Survivre à un cours de danse décourageant

Je sais, j’ai choisi un titre bien dramatique Laugh

Vous reconnaissez-vous dans cette situation ?

D’habitude la danse vous booste et vous terminez votre cours fatigué mais heureux ; mais là… vous êtes sortis de votre dernier cours le moral à zéro : vous avez peut-être buté sur une difficulté, un mouvement vous résiste pour la millième fois, ou bien le professeur a monté le niveau et vous avez eu la sensation d’être nul(le), ou encore il vous apprend une nouvelle chorégraphie et vous vous sentez vraiment perdu(e) ?

Ces cours peuvent nous faire ressentir un profond sentiment de découragement, ça arrive à la plupart d’entre nous. Et ça m’est encore arrivé très récemment.

Mais pour une fois j’ai écouté mon expérience, et bien que découragée, avec presque les larmes aux yeux, je me suis répété ceci :

Un cours que l’on vit aussi difficilement marque généralement une étape – certes dure à vivre – avant l’apparition de progrès.

Et en effet, ça c’est vérifié : le cours suivant, je me suis sentie bien plus à l’aise, j’ai eu l’impression d’avoir franchi une marche, déverrouillé un blocage, bref j’ai de nouveau pris beaucoup de plaisir à danser.

Face à la difficulté de la danse, on peut tous avoir envie de jeter l’éponge un jour ou l’autre. Mais si ça vous arrive, pensez à ce message : surtout ne vous jugez pas, et acceptez le fait d’avoir été moins bon cette fois. N’y pensez plus, et vous verrez au prochain cours que votre corps et votre esprit auront absorbé de nouvelles informations. Rencontrer des difficultés, c’est vous donner la chance de progresser.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Ma vie de danseuse, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Survivre à un cours de danse décourageant

  1. Flora dit :

    Merci Lylie pour cet article ! Il est vrai que parfois, on sent qu’on a été nulle à un cours et c’est tellement frustrant car on a attendu ça toute la semaine et finalement, on a le moral dans les chaussettes en ressortant au lieu d’être rassérénée comme après un bon cours. Mais, grâce à ton article, j’essaierai dorénavant de relativiser quand ça arrivera ! On ne peut pas toujours être au top de la forme, en plus, mais ça reste quand même très frustrant quand on se sent parfois à côté de la plaque. Mais c’est pour mieux progresser ensuite ! Smile

  2. AmmeLeon dit :

    J’ai vécu ça y’a pas longtemps à cause de mes quadriceps qui me font travailler en force c’est fustrant car rien que le fait de tenir debout je n’arrive pas à les décontracter ou je tombe… surtout en levé de jambe alors ue je suis souple….

  3. Angélina dit :

    Moi aussi j’ai malheureusement Deja vécu ca ! C’est frustrant de voir les autres réussite quelques pas de danse que toi meme tu n’y arrive pas. A ma première année de danse (il y a 2ans) je n’arrivais pas a faire un simple « pas de bourrer » mais apres quelques explication de ma prof j’ai vite compris Smile. Et le plus souvent quand ta prof a remarquer que tu buttais sur qqch elle va venir t’aider ! ROTFL

  4. Juliane dit :

    Merci beaucoup pour cet article ! Grin

  5. priscilia dit :

    Je me reconnait très bien, quand je vais à mon école de danse (en plus du conservatoire) j’ai un peu peur d’y aller, car ma prof est très … comment dire, je ne sais pas trop comment dire mais elle nous force beaucoup et quand on arrive pas quelque chose elle s’énerve sur nous. Et cette année j’étais la nouvelle, alors je ne la connaissait pas vraiment. A plusieurs fin de cours je pleurai car ma prof me rabaissai et je voulait tout arrété!! Mais mon année de douleur a bien porter fruit, car maintenant tout le monde dit que j’ai hyper progréssé, et que je suis plus à l’aise, du coup l’année qui arrive je ferai des cours particuliers avec elle, j’espère tenir le coup Wink!

  6. Chamalowdanse dit :

    Merci beaucoup j’en ai besoin en ce moment…

  7. Solenn dit :

    c’est vrai que ça arrive et pas seulement à la danse. J’ai eu une prof qui nous criait dessus quand on n’arrivait pas du tout à quelque chose (alors qu’elle était super sympathique en-dehors du sport), et à la fin du cours, tout le monde était au bord des larmes. Il faut juste se dire: »tu vas voir, je vais réussir au prochain cours » et on y arrive beaucoup mieux(à condition de faire un effort).Sans elle, je n’aurait jamais progresser comme je l’ai fait!(c’est bien le seul point positif.Laugh )

Laisser un commentaire