Temps danse de la semaine, 12 août 2011

– Visitez cette galerie photo du stage de danse classique du Boston Ballet : de belles photos, et en plus un défilé de jolis justaucorps Smile (n’oubliez pas de cliquer sur « next page », il y a plusieurs pages de photos)

Interview : Vincent Duperrier, 17 ans, sorti de ses études au Conservatoire de Lille, va peaufiner sa formation à l’école Rosella Hightower.

Interview : Eugénie Hecquet, 15 ans, a réussi l’audition de l’école du ballet de Hambourg et poursuit son rêve, devenir danseuse Etoile.

Stage : les organisateurs du stage Rezodanse de Pau ont proposé à leur participants une barre en plein air.

Stage : Sud-Ouest réalise un bel article sur le stage de danse de Biarritz.

Cinéma : Dirty Dancing, le retour ! un remake du fameux film de 1987 est en préparation pour une sortie au cinéma. Hommage, ou plat un peu trop réchauffé ? En tout cas, les successeurs de Patrick Swayze et Jennifer Grey auront intérêt à assurer.

Cinéma : Un nouveau film sur la danse est sorti mercredi 10 août au Canada : « Sur le Rythme ». Bande-annonce :

Je ne sais pas si ce film sortira prochainement en France, je vous tiendrai informés si j’arrive à trouver cette information.

– Pas d’articles la semaine prochaine ! Je suis en vacances Island Vous aurez tout de même la chronique d’Aicha-K le lundi et jeudi comme d’habitude.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Temps danse de la semaine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Temps danse de la semaine, 12 août 2011

  1. visiteur dit :

    Si j’en crois les photos du Boston ballet, les ballerines américaines seraient recalées à l’Opéra de Paris. Le gabarit US est limite potelé. ça donne un coté danse amateur. Mais le galbe des ballerines est beau à voir, et les fesses; cuisses un peu volumineuses. C’est étonnant de voir ce que font des ballerines qui ont des jambes fines. On dirait pas qu’elles sont des danseuses pro; comme Darcey Bussel. Mais c’est beau.

    • Dominique dit :

      Moi je trouve ça bien de voir qu’ils prennent des gens avec des formes. À l’époque c’était comme ça et les ballets étaient magnifiques! Je ne trouve pas que ça fasse amateur du tout! Et elle ne sont pas potelées, elles sont normales!

      • visiteur dit :

        Ce qui me dérange, c’est surtout le diktat. Dire: faut que des fils de fer, ou faut mettre des grassouillettes, faut des Noires… Qu’il y ait différentes écoles, différentes compagnies, les unes avec des fils de fer blancs, les autres avec des Noires plus rondes, d’autres qui mélangent. Ne pas imposer une norme, voilà tout. Parce que là on est pas dans un droit fondamental, qui exige que l’on impose des normes, en l’occurrence le plus humaines possibles. On est dans l’uniforme obligatoire pour tous.
        Ensuite faut voir jusqu’à quel poids on peut faire des pointes. C’est bien beau de permettre à toutes d’être ballerines, mais peuvent-elles tout faire ?
        Bon, malgré leur poids, les hommes peuvent monter sur pointe (Ballet Trocadero). Mais faudrait voir les conséquences sur leurs pieds.

        Cela étant, je comparais les gabarits. En France et en Europe les ballerines sont plus minces de taille notamment. Et c’est plus gracieux.
        C’est comme faire défiler des mannequins plus enveloppées. C’est pas que ce soit moche, c’est au contraire plus sensuel que certaines brindilles qui ressemblent à ce qu’elles sont censées être: des porte-manteaux, sans sensualité, voire presque sans féminité. Pour les ballerines, ça donne une impression de masse qui colle plus avec d’autres styles de danse. Et ce qu’on demande aux ballerines, c’est de donner l’impression d’être légères, d’être des feuilles dans la brise. Changer cette impression, changer le gabarit des ballerines, c’est changer l’esence même du ballet classique, qui devient autre chose.
        Il y a des musiques planantes, atmosphériques, et puis des musiques rythiques, et des musiques intermédiaires. Ce qui s’impose, c’est la musique d’inspiraton noires américaines, avec les danses noires-américaines. Musiques agressives, tribales, ou chaleureuses et lyriques. Suffit de comparer la danse des années 70, 80, avec celle des 90-2000. Sensualité et liberté dans un cas, animalité dans l’autre; pour faire simple.
        Si je prends cette photo: http://www.flickr.com/photos/weeklydig/5991506802/
        Il est clair que que les tailles et les hanches ne sont pas des plus fines. Certaines sont fines, mais d’autres moins. Apparement y’a du 50-50.
        La nana qui saute est pas mal jouflue pour une ballerine: http://www.flickr.com/photos/weeklydig/5990951785/
        Là aussi, on bien que le gabarit n’est pas le même qu’en Europe: http://www.flickr.com/photos/weeklydig/5991507814/

        Enfin, c’était juste une impression comme ça. Je peux pas vraiment juger sur ces photos.

        • Lylie dit :

          Je ne connais pas le Boston Ballet, mais je pense qu’il faut prendre en considération que les photos sont celles d’un stage d’été, donc ce ne sont pas les filles de la compagnie qui sont photographiées, mais des filles qui se sont inscrites, qui paient certainement cher pour être là, et viennent du pays entier. Certaines sont sûrement en formation professionnelles, d’autres sont – à mon avis – des danseuses amateurs qui visent, soit à être dans de petites compagnies + tard, soit le professorat, ou vraiment juste à perfectionner leur pratique amateur pour le plaisir.
          Le Boston Ballet m’a tout l’air d’être un établissement privé qui fait école, cours tous publics et compagnie. Vraiment pas comparable à l’Opéra de Paris ou les autres compagnies de renommée mondiale Laugh

          • visiteur dit :

            Ah, ouais, ok. Parfois on part sur une idée et on est à coté de la plaque. Confused
            Bonnes vacances. Time Out

  2. Dominique dit :

    Je suis québecoise et j’ai vu sur le rythme! C’est excellent! Smile

  3. visiteur dit :

    What’s the pointe? Elle Fanning grabs a refreshing drink after exhausting ballet class
    By Mike Larkin
    Last updated at 7:13 PM on 15th August 2011
     »
    You would think Elle Fanning would have been tempted to throw in the towel on her ballet lessons after her movie The Nutcracker in 3D flopped.
    But the Super 8 star is clearly working as hard as ever to master en point.
    The actress, 13, looked happy but exhausted after an intensive dance lesson in affluent Toluca Lake in California.
     »
    http://www.dailymail.co.uk/tvshowbiz/article-2026345/Elle-Fanning-grabs-refreshing-drink-exhausting-ballet-class.html

  4. Mamzelle-Danse dit :

    j’adore cette chronique, j’espère qu’elle durera encore longtemps !! In Love

  5. visiteur dit :

    C’est pas du ballet, mais on peut imaginer ce que pourrait donner un ballet qui se déroulerait dans un tel décor:

    http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2011/08/17/article-0-0D77480A00000578-208_964x618.jpg
    http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2011/08/18/article-2027166-0D77413D00000578-548_964x645.jpg

    Heaven on Earth: Amazing salt flats where the sky and ground merge into one to create dreamy landscapes
    By Daily Mail Reporter
    Last updated at 9:17 AM on 18th August 2011
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2027166/Heaven-Earth-Amazing-salt-flats-sky-ground-merge-create-dreamy-landscapes.html

Laisser un commentaire