Le journal extraordinaire d’une danseuse tunisienne / 37

Tout à coup, une étrange sonnerie me parvint à l’oreille… Je me réveillais en sursaut, coupant court à mon rêve que j’avais de suite oublié. Je regardais les chiffres lumineux de mon réveil devant moi, il affichait 7.OO du matin. Pendant un moment, je me suis demandé pourquoi mon réveil sonnait à 7h du matin le premier jour des vacances, puis je compris enfin !

Ainsi, je  m’affalais sur mon lit, comme pour profiter des derniers moments de repos qui me restaient. Après cinq minutes passées ainsi, à réfléchir, à la longue journée qui m’attendait, je pris mon courage à deux mains, et je me suis enfin levée pour prendre un petit déjeuner en compagnie de mes chats dans la maison encore silencieuse, où tout le monde dormait encore, profitant de ce premier jour de repos.

Puis, je me préparai vite fait, je mis mes vêtements, je fis mon chignon plutôt raté  puisque j’étais encore à demi endormie ! J’attrapais mon sac et je retrouvai mon père dans la cuisine qui prenait son café.

« Allez, on y va papa, je ne veux pas être en retard le premier jour ! »

Il se leva contre son gré, attrapa ses clés de voiture et sauta dans cette dernière.

Nous nous étions bien sûr trompés de chemin avant d’enfin arriver à la maison de mes copines, les deux jumelles. Elles m’accueillirent encore en pyjamas. A 8h10, leur chauffeur arriva enfin et on sauta dans la voiture pour une longue route. 8h55 : On était enfin arrivées à la nouvelle école de danse de la Marsa ! On restait un petit moment, à contempler la belle façade où était écrit en grand le nom de l’école. Puis, on pénétra dans l’habitacle tiède par rapport au froid qu’il faisait dehors. On se dépêcha de monter les escaliers qui sentaient encore la peinture fraîche, pour nous retrouver dans les grands vestiaires. On fut agréablement surprises en remarquant qu’aucun sac n’était là, on était donc les premières à arriver ! Mais on sentit rapidement le vent d’air froid qui provenait des fenêtres grandes ouvertes, que Sarah se dépêcha de fermer à toute allure.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire