Le journal extraordinaire d’une danseuse tunisienne / 20

Vous vous demandez sûrement pourquoi j’avais dit « trois spectacle en une seule et unique année ». Je vous explique tout de suite ! Comme notre école a ouvert une nouvelle antenne à la Marsa, ils n’avaient pas encore beaucoup de grandes là-bas puisque c’était nouveau ! Donc, on a du faire dans leur spectacle les tricoteuses et les nourrices. Leur spectacle était le Vendredi 18 Juin, le notre était le Samedi 19 et le dimanche, on avait fait un mélange avec les meilleurs de chaque école ! Ils nous avaient pris pour les « petites amies » ! Ce fut une semaine très fatigante puisque j’avais une triple répétition générale en plus d’une triple répétition au théâtre ! A chaque fois, je rentrais avec des orteils tous bleus, je les mettais dans de l’eau froide ça fait un bien fou ! Mais, je dois l’avouer, je m’amusait comme une folle!

Et ce n’était pas encore fini, j’avais un jour de repos, le Lundi, et le Mardi on passait l’examen !

Par contre, l’examen, il n’y en avait malheureusement ni deux ni trois juste un seul ! J’avais plus le trac que dans les trois spectacles réunis tous ensemble ! J’ai fait de mon mieux, mais à la fin du cour, mon professeur, et le fameux « jury » composé de Sylvie, Alain et Senda m’ont dit qu’ils étaient déçus et que mon niveau en souplesse avait baissé d’un cran !  « Si tu veux t’améliorer en souplesse, il n’y a qu’une seule solution c’est de travailler tous les jours à la maison, m’avait conseillé Alain»

Comme vous pouvez l’imaginez, des larmes dégoulinèrent  de mes yeux, c’était  un passage obligé, je ne sais malheureusement point me retenir !

Mais dès le lendemain, je commençais à travailler une heure par jour de souplesse. Je n’abandonnerais jamais…

Un travail récompensé

L’année d’après, j’étais au grade supérieur 2, nous faisions désormais le cour avec les plus grandes !

Je m’en souviens encore, la première chose que nous avait demandé notre professeur, « Alain » à la rentrée c’était si on avait travaillé un peu pendant l’été ou pas. On était seulement cinq sur onze à avoir répondu oui. Moi, et quatre autres de mes amies, Leila,, Balkis et les deux sœurs jumelles.

Puisqu’en plus de mon travail à la maison, on s’était rendues pleins de fois chez Leila pendant l’été car elle avait une salle de danse dans sa cave ! C’était vraiment génial ! On s’amusait beaucoup, on passait toute  la journée à  danser, du matin au soir ! Dont une fois, ma mère travaillait tôt le matin elle ne pouvait nous amener chez Leila qu’à 7h du matin ! On s’était quand même réveillées tôt et on avait dansé de 7h du matin jusqu’à 7h du soir ! C’était super ! Quand on est plusieurs, on s’encourage les unes les autres ce n’est pas comme quand je suis toute seule à la maison, ça n’a même rien à voir !

à suivre…

Cliquez ICI pour lire mes chroniques depuis le début

Ces articles devraient vous intéresser :

4 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire