Le journal extraordinaire d’une danseuse tunisienne / 7

Dès que je lui répondis, elle demanda à tous les élèves de se mettre en deux groupes, les « filles » à droite et les « garçons» à gauche. Jusque là, j’étais encore perdue, ne comprenant rien. Je me disais in petto «  Mais qu’est-ce qu’elle va faire à toutes celles qui ont choisi d’être garçons ? Peut-être va-t-elle les renvoyer ! Et si le cauchemar de mes cinq ans recommençait ? Peut-être que je n’ai pas bien compris sa question ! Peut-être fallait-il choisir la première option ! »

Et tout d’un coup la porte s’ouvrit, coupant court à mes sinistres pensées, laissant entrer  une femme simple, aux cheveux noirs attachés en petite queue de cheval, portant une robe noire. Je supposais que c’était la couturière puisqu’elle avait autour du cou, en plus de son petit collier en or, un long mètre et tenait dans ses bras deux costumes différents, dont une très belle robe de gitane espagnole à volants multicolores et un autre costume qui, lui par contre n’était pas vraiment beau, il était même très moche ! C’était un caleçon noir sur le quel se portait un genre de veste, si on peut appeler ça comme ça, rouge dotée de gros boutons dorés. Ça ressemblait beaucoup à… une tenue de toreros ! Et ce n’est que là où tout devint clair, la question de la maîtresse, les élèves répartis en deux groupes, tout ! La robe de gitane, le costume de toreros, c’étaient les costumes des filles et des garçons, donc les rôles qu’on devait faire dans le spectacle étaient répartis en deux, un groupe représentait les toreros et un autre les gitanes ! J’éclatais tout d’un coup  de rire, amusée par le sens que j’avais donné à la question de la maîtresse qui me paraissait beaucoup plus significative à présent !

Heureusement, que je ne savais pas que les garçons faisaient de la danse classique, leurs costumes étaient vraiment horribles ! Eh oui ! Ca sert parfois d’être ignorant !

*** à suivre ***

Cliquez ICI pour lire mes chroniques depuis le début

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Le journal extraordinaire d’une danseuse tunisienne / 7

  1. Mamzelle-Danse dit :

    je suis scotchée à l’histoire, j’attends la suite !! Grin

  2. Aicha-K dit :

    Ça me fait vraiment plaisir Grin

Laisser un commentaire