Bonne rentrée DANSE à tous !

Cette fois, ça y est ! La rentrée est enfin là, nous allons tous reprendre le chemin des cours de danse. Certains pour la première fois : je suis de tout coeur avec vous ! Venez nous raconter !

A cette occasion, j’avais envie de formuler quelques souhaits, pour vous tous.

Je souhaite que chacun aborde cette année de danse dans le respect de son corps : sans le forcer à dépasser ses limites, sans lui faire mal, sans le stresser. Votre corps est votre ami, pas un ennemi contre lequel vous luttez. Soyez en harmonie avec lui.

Wayne Byars vous dirait qu’on danse d’abord avec sa pensée. Ce n’est pas le muscle qui initie le mouvement de danse, c’est la pensée. Un mouvement se ressent, ce n’est pas une simple imitation de ce qu’un professeur vous dit. Car si esthétiquement le résultat est là, techniquement on peut très mal s’y prendre et imposer des stress récurrents à son corps.

Souvenez-vous que la danse ne doit pas faire mal. Bien sûr, ça tire sur les muscles lorsqu’on s’entraîne au pied dans la main ou au grand écart. Mais jamais on ne doit dépasser la limite du « bon » étirement.

Je souhaite qu’on évite toutes les pratiques qui forcent et contraignent le corps : comme coincer ses pieds sous un meuble et tendre les jambes pour espérer améliorer son cou-de-pied. C’est très dangereux.

Je souhaite qu’on saisisse toutes les occasions de danser qui se présente à nous. Pas de « finalement je ne peux pas faire le spectacle, j’ai l’anniversaire de bidule ». Une occasion de spectacle ratée, c’est perdu à jamais. Dommage.

Je souhaite qu’on ne se trouve pas de fausses excuses pour rater un cours : « c’est loin », « je suis fatigué(e) », « il fait froid », « je me lève tôt demain… »

Je souhaite qu’on ne se focalise pas sur nos imperfections. Qu’on positive, et qu’on dise « ZUT » à ceux qui trouvent qu’on n’est pas à leur goût.

Je vous souhaite à tous une magnifique année de danse. Avec Passion Ballet bien sûr !

Ces articles devraient vous intéresser :

10 réponses
  1. visiteur
    visiteur dit :

    Torture du corps, torture de l’esprit; par conformisme, cupidité, délire, ambition…
    On connaissait les concours de mini miss aux USA. Mantenant c’est avec faux seins et fausses fesses sur une fillette de 4 ans. Si ça reste de l’amusement ponctuel, une fois, comme ça, en privé, éventuellement on peut en sourire, mais là. ça rejoint ce que certains parents infligent à leur gosse de 4 ans et quelques pour en faire une ballerine ou un champion de moto cross. Jusqu’où faire la comparaison ? Quand c’est trop sexe, c’est non, quand c’est trop violent non, mais quand c’est de la danse, oui ? On montera la paille des USA sans voir la poutre de la France. A quand une super Ecole de mannequinat de Paris pour légitimier ce genre de chose ?
    Désolé de faire encore un peu vriller le sujet, mais j’aime élargir le champ de vision.

    Fake breasts aged FOUR? Beauty pageant mother sparks outrage by boosting her daughter’s chest and bottom
    Maddy Jackson gets chicken fillets to emulate Dolly Parton on stage
    New series of Toddlers and Tiaras shows excesses of pushy parents
    By Sadie Whitelocks
    Last updated at 8:48 AM on 2nd September 2011
    http://www.dailymail.co.uk/femail/article-2032526/Toddlers-Tiaras-Maddy-Jacksons-mother-boosts-daughters-chest-bottom.html

  2. la fée de la danse
    la fée de la danse dit :

    merci a toi lilly et tous les lecteurs qui nous ont souhaiter bonne rentrer Grin Alors moi aussi je vous dis bonne rentrer a tous et moi je fais partis de se qui vont commencer la danse a la rentrer alors je souhaite a tous d’avoir le meme bonheur que moi en ce moment qui saute de joie de pouvoir avoir la chance de danser une danse qui donne bonheur a tous Kiss Heart Rose

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire