Souplesse à la seconde : brisons le mythe

Vous êtes des milliers de danseurs amateurs à chercher sur Internet comment améliorer vos écarts à la seconde (= écart facial). Cette question revient en permanence sur les forums spécialisés, et la réponse la plus fréquente est malheureusement celle-ci :

« Pour améliorer ton écart facial, met toi à plat dos, fesses contre un mur, jambes élevées à 90°, écarte les à la seconde et laisse-les descendre par la seule force de la gravité. »

En image :

(ce n'est pas moi sur la photo)

Beaucoup de gens conseillent de rester dans cette position pendant un long moment (20, 30 minutes), avec un bon bouquin ou une émission de télé.

Cet exercice est tellement présent dans les esprits qu’il est temps pour moi d’essayer de casser le mythe.

Cherchons d’abord à décrire ce qui se passe :

Il s’agit d’un exercice de souplesse passive. Le poids des jambes va tirer sur les muscles de l’intérieur des cuisses. Entre le début et la fin de l’ « exercice », on constate généralement que nos jambes se sont rapprochées de quelques centimètres du sol.

Mais, regardons de plus près ce qui se passe réellement lorsque vous le faites chez vous.

Trois raisons de se méfier :

1. une progression illusoire

J’imagine que l’exercice est généralement effectué à froid chez vous. Vous venez de finir vos devoirs assis à votre bureau et vous vous dites, « tiens je vais me détendre 1/2h devant la télé »… Il est donc normal que les jambes descendent puisqu’elles vont effectivement se « réveiller » et se détendre par rapport à leur raideur au repos. Vous ne gagnez donc pas en souplesse, vous avez simplement réveillé votre potentiel une fois échauffé.

2. un risque de blessure démultiplié

Tout exercice de souplesse fait à froid donne une information importante au cerveau : il est très intelligent ! Sentant une tension anormale, il va automatiquement envoyer le signal inverse dans vos muscles pour tenter de les protéger de l’agression, ce qui résulte en un resserrement des fibres musculaires. Cet exercice vous fait donc forcer sur des fibres qui crient leur désaccord !

Lamp Une expérience récente a montré que quand un danseur croit s’échauffer avant un cours de danse en tentant un écart à la seconde, il va réduire ses capacités d’allongement musculaire pendant 30 minutes, le temps que s’apaise le signal nerveux de défense. Autrement dit, il aura gâché sa barre !

Vous devinez normalement la conséquence logique : un risque de blessure démultiplié. J’ai emprunté la photo ci-dessus à une blogueuse qui partage ses « conseils » de souplesse, et savez-vous ce qu’elle a précisé sous la photo ? « However, I hurt my hip flexor after that, I think it was because I might have done it too much and put too much pressure on it » c’est à dire « Cependant, je me suis blessée au fléchisseur de la hanche après [cet exercice], je pense que je l’ai peut-être trop fait et que j’ai trop forcé dessus ». Permettez-moi de dire que je trouve ça pathétique de la part de cette jeune femme !

3. un travail déséquilibré :

Si tout n’est pas à jeter dans la souplesse passive, celle-ci doit toujours être équilibrée par des exercices de souplesse active. En souplesse passive, le corps ne fait pas d’effort, on lui impose une force extérieure. A aucun moment il ne se muscle. La souplesse active est faite pour permettre d’acquérir les muscles nécessaires à TENIR les positions en extension. Nombreux sont les élèves qui ne comprennent pas pourquoi ils sont capables de faire un écart avant/arrière mais incapable d’atteindre la position écart dans un grand jeté. La réponse est simple, c’est purement une question de force.

Conclusion :

Il est temps de prendre du recul et de travailler nos corps correctement, dans le RESPECT. Je pense que vous gagneriez à arrêter totalement de faire cet exercice chez vous. Faites-le à la fin d’un cours de danse, ou juste après la barre, c’est là que vous optimiserez son efficacité car votre corps sera prêt (tant que vous le faites dans la détente, sans aucune crispation).

Comme vous, j’ai essayé cet exercice. Avez-vous remarqué la douleur intense que nous ressentons lorsque nous quittons la position et reserrons nos jambes ? Trouvez-vous normal, et sain, de ressentir une telle douleur ? Ma réponse est non, absolument pas. On vous fait croire que votre corps va s’habituer à une plus grande souplesse dans cette position alors que je le soupçonne de n’enregistrer qu’une sensation de douleur.

Computer Restez connectés ! Prochainement je partagerai avec vous des exercices pour compenser l’absence de celui-ci Laugh

Ces articles devraient vous intéresser :

33 réponses
  1. Lucie
    Lucie dit :

    ah… ma prof de danse nous fait faire ça quelques minutes à chaque cours! pourtant elle n’a pas été formé dans une mauvaise maison! et j’ai beaucoup progressé cette année grâce à elle. En revanche on ne reste pas comme ça 30min non plus mais bonThinking
    en revanche je trouve cela bien de faire ce genre d’article! merci! Wink

      • Lylie
        Lylie dit :

        Comme je dis dans cet article, je conteste cet exercice quand on le fait à froid chez soi, des études montrent aussi qu’il n’est pas utile en début de cours si on tire sur les muscles, car il a un effet plutôt négatif (j’ai déjà tout expliqué). Par contre il peut être fait sur un corps échauffé, et sur une courte durée. Cependant il pourrait y avoir de meilleurs exercices à faire, j’en parlerai plus tard. Ca ne remet pas en question la formation de ta prof qui fait ce qu’elle pense être le meilleur pour ses élèves Laugh

  2. Magaux
    Magaux dit :

    Je ne sais pas trop si ce que je vais dire a un rapport avec ce que vous dit mais se matin quand je me suis réveillée j’avais la jambe qui partais en dedans alors que d’habitude, je marche presque en en dehors.Et à la minute même où je vous écris ça me le fait toujours ! Sweat

    Quand est-ce que ça s’arrêtera ? Est-ce que ça va recommencer ? Aide moi s’il te plait, Lylie !!!!!! Confused Hypnotized Sweat

  3. lea
    lea dit :

    cet article est bien et travailler sa souplesse aussi l’est mais avec modération car si on force trop c’est très mauvais et peu créer de l’artre-rose ! No
    mais c’est bien pour garder un corps droit et de ne pas être vouter plus tard Wink Yes Big Smile Smile Grin

  4. novas
    novas dit :

    coucou,
    avant de faire de la danse classique, je faisait de la GRS. Même si je sais que les exercices d’étirement en GRS ne sont pas souvent bons pour le corps, j’y ai appris une loi fondamentale:  »DANS UN ETIREMENT (A CHAUD), IL NE FAUT PAS POUSSER PLUS QUE QUAND CA COMMENCE A TIRER ET RESTER DANS CETTE POSITION PAS PLUS DE 30 SECONDES!!! »

  5. Laura
    Laura dit :

    Salut moi je sais faire 2 grands écarts.Celuiavec la jambe droite devant et l’autre avec les deux sur le coté.
    Pour ceux qui ne savent pas encore faire:
    Tous les jours,fixez un point de hauteur et mettez votre pied(n’importe lequel).
    Tous les deux ou trois jours montez vôtre pied un tout petit peu.Un ou deux mois après,vous saurez peut-être le faire. Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile Smile
    A+
    Laura

  6. Ptiite_Poupée
    Ptiite_Poupée dit :

    Pour la douleur quand on referme les jambes, ça me le fait tout le temps quand je fais cet exercice en cours de barre à terre. Et, quand je fait le même genre d’exercice mais assise (fesses contre un mur, et une autre personne vient « pousser » nos jambes pour qu’elles se rapprochent au maximum du mur), je ressens exactement la même douleur…

  7. Laura
    Laura dit :

    Salut Ptite_Poupée!
    Est ce que j’ai bien compris que tu avais mal quand on t’étirait les jambes?
    Si oui,dis a la personne qui t’écarte les jambes que tu as mal et que tu n’y arrive pas!
    En tout cas,si tu n’est pas faite pour le grand écart,n’insiste pas et ne te fais pas mal!!! Neutral Neutral Neutral
    Laura Laugh Laugh Laugh Laugh Laugh

  8. Marion
    Marion dit :

    Le facial est un véritable casse tête pour beaucoup de danseuse. Une parfaite ouverture de 180 degré n’est pas donné a tout le monde. Les exercice dit de souplesse passif sont bien en fin de cours ou entre deux cours. A froid je ne les recommande guère.. Il est trop facile de se blesser! Comme tu le dis dans ton article, RESPECTONS notre corps. Et laissons le évoluer avec le temps et un bon travail! Wink

  9. tayeb
    tayeb dit :

    Salut,
    Je fais du Taekwondo(4 à 6 fois par semaine) , et je fais cet étirement tout les soirs
    je n’ai pas de douleurs quand je referme les jambes,
    1 – je me positione et j’ecarte les jambes sans les pousser je reste une minute, je referme mes jambes je les relache en secouant pendant 15 secondes et je me remet en position (répéter l’exercice 5 fois)
    2 – avant cet exercice il faut étirer les ischios jambiers et quadriceps.
    3- Il faut respirer lentement pendant l’exercice

    • Lylie
      Lylie dit :

      Coucou,
      Pour te répondre et a toutes les personnes qui attendent la suite: je n’ai pas oublié, j’ai des idées mais beaucoup de mal a trouver des illustrations pour bien tout expliquer! J’essaie d’avancer sur ce dossier mais c’est long du coup…
      Bises

  10. ratatouille
    ratatouille dit :

    hello , je tombe sur vos articles par hasard en me balladant un peu sur le net. Je suis un ancien pratiquant d’arts martiaux passé sur le tard à la danse classique. Je vous conseille vivement ce livre qui est vraiment bien fait pour ceux ou celles qui désirent progresser sur la souplesse. Avec beaucoup d’illustrations , des circuits en photo à faire en fonction de son temps. Privilégier les étirements actifs qui seront beaucoup plus efficace si vous manquez de temps. le titre de son livre est : comment bien s’étirer par Christophe Carrio qui est un ancien du karaté artistique. Bonne lecture et n’hésitez pas si vous avez des questions. Mais plus jamais vous ne reviendrez en arriere si vous expérimentez et perseverez et que vous vous étirez selon ses schémas de travail.

  11. ratatouille
    ratatouille dit :

    ah oui, j’oubliai, je lis des personnes qui préconisent des maintiens de position écart en passif ou statique de l’ordre de 15 minutes , ne faites pas ça ! des temps maxi de 30 sécondes dans chaque position passive au besoin arreter et recommencer l’exercice car vous allez vous flinguer. A fuir également les profs qui te mettent en facial et qui te pousse sur les lombaires. Terminé tout ça ! Evitez les déchirures même partielle qui provoque des cicatrices au niveau des fibres musculaires qui ensuite fibrosent ou repoussent anarchiquement et qui ne sont plus étirables ensuite. Changez votre manière de travailler.

  12. ratatouille
    ratatouille dit :

    tiens allez ,je vous met un petit lien pour montrer un peu de quoi il s’agit, mais je conseille le livre qui es développe plein de circuits à expérimenter. Par contre , si l’idée vous prend de vous entrainer avec élastique prenez le moins puissant, car Christophe a 30 ans de métier et est très puissant. Bref il vous faut un élastique rouge ci joint un petit lien.
    http://www.youtube.com/watch?v=6_6tJOStFf8

    ciao arrivederci

    RATATOUILLE

  13. labzaé
    labzaé dit :

    Désolé mais je ne suis pas du tout d’accord avec toi Lylie car en faisant cet exercice j’ai pu progrésser rapidement
    au niveau souplesse et maintenant je peux faire le grand écart latéral et presque celui à la seconde.

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire