Filmer la danse

Les amateurs de danse râlent beaucoup sur les vidéos de ballets, qu’ils jugent souvent très mal filmées.

Les défauts s’y accumulent : gros plan sur le visage d’un danseur lors d’une série de petit pas, changement de plan en plein mouvement (lors d’une figure de pas de deux, passer d’un plan large à un gros plan n’a aucun sens), vue prise de la verticale (depuis quand la danse se regarde de dessus ???), effets spéciaux gênants…

Voici une première vidéo qui illustre tous les défauts possibles :

(Pourtant j’aime beaucoup le Osipova Ballet ! Alors désolée pour eux, qui font par ailleurs un super boulot et produisent de beaux spectacles, mais la captation de leur Grand Gala est une catastrophe).

Tout ceci ne fonctionne pas, car :

  • la danse est conçue pour être vue de face. Pas autrement (sauf dans certaines créations contemporaines). On gagnerait à oublier tous les angles fantaisistes.
  • la danse s’inscrit dans l’espace : d’une, les chorégraphies établissent des tracés sur la scène : cercle, diagonale, traversée… et de deux la place des danseurs sur la scène ne doit rien au hasard. Filmer en plan serré ôte au spectateur la perception du déplacement dans l’espace. Le résultat ? Ça abîme la chorégraphie.
  • on danse toujours avec le corps entier. Depuis l’expression du visage, au bout des doigts, aux pointes de pied en passant par le dos et la respiration, le corps entier participe à la danse. Nous couper les mains d’une danseuse en plein port de bras est là encore une atteinte à la chorégraphie.

Autre exemple : cette captation de la variation d’Esmeralda, dansée par Agnès Letestu, est un désastre :

On commence avec le bandeau informatif qui recouvre la moitié du corps de la danseuse. A 17′ on a une diagonale de tours qui zoom sur le buste, donc on n’a aucune idée de ce qui se passe en bas. A 30′ on a des bouquets de roses en gros plan qui masquent les jambes, suivi d’un travelling qui fait mal au coeur. A 40′ on nous refait le coup de la diagonale de tours où les jambes ne sont pas filmées. Enfin à 1’32 on nous change de plan en plein milieu de la pose finale. Ca fait beaucoup pour une variation aussi courte tout de même Question

J’ai passé du temps à chercher un contre-exemple, une vidéo bien filmée. Et je constate que c’est plus facile du côté des vidéos amateurs ! Comme celle-ci, variation de Carmen :

A mon humble avis, la danse doit être filmée de la même façon qu’elle se regarde en live : de face, avec un cadrage plus ou moins large mais qui laisse voir le corps du danseur en entier (ou le groupe entier lorsqu’il s’agit d’un ensemble).

Je suppose que les personnes qui filment ne connaissent pas la danse et appliquent des théories apprises en école, selon lesquelles pour réaliser un film réussi il faut changer de plan toutes les x secondes et dérouler tout le catalogue des prises de vues possibles.

C’était mon coup de gueule du jour Grin

Ces articles devraient vous intéresser :

Cette entrée a été publiée dans Vidéos, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Filmer la danse

  1. cloclo-tite-danseuse dit :

    Tout à fait d’accord, même dans des DVD de ballets, c’est souvent mal filmé. Je préfèrerai voir un vrai ballet que me contenter de DVD, parfois… Big Frown

  2. visiteur dit :

    Un petit article que je colle ici
    Bolchoï: la guerre froide est déclarée
    culture-match | mercredi 14 décembre 2011
    http://www.parismatch.com/Culture-Match/Theatre/Actu/Bolchoi-la-guerre-froide-est-declaree-Hallberg-363811/

    Ensuite une ‘tite critique:

    A la critique, j’ajouterais un changement de plan trop rapide, trop rythmé. De la fluidité, de la grâce, et de l’élan pour les changements de caméras, comme les mouvements d’une ballerine ! On se croirait à la télé, où il faut captiver l’audience, éviter qu’elle s’ennuie, et lui tourner la tête, l’enivrer, pour l’hypnotiser la préparer à recevoir la publicité. Les gens qui vont voir un ballet n’ont pas besoin d’être convaincus de rester assis sur leur siège. Et ceux qui achètent un DVD?

    La vue de dessus participe de cette réalisation télévisée. Pour du contemporain, il peut y avoir de l’intérêt. Cela crée un effet. Cela apporte un point de vue que n’ont pas les spectateurs d’un opéra. Pour du classique, je ne crois pas que ce soit bienvenu. Je ne sais pas s’il est utile d’avoir une vision cartésienne des alignements ou des mouvements. Pourquoi ne pas afficher les coordonnées GPS aussi ?
    Donc, pour la vidéo de l’Osipova Ballet, c’est malheureux, mais ça donne pas envie de la voir en entier. Trop saccadé, trop découpé de tous les côtés. Il n’y a pourtant qu’une danseuse, et puis deux ! Exemple d’erreur: La caméra qui zoome le dos sur le danseur qui entre en scène, dans la pénombre ! Autre problème: les mouvements ne sont pas anticipés, donc la tête ou les bras sont soudainement coupés pendant les mouvements alors qu’ils étaient cadrés l’instant d’avant.
    Dans Esmeralda, tout à la fin on voit Agnès L. avec le corps de ballet assis. Ce plan est utile pour situer la danseuse, avec le décor en arrière plan, mais le plan était trop large. On voit trop de vide. J’aurais préféré un plan plus resserré, un plus intimiste, ensuite encore plus resserré sur le corps entier d’Agnès.
    On dirait qu’ils font exprès pour vous dégoûter. A l’école je me suis souvent demandé s’ils ne faisaient pas exprès de nous imposer des textes rébarbatifs pour dégoûter de la littérature, ou pour trier certains profils bien suivistes, capables d’avaler les textes les plus insipides comme ceux de la haute administration par exemple. Tout le monde n’est pas féru de littérature classique. Peuvent pas faire un effort pour proposer des textes qui donnent envie de lire?

    Conclusion: trop d’interventionnisme dans la réalisation des films de ballet; laissez donc le spectateur décider de son rapport à ce qu’ils voient. ça je le vis continuellement: à en croire certains, il n’y a qu’une seule façon de regarder les choses, notamment les femmes: la leur. On n’a pas le droit d’apprécier des mouvements de silhouettes, des gestes de la main, des ports de têtes, des postures, des mouvements de doigts. Il faut regarder comme les mâles dominants l’ont décrété.

    On voit bien dans quel monde on vit: on dresse les gens, on ne les laisse pas décider de ce qu’ils veulent, de comment ils veulent aborder/faire/voir les choses.
    On se croirait bien en Union soviétique, sur le coup.

    Je préfère de beaucoup la vidéo amateur de Carmen. Les professionnels peuvent mettre trois caméra: côté gauche, face, coté droit, et passer d’une à l’autre à un rythme lent, avec ou sans fondu enchainé. Ils resserrer le plan quand la ballerine pirouette ou évolue dans un espace restreint, plus élargir le plan quand elle fait de grand déplacement.
    En vidéo amateur, le problème, c’est les vibrations de la caméra. C’est énervant. Un caméra sur pied, bien statique, permet de bien voir la danseuse, sans être perturbé. On se croirait dans la salle. C’est parfait.

    Coup de gueule partagé, donc. Really Pissed

  3. patricia dit :

    Bonsoir !
    Je partage cet avis !
    Nous venons de visionner une vidéo amateur ( capturée par un papa lors d’un spectacle de fin d’année)
    Certes, les zooms ne sont pas présents ( cela manque parfois, si on veux reconnaitre les visages) …mais quel plaisir de pouvoir suivre les mouvements et les suites des pas !
    bien cordialement

    patricia (maman d’une petite danseuse)

  4. Bismarck dit :

    Chaque fois que je vois un changement de plan, ou un gros plan sur le haut du corps alors que la danseuse devrait tourner sur pointes, je me demande quelle erreur on cherche à masquer. A-t-elle mal aux pieds, et elle est descendue plus tôt que prévu? Ses appuis ne sont-ils pas stables?
    Si une vue légèrement plongeante peut être agréable pour apprécier les parcours et le placement de tout un corps de ballet, il me semble qu’on gagnerait beaucoup à limiter le nombre de caméras et de plans…

  5. visiteur dit :

    Ce ballet est correctement filmé. Beaucoup de plans larges, peu ou pas de plans moyens. On change virtuellement de place de manière pas trop rapide. On peut suivre correctement les danseuses. Les costumes aux couleurs acidulés et le décor sont correctement mis en valeur. Finalement on voit comme depuis la salle. Pas de vues artificielles. Évidemment, des plan rapprochés auraient été appréciés pour bien voir les danseuses, mais on serait tombé dans les travers décris. Ici, au moins, la réalisation ne prend pas de risque. Avec une qualité dvd et un grand écran, ça devrait être très bien.

    [Balletoman.com] The Sleeping Beauty – (Siberian State Ballet)
    http://www.youtube.com/watch?v=6PMAAiJBRO0

  6. crazyme dit :

    Je suis tout à fait d’accord, néanmoins, la variation d’ Agnès Letestu , en elle meme est magnifique ,en existe il un dvd svp! merci!

  7. novas dit :

    coucou,
    J’ai aussi arrêté de regarder les vidéos professionnelles à cause de ça, ce qui m’a permis de découvrir beaucoup de danse contemporaines. Les vidéos des concours de danse comme celles du yagp sont idéales.

  8. Vickydanse dit :

    Entierement d’accord ! Les gens chargés de filmer pensent qu’il faut faire des plans tel un film ordinaire . Or , dans des films comme ca , ce qui est important est la danseuse , ce qu’ignorent completement les gens qui filment qui ne se sentent certainement pas concernés par la danse , il sont juste occupés par leur metier . Cette annee , j’ai moi meme ete particulierement deçue de voir le flm de mon spectacle , bouré d’effets speciaux decevant et de plans qui ne mettaient jamais en valeur les danseurs ! Aux yeux des spectateurs qui ne sont pas particulierement touchés par la danse , cela doit etre un film réussi , mais quand on attend depuis longtemps le film pour voir comment on a dansé et qu’on se rend compte que le seul moment ou on nous voit , c’est un gros plan completement raté ! Assez decourageant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Smileys :

SmileBig SmileGrinLaughFrownBig FrownCryNeutralWinkKissRazzChicCoolAngryReally AngryConfusedQuestionThinkingPainShockYesNoLOLSillyBeautyLashesCuteShyBlushKissedIn LoveDroolGiggleSnickerHeh!SmirkWiltWeepIDKStruggleSide FrownDazedHypnotizedSweatEek!Roll EyesSarcasmDisdainSmugMoney MouthFoot in MouthShut MouthQuietShameBeat UpMeanEvil GrinGrit TeethShoutPissed OffReally PissedMad RazzDrunken RazzSickYawnSleepyDanceClapJumpHandshakeHigh FiveHug LeftHug RightKiss BlowKissingByeGo AwayCall MeOn the PhoneSecretMeetingWavingStopTime OutTalk to the HandLoserLyingDOH!Fingers CrossedWaitingSuspenseTremblePrayWorshipStarvingEatVictoryCurseAlienAngelClownCowboyCyclopsDevilDoctorFemale FighterMale FighterMohawkMusicNerdPartyPirateSkywalkerSnowmanSoldierVampireZombie KillerGhostSkeletonBunnyCatCat 2ChickChickenChicken 2CowCow 2DogDog 2DuckGoatHippoKoalaLionMonkeyMonkey 2MousePandaPigPig 2SheepSheep 2ReindeerSnailTigerTurtleBeerDrinkLiquorCoffeeCakePizzaWatermelonBowlPlateCanFemaleMaleHeartBroken HeartRoseDead RosePeaceYin YangUS FlagMoonStarSunCloudyRainThunderUmbrellaRainbowMusic NoteAirplaneCarIslandAnnouncebrbMailCellPhoneCameraFilmTVClockLampSearchCoinsComputerConsolePresentSoccerCloverPumpkinBombHammerKnifeHandcuffsPillPoopCigarette