Documentaire : La danse à tout prix

*** Plus que 3 jours pour regarder ce superbe film en replay ***

Photo : Agathe Poupeney / Danseuse : Héloïse Bourdon

« La Danse à Tout Prix » est un film documentaire d’1h50 qui suit 4 danseurs de l’Opéra de Paris pendant plus de 6 mois, et se termine sur les résultats du concours annuel de promotion du Corps de Ballet.

Héloïse Bourdon, Léonore Baulac, François Alu et Pierre-Arthur Raveau sont de jeunes prodiges de la danse : ils ont entre 19 et 22 ans, sont quadrilles, coryphées ou déjà sujets, et leur souhait le plus cher est de continuer à monter les échelons de cette grande compagnie pour devenir Etoile.

On découvre ces danseurs dans leur quotidien, chacun avec sa personnalité. Formatés, les danseurs de l’Opéra ? Peut-être pas tant que ça !

Grâce à ce film, vous aurez un aperçu de toutes les facettes de la vie de danseur à l’Opéra : la formation à l’école de Nanterre, l’entrée dans le Corps de Ballet, les cours quotidiens, les répétitions, le concours annuel, le Défilé en blanc annuel, les blessures et les (petites) déceptions (car un danseur se remet en selle tout de suite!).

A voir absolument, d’autant plus si votre rêve est de suivre leurs pas : vous découvrirez les qualités nécessaires à devenir danseur professionnel.

Bon visionnage ! Vous avez jusqu’au 2 janvier dernier délai.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Documentaire : La danse à tout prix

  1. Andrea Danse dit :

    Je l’avais regarder il y avais une soirée danse sur france2 il y avais un téléfilm Fais Danser La Poussière suivit de (ce que j’ai préfèrer!) Un Jour Un Destin Rudolf Noureev et ensuite ce programme dans l’article. Laugh

  2. manondanse dit :

    J’ai regardé la moitier du docummentaire mais je n’ai pas réussi a regarder jusquau bout c’étais beaucoup trop tard dommage c’étais genial !!

  3. manondanse dit :

    Oui j’ai regardé tout les émission aussi c’étais genial !! Grin

  4. Beaudelaire dit :

    En effet, une diffusion beaucoup trod tardive … pour une émission qui aurait mérité un meilleur créneau horaire. Ce documentaire rend néanmoins un bel hommage au travail, à la motivation et à la persevérance de ces jeunes artistes. Pour arriver à un tel niveau, beaucoup de renoncements tout comme un sportif de haut niveau (entraînements intensifs, régimes, risques de blessures, concurrence ardue …). Enfin, Mlle Léonore Baulac … un véritable ange lorsqu’elle bat des ailes. Bonne continuation à ces 04 artistes !

  5. Mouchi dit :

    J’ai vu le doc, mais j’ai quelques questions…
    Alors en fait si j’ai suivi on rentre à l’école de danse de Nanterre quand on est petit, et quand on fini on rentre dans la compagnie de l’opéra de Paris ou pas obligatoirement ? C’est deux choses différentes ?
    Et quand on rentre dans la compagnie on n’en ressort plus ? (mis à part démission…)
    Et on peut passer au grade supérieur que par le concours et il y a des places que si les danseurs sont partis ? Il y a donc pas forcément d’une année sur l’autre des danseurs qui sont parti et il y a donc pas la place ?
    Et est ce que c’est les même danseurs qui dansent le soir dans les ballets où ils alternent ?
    Et on peut rentrer à l’opéra de paris alors que on a pas forcément était l’école de nanterre avant ? Et l’école de nanterre c’est l’école de l’opéra de paris ? Et l’école y a un age max pour y rentrer ? Et y a pas des normes de tailles et de poids aussi, où ça c’est des clichés ? Une fois que les danseurs sortent de cette école, ils arrivent où ?
    Voilà, j’crois que j’ai pu de questions, si jamais, je reviendrais ! Smile

    • Lylie dit :

      Je reprends tesquestions une par une Grin
      « quand on fini on rentre dans la compagnie de l’opéra de Paris ou pas obligatoirement ? »

      Non ce n’est pas sytématique. Il y a un concours d’entrée dans le corps de ballet, et le nombre de place varie selon les années. Imaginons qu’il y ait 6 filles en dernière année de l’école de danse, et 2 places de quadrilles dans le corps de ballet : seules les 2 meilleures seront embauchées. Les autres devront soit retenter leur chance une autre fois, ou redoubler la dernière année, ou chercher du travail ailleurs.

      « Et quand on rentre dans la compagnie on n’en ressort plus ? (mis à part démission…) »
      Oui c’est un peu ça, les danseurs de l’Opéra sont des fonctionnaires. Ils sont en CDI (sauf quand ils entrent, ils peuvent avoir des contrats courts).
      Ils passent au grade supérieur grâce au concours uniquement. Sauf s’ils sont nommés Etoile directement, ce qui est évidemment exceptionnel.
      Le concours permet de monter d’un grade. Pour celà, il faut qu’il y ai des places disponibles, donc d’autres danseurs qui soient : sont montés eux-même en grade, soit sont partis (danser ailleurs, changer de métier, blessés, ou en retraite). Il n’y a donc pas forcément de place à prendre chaque année. Souvent il n’y a qu’une ou deux place de disponible.

      Dans les spectacles sur scène, il y a toujours plusieurs distributions, ce ne sont pas toujours les mêmes qui dansent. Il arrive que l’Opéra donne plusieurs ballets différents en même temps (surtout qu’il y a 2 lieux : Bastille et Garnier).

      On peut entrer dans le corps de Ballet sans avoir été à l’école de Nanterre. Pour celà, il y a ce qu’on appelle « le concours externe » une fois par an.

      On peut entrer à l’école de Nanterre à tout âge (enfin avant 18 ans), on ne peut y aller que pour la dernière année d’école par exemple. Mais pour cela, il faut évidemment être déjà un danseur formé dans une autre école parmi les meilleures, avoir un niveau excellent, et correspondre aux critères physiques de l’Opéra y compris de taille et de poids. D’autre part, il me semble que quand on y rentre « en cours de route », les études sont payantes.

      Après l’école, soit on rentre dans le corps de ballet de l’opéra, soit on passe des auditions pour être embauché dans une autre compagnie… parfois ça veut dire passer des auditions dans le monde entier. Certains ne trouvent pas du tout de travail ! Et font même un autre métier. Ca ne garanti pas de travailler comme danseur, même si ça reste l’une des meilleures formations : la concurrence est très très rude.

      • Mouchi dit :

        Oki, mercii ! Smile

        Mais pourquoi avoir des normes au niveau de la taille et du poids ? Il y a des très bonnes danseuses, qui ont un corps costaud, athlétique, comme la morphologie très carrée des africaines. On n’en voit que peu en tant que danseuses pro. Pourquoi ?

        • Lylie dit :

          Très bonne question. L’objectif avoué et communiqué à l’Opéra de Paris, est de former un corps de ballet performant et uniforme. Cette grande maison est réputée pour avoir l’un des meilleurs corps de ballet au monde. Ils font passer ça par une uniformité physique d’abord, puis technique.

          Etant spectatrice de l’Opéra, j’avoue que l’objectif me semble totalement raté : quand tu vois des filles du corps de ballet en ligne, certaines sont grandes et maigres (elles dépassent les autres d’une bonne tête), d’autres sont petites avec un physique plus épais, assez ramassé… donc au final, je ne vois pas pourquoi se priver de talents potentiels sur de purs critères physiques. Leur seul point commun finalement, c’est qu’elles ont toutes des forts cou-de-pied. C’est leur droit à l’Opéra, c’est comme ça !

  6. Flora dit :

    Excellent documentaire, je suis ravie d’avoir pu le regarder grâce à ton article ! J’avais été très déçue par le documentaire d’Arte « Le Grand saut », mais celui-ci est passionnant. C’est bien monté et instructif. Un grand merci !

  7. Bénédicte PB dit :

    Si jamais vous avez raté le replay sur France 2, le reportage est sur Youtube Laugh
    (http://www.youtube.com/watch?v=GY7oXiUr2Lo)

  8. dance for ever dit :

    Merci beaucoup Bénédicte PB!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (moi aussi je l’ai raté)

  9. sdanseuse dit :

    c’était un très beau film sur l’opéra ! moi qui y suit cela a bien refléter l’honneur de notre école !

  10. dance for ever dit :

    Wouah!!! T’a trop de pot d’etre à l’école de l’opéra!! Ca doit etre génial!

Laisser un commentaire