que j’ai stoppé. j’ai perdu beaucoup de souplesse et donc je me trouve trop vielle pour reprendre Thinking

        • Lylie
          Lylie dit :

          Il n’y a pas d’âge, c’est vrai. Tu es encore jeune, il y a des gens qui commencent à 40, 45 ans, y compris des hommes, et ils en sont très heureux. Ton blocage n’existe que dans ta tête, va voir ce que ça donne un cours d’adultes débutants ou moyens (plutôt moyens vu que tu as déjà pratiqué longtemps). Si tu ne le fais pas, tu vas le regretter Wink

    • Lylie
      Lylie dit :

      Bonjour Fred,
      je suis webmaster de ce site depuis plus de 10 ans et des garçons qui ont commencé la danse en débutant total à 30, 35, 40 ans, j’en ai lu plein ! Tu n’es pas seul du tout, ce qu’il te faut c’est un cours adapté pour adultes débutants, à la fois détendu mais motivant.
      Profite bien !

  10. ANNETTE CHOMARD
    ANNETTE CHOMARD dit :

    je voulais apporter un témoignage qui contredira certains clichés qui ont la vie dure ; je vais sur mes 54 ans. JE me suis mise à la danse classique depuis moins de 2 ans, avec cependant un solide passé de gym en salle (gym, stretch) et de velo, et quelques tentatives avortées de danse dans le passé. on peut dire que je suis une femme tres bien conservée. Et bien je peux confirmer que la souplesse peut s’acquérir à l’âge adulte, aujourd’hui je n’ai jamais été aussi souple (grand écart, écart facial parfait) et ferme (gainage des abdo, du ventre, les jambes) . Je fais des progrès incroyables qui m’épatent moi même (il est vrai que j’ai un excellent professeur, très pédagogique , c’est essentiel), je peux presque suivre un cour avancé; Je fais actuellement 3 cours pas semaine . Les débuts furent très durs, mais je ne me suis pas crispée , j’ai confiance en moi, je m’écoute, je suis le mouvement, regarde et fais comme les autres. Au début il y avait mille choses à penser, à corriger. Avec le temps, je me concentre sur certains points (pieds, en dehors, bras…) . C’est un vrai bonheur et je n’ai jamais été aussi en forme de ma vie, aussi mince et ferme. je gagne en grâce en plus, ce qui est très valorisant. Je voulais témoigner parce que j’aimerais dire que non la ménopause n’est pas un problème, ou dans la tête Wink et que si on veut vraiment, on peut y arriver.

  11. marion
    marion dit :

    Bonjour, j’ai fais de la danse classique de 4 a 12 ans,puis j’ai arreter, chose que je regrette terriblement. j’ai aujourd’hui 20 ans, j’ai perdu toute ma souplesse, et je ne me rappelle plus des bases. J’aimerai savoir si il est possible d’ atteindre le meme niveau qu’une personne qui a debuter la danse jeune sans s’ arretter, en technique et souplesse… J’aimerai reprendre la danse mais j’ai tres peur d’etre déçue, et de ne pas progresser comme je le voudrai. merci d’avance.

  12. MERLET
    MERLET dit :

    Bonjour,

    Ma fille fait de la danse depuis l’âge de 5 ans et j’étais tellement tenté que j’ai « sauté » le pas il y a 4 ans de cela…………..j’avais alors 43 ans !!! et n’avais jamais pratiqué aucun sport avant et, en plus, j’ai porté un corset pour scoliose quand j’étais adolescente.
    Et bien tout se passe super bien et je fais même des pointes depuis l’an dernier……………..quel bonheur ! Mon ostéopathe est tout à fait convaincue du bien-fondé de cette discipline et des effets positifs.

    Alors une seule chose à dire : n’écoutez pas les « autres », faites-vous plaisir et sachez une chose………………..le ridicule ne tue pas !
    Par contre, vous risquez de le regretter toute votre vie si vous ne faites pas ce qui vous attire.

  13. Tévy Chouin
    Tévy Chouin dit :

    Whaou !!!!!! Merci beaucoup pour votre article ! Smile

    J’ai 30 ans, et dès l’âge de 4 ans je savais que je voulais faire de la danse classique pour devenir danseuse étoile ! Bon, mes parents m’ont mis au judo que j’ai dû alors me coltiner pendant une douzaine d’année. Problème d’audition sûrement !

    Bref, tout ça pour vous dire, qu’avant votre article j’avais accepté l’idée (même si ça a été très dur) de ne jamais pouvoir pratiquer cet art, de faire des pointes, de gracieuses et majestueuses variations etc.

    Cependant, quand j’ai pu me payer mes propres cours, j’ai commencé à 24 ans le bharata natyam (danse classique indienne), et depuis un an je fais quelques stages de cabaret (niveau intermédiaire – confirmé) par-ci par-là et du moderne-jazz. Quel bonheur ! Smile

    Mais voilà, GRÂCE à VOUS, dès septembre je m’inscris aussi à la danse classique, pour vivre mes rêves d’enfant à 30 ans !!!! Smile EXTASE totale ! J’ai hâte de la rentrée !!!! Cat Rainbow Star

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire