Le journal extraordinaire d’une danseuse tunisienne / 56

Je m’exécutai de suite, sous l’œil anxieux de mes copines. Le premier tutu resta bloqué au niveau de mes cuisses. Ça commençait bien ! Il ne me restait plus qu’une seule possibilité… Imaginez si le deuxième aussi ne m’allait pas ! Je ferais la danse des flocons avec le costume des voyous ?!

Sans perdre plus de temps, je pris le deuxième, le décrochais de son cintre, et le passais entre mes pieds …

Je le montai tout doucement, et à ma grande joie, il dépassa mes cuisses et monta ! Mes amies se mirent à applaudir et certaines sautaient de joie ! Mais c’était trop tôt pour nous réjouir…

Lorsque je passai les bretelles, je sentais qu’il y avait un grand vide entre mon ventre et le tissu qui devait s’y coller. Il était trop grand ! Mais je n’avais pas le choix, c’était ça ou rien, alors je devais faire avec ! Les 10 minutes s’étaient déjà écoulées et on nous appelait pour commencer !

Heureusement, Leila me tenait déjà mes pointes et mes protège-pointes. Je me dépêchai de les enfiler pendant qu’elle me faisait rapidement un chignon. Elle avait déjà terminé de mettre la laque mais je n’arrivais pas encore à faire les rubans de mes pointes, mes mains tremblaient encore à cause du stress, je n’arrivais plus à tenir un des rubans sans qu’il ne me glisse entre les doigts.

Leila s’occupa de le faire à ma place et une fois les rubans mis à leur place, on retourna en courant vers la scène ! On était arrivées juste à temps, la musique venait de retentir …

A suivre …

Cliquez ICI pour lire mes chroniques depuis le début

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à Le journal extraordinaire d’une danseuse tunisienne / 56

  1. Zeineb dit :

    waaw c’est super excitant Suspense j’ai hate de connaitre la suite Bravo Aicha Yes

  2. Roxane dit :

    Bonjour Aicha,
    je viens de retourner sur Passion Ballet après un long moment d’absence et je suis ravie de voir que tu continues tes passionnantes chroniques.
    J’aime beaucoup écrire et je trouve que tu as un bon sens de la narration et du suspense. On sent ta passion pour la danse qui vibre à chaque page.
    Dis moi, désolée de te poser une question que tu as lue des centaines de fois déjà, est ce que c’est une histoire vécue?

  3. Aicha-K. dit :

    Merci beaucoup Roxane, ça me touche beaucoup ! Kiss
    Et oui c’est une histoire vraie effectivement ! Et ne sois surtout pas désolée, ça me fait plaisir de te répondre ! N’hésite surtout pas si tu as d’autres questions ! Wink
    Bises !

  4. Zeineb dit :

    c’est une histoire vraie je confirme Razz

  5. Nadia dit :

    Bonjour, Aïcha, je vis à Tunis, j’ai 43 ans et je rêve d’apprendre la danse classique, ou au moins la barre au sol. A part le cours du studio Ikaâ, y a-t-il un autre cours? Merci d’avance. Big Smile

Laisser un commentaire