La Meilleure Danse

Qui regarde La Meilleure Danse sur W9 ? L’émission vous plaît ?

On connaît désormais les 6 candidats sélectionnés pour la finale, j’ai été un peu déçue en voyant la liste. Dans mes favoris : Mansour, j’adore, il a une technique et un charme fou. Après, les 9-1Pact : je les trouve excellents. Mais déception pour le groupe Insane que j’aurai préféré ne pas voir en finale : je n’ai peut-être pas compris le but du groupe ? En tant que danseuse, je regarde de près la technique des candidats et chez elles je n’en trouve pas beaucoup. D’autre part, je n’aime pas l’accent mis sur la provocation sexy, avec gros plans de la caméra sur des derrières en petites culottes très échancrées : pas que je sois prude ou pudique non, et il y a un public pour ça… mais j’attends autre chose de la danse. Mises à côté de candidats qui ont un niveau technique de malade, ça me déçoit.

Pas trop fan de Studio 7 Dance Crew non plus, j’aurai préféré un autre candidat en finale aussi. C’est créatif et il y a beaucoup de boulot derrière ce qu’ils font, je trouve juste que ça manque de maturité par rapport à d’autres plus expérimentés. Ce qui n’est pas un reproche en soi, ils sont vraiment très jeunes !

Globalement, je trouve que la variété des styles de danse n’a pas été assez représentée dans l’émission, le casting m’a fait découvrir des superbes talents mais…

– trop de hip-hop (pourtant j’aime beaucoup et ça représente la danse d’aujourd’hui),

– trop de différences de niveau et d’expérience entre les candidats, ce qui rend le travail du jury impossible.

Quant au montage de l’émission… j’ai pu voir que d’autres blogueuses danse avaient le même avis, à savoir catastrophique ! Des danseurs mal cadrés, des gros plans sur le jury en plein milieu des prestations, et une INCROYABLE quantité de blabla pour quelques secondes de danse. Le format est trop répétitif, la pub qui arrive 15 minutes après le début de l’émission et un seul candidat c’est abusé…

En résumé : un beau concept (qui sera suivi d’une seconde saison j’espère), mais pas tout à fait au goût des accros à la danse qui en attendent TELLEMENT plus ! Laugh

–> Le résumé de l’émission du 4 octobre avec commentaires et vidéos

D’accord, pas d’accord ? Un pronostic sur le gagnant ? Racontez-nous qui sont vos chouchous dans les commentaires In Love

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à La Meilleure Danse

  1. visiteur dit :

    « Globalement, je trouve que la variété des styles de danse n’a pas été assez représentée dans l’émission, »

    C’est la déception que j’éprouvais y’a 20 ans quand les médias annonçaient de la musique électronique; jespérais de la musique céleste, atosphérique, étincelante, féérique, magique (inner space, ambient space, etc.) (ricochet ou ribicon de Tangerine dream, et autres), et c’était de la techno, des trucs pour les clubs.
    ça reste le même topo chez les gros disquaires. y’a du synthé, alors c’est de la musique électronique…
    Aujourd’hui y’a le net. Pas besoin de compter sur les médias de masse pour trouver son bonheur.

    Pour la danse, je ne supporte pas l’hégémonie des danses afro-américianes. Ce coté dikat, moule, je supporte pas. Ce serais tango ce serait pareil.
    Enfin, je dis ça d’après ce que je vois, puisque je regarde pas la télé, sauf les vidéos d’arte.

    • Lylie dit :

      Pas faux.

      Pour moi, le fait qu’on trouve tout sur le net c’est autant un avantage qu’un inconvénient : le net, c’est un fourre-tout, rien n’est sélectionné, on a le meilleur comme le pire… du coup quand on veut s’intéresser à un thème particulier, on rame… enfin c’est ce que je ressens Laugh

      • visiteur dit :

        Ben en fait faut trouver (donc cibler) des sites qui correspondent à ses goûts, et se contenter de ça en fouinant sur le net de temps à temps; les liens des sites peuvent offrir de nouveaux points d’ancrage. C’est comme avec les radios et les télés. On s’en tient à quelques unes. Dans la vie on est limités à quelques lieux de vie courants, et de temps en temps on s’évade, mais on revient toujours aux mêmes endroits. Et puis parfois on déménage.
        Maintenant le problème de fond est que des gens trouvent le sens de leur vie, leur orientation pro, leur amour, etc. à 10 ans, d’autres à 30 ans, d’autres jamais.
        Y’a des gens qui sont toute leur vie tels qu’ils ont été formatés par leurs parents. Ils changent pas d’entreprise, ils vont toujours dans le même camping, au même emplacement, ils consomment toujours pareil. Et puis y’a tous les autres.
        Faut essayer de faire les choses avec méthode, parfois avec disciple parfois avec liberté, en prenant des habitude et en expérimentant de temps en temps. Tout se réduit à une affaire d’équilibre, qui ne se réalise jamais. Un pas dans un sens, un pas dans l’autre, en évitant les trop grands écarts, qui font perdre du temps, de l’énergie, des moyens, qui épuisent, qui abiment, et qui façonne l’individu.
        ça me fait penser à un libraire qui me demandait de lui expliciter ce que je cherchais, exactement. Je pouvais pas, je savais pas exactement ! C’est pour ça que je regardais un peu tout sans avoir l’air de savoir ce que je cherchais. J’ouvre un livre, il me parle pas, je le laisse. j’en ouvre un autre, il me parle, je prend. Et parfois on reste un temps fou dans une libraire sans rien trouver.
        Soit on se contente de ce qu’on a, soit on accepte de perdre du temps à chercher, à se tromper, à expérimenter, en essayant de ne pas y laisser trop de plumes.
        J’ai des tonnes de liens ou de fichiers que j’ai télécharger sans jamais les avoir visités ou lus. Parfois je fais le tri et je réalise que ça comptait pas vraiment. Faut prendre un peu de recul et sélectionner. Autrement c’est le temps disponible qui fait tomber le couperet. Arrêter l’ordi un jour ou deux pour faire autre chose, c’est aussi bien. De toute façon on arrivera jamais à suivre tout ce qui défile sur le net.

  2. cloclo-tite-danseuse dit :

    Même si je n’ai pas vu beaucoup de l’émission, j’ai vu, mardi, Géraldine danser puis être selectionnée, ce qui m’a fait plaisir, car la danse classique n’est pas très présente à la télé, et n’a pas une très bonne réputation. C’est bien aussi que les deux faisant la danse de salon aillent en finale, mais c’est dommage que les jeunes qui font du rock acrobatique aient été éliminés, ça aurait été bien de les « troquer » contre un des groupes de hip-hop.

  3. Justine dit :

    Je suis bien d’accord avec cet article, plein de bla-bla inutile, on ne voit quasiment pas la danse car les cameramans s’attardent à filmer le jury et le public… très décevant pour les fans de danse et en particulier de danse classique qui n’a quasiment pas été représentée… Struggle

    • visiteur dit :

      Quand vous aurez compris que les émissions et les films ne sont que des produits d’appel destinés à attirer les gens pour leur laver le cerveau avec les pubs (ou les discours politiques), vous aurez compris en quoi sert la télé. Vous n’escompterez plus y trouver ce qu’elle ne vous proposera jamais.

  4. visiteur dit :

    « En tant que danseuse, je regarde de près la technique des candidats et chez elles je n’en trouve pas beaucoup »

    ça, ça rejoint une question que je voulais vous poser, à savoir comment vous appréciez un spectacle, comment vous le regardez ? Vision en large pour tout voir, mais de manière évasive, superficielle? Fixation sur la soliste? Bascule rapide entre les danseurs d’un pas de deux? Vous détaillez les mouvements en identifiant leur nom, ou bien vous vous laissez bercer sans décrypter le sens des mouvements ? Vous sentez le corps de la ballerine comme si vous étiez le partenaire ? Vous sentez mentalement le contact avec son corps? Vous vous identifiez à la ballerine en essayant d’être à sa place et de faire mentalement ce qu’elle fait ?

    En vidéo c’est énervant, parce qu’on ne décide pas de quelle façon on regarde les choses. Parfois ça passe de plan d’ensemble à plan resséré à un rythme plus ou moins gênant. Parfois la caméra ne montre pas ce que je voudrais voir. On ne peut tout voir. J’essaie parfois de tout saisir. Bref, je serais curieux de savoir si on vous a appris une méthode.

    Dans cette vidéos,
    [Balletoman.com] Prima Ballerina Ulyana Lopatkina, Svetlana Zakharova
    http://www.youtube.com/watch?v=p2fEm-ttjlE
    Pour Ulyana Lopatkina et Svetlana Zakharova, la musique fusionne avec les mouvements. Peut-être une question de culture ou d’école russe. Elles disent avoir besoin du regard du prof parce qu’elles ne voient pas ce qu’elles dansent, mais elles dansent avec la musique. Elles apprécient le spectacle à travers la musique et le public, mais apparement elles ne disent pas vivre les mouvements à travers une visualisation mentale.

    • Caroline dit :

      « comment vous appréciez un spectacle, comment vous le regardez ? »
      Bonne question… Quand c’est un groupe, mon oeil se fixe sur une personne automatiquement, mais je fais aussi le zoom arrière pour avoir la vue d’ensemble. Quand c’est un soliste… imaginez que le corps est divisé en 2 moitiés : je regarde principalement la moitié supérieure, et de temps en temps je focus sur la moitié inférieure lorsque la chorégraphie y invite. MAIS malgré ça, si c’est en vidéo, je déteste qu’on me coupe un danseur à l’écran ! J’ai envie de voir son corps en entier.

      On peut regarder un danseur de plusieurs manières : se laisser porter et simplement recevoir les émotions qu’il nous fait ressentir, ou analyser sa façon de danser pour en tirer certains apprentissages. Selon l’humeur Grin Et pour analyser, on est obliger de zoomer sur des parties précises du corps. L’idéal étant d’avoir une vidéo pour repasser les mouvements autant de fois qu’on veut !

      Si on ne fait qu’une « vision large », c’est superficiel comme vous dites, au final on ne voit rien.

      Je ne cherche à identifier le nom des pas mais je connais des gens qui le font.

      « Vous vous identifiez à la ballerine en essayant d’être à sa place et de faire mentalement ce qu’elle fait ? » Oui ça arrive Grin

      Vous voyez au final c’est un mélange de toutes vos propositions.

      Dans un ballet, sur scène, avec figurants, solistes, décors etc… je rate toujours des choses,il est impossible d’avoir l’oeil partout.

      « Elles disent avoir besoin du regard du prof parce qu’elles ne voient pas ce qu’elles dansent, mais elles dansent avec la musique. »

      Je ne suis pas danseuse professionnelle, mais j’ai aussi besoin d’un retour sur ma façon de danser, car il m’arrive souvent de ne pas savoir si ce que j’ai fait était bien ou pas. Je ressens si j’ai réussi certains mouvements mais… je ne vois pas le résultat ! En studio on peut jeter un coup d’oeil rapide dans le miroir, mais c’est tout : bien que les murs soient recouverts de miroirs, ils ne sont pas là pour qu’on se regarde dedans tout le temps. Ils sont utiles pour s’auto-corriger et pour apprendre les pas ; après quand on danse on n’est pas censé se regarder.
      Il existe des écoles qui utilisent la vidéo dans leur pédagogie : un cours est filmé et les élèves peuvent ensuite se regarder et en tirer des conclusions. Il parait que c’est efficace, je n’ai pas essayé.

      • visiteur dit :

        Merci pour cette réponse. Je vois que ce n’est pas plus facile pour toi que pour moi. (Suis pas danseur, je précise, juste nouvel amateur de ballet.)

        « Je ne cherche à identifier le nom des pas mais je connais des gens qui le font. »

        Je dois faire un effort conscient, m’efforcer d’oublier le peu que je sais identifier, essayer de faire le vide mental pour vibrer, déconnecter le mental pour me laisser bercer par les mouvements, par la géométrie variable des corps, par les forme qu’ils font apparaitre.
        Si je regarde un ballet/film alors que j’ai la tête pleine de pensée, ben, j’ai du mal à me laisser bercer, j’ai tendance à analyser. surtout qu’en vidéo, c’est pas aussi prenant qu’en vrai.

        « Vous voyez au final c’est un mélange de toutes vos propositions. »

        Je vois, je vois. Donc cela signifie que ton mental prend plus ou moins le dessus, et au lieu de ressentir, il te vient un nom de pas, et tu ne vois qu’une succession de gestes techniques plus ou moins identifiés.
        Tu ne parviens pas, pendant 2, 3 ou 4 heures, à simplement te laisser porter, comme avec la télé ou le cinéma. Tu es active mentalement, tu joues le rôle du caméraman qui change la largeur du plan et du réalisateurs qui décide ce que tu regardes. Donc tu dirais que le ballet oblige à être acteur, comme un prof qui alterne entre regard critique et regard contemplatif.
        Qu’est-ce qui détermine le regard que tu choisis à un moment donné? je suppose que ça dépend de ce que tu vois. Si c’est nouveau et que ça te fait virber, tu contemples, si tu n’accroches pas trop sur des passages, tu te dis « qu’est-ce qu’ils font là? », ou bien même quand tu es bercée par un passage, tu te dis « wouah, c’est bien, c’est quoi cet enchainement de pas? » C’est ça?

        « Dans un ballet, sur scène, avec figurants, solistes, décors etc… je rate toujours des choses,il est impossible d’avoir l’oeil partout. »

        Ok. Comme moi. Pas possible d’être comme un chef d’orchestre qui entend tout. Je suis pas sûr qu’il puisse d’ailleurs. Une nana chef d’orch amateur me disait qu’elle ne lisait pas toutes les portées en même temps.
        Je suppose que les pro et les connaisseurs voient beaucoup de chose, mais au niveau subconscient, comme quand on voit du coin de l’oeil. On sait qu’on a vu, mais sans vraiment faire attention.

        « Je ressens si j’ai réussi certains mouvements mais… »

        Tu ressents comment ?

        « je ne vois pas le résultat ! »

        Tu n’as pas une vision de ta position en 3D « dans ta tête », devant ton écran mental ? Quand tout s’enchaine, comment fais-tu pour savoir que ton corps est bien placé ?
        J’imagine qu’il est assez facile de savoir si ton grand écart est à 180° ou à 90°. Tu sens physiquement la différence. Mais pour le reste ? tu ne sais pas vraiment. Tu te fis à ce que ton corps fait, à ce que tu te lui as fait faire en cours?

         » bien que les murs soient recouverts de miroirs, ils ne sont pas là pour qu’on se regarde dedans tout le temps. Ils sont utiles pour s’auto-corriger et pour apprendre les pas ; après quand on danse on n’est pas censé se regarder. »

        C’est ingrat quoi. Tu ne peux que te voir par touches successives, ponctuelles. Donc, sur une variation tu ne jettes que quelques regards, un coup sur un pas, une aute fois sur un atre pas. A force d’avoir une image de ce que tu fais, tu te corriges en donnant à ton corps la bonne habitude de placement. C’est ça ?

  5. natasha dit :

    j adore la danse classique Wink des que je commence a en faire je ne sais pas ou je suis

  6. Julie dit :

    Je regarde également, et je suis aussi très déçue par la non-variété des genres.
    Le « hip hop », comme ils l’appellent, n’apporte rien ; j’ai l’impression de voir la même chose à chaque groupe : ils sautent partout, et je n’appelle pas cela de la danse…
    Quant aux Insane, je me demande évidemment ce qu’elles font en finale. Elles se contentent de se dandiner en sous-vtements, j’imagine que les jurés masculins les auront choisies en connaissance de cause…
    La seule danseuse classique ou néo-classique (Géraldine Mauduit, l’épouse du chorégraphe) n’est évidemment pas une danseuse comme on en voit à l’Opéra, mais elle aime la danse, cela fait plaisir à voir. J’apprécie également le fait qu’elle soit lucide sur elle-meme. Il est dommage qu’elle ait été éliminée de la compétition.
    J’aime beaucoup Mansour, pour moi il devrait gagner.

  7. visiteur dit :

    ça peut vous intéresser; Je découvre. Un concours de danse télé Angleterre

    Strictly Come Dancing

    un article
    http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2049569/Strictly-Come-Dancing-2011-Holly-Valance-vixen-sizzles-Cell-Block-Tango-Broadway-week.html

    site officiel
    http://www.bbc.co.uk/strictlycomedancing/

    un blog
    http://www.strictlycomedancing.tv/

    y’a des vidéos sur youtube

Laisser un commentaire