Le Miami City Ballet à Paris : vidéos du cours public

Le Miami City Ballet est la compagnie invitée à Paris cette année pour les Étés de la Danse. En plus des soirées de ballets, l’organisateur permet aux spectateurs d’assister à 3 cours de danse de la compagnie, sur la scène du Théâtre du Châtelet. J’y suis allée bien sûr Smile Et j’ai ramené quelques vidéos pour vous.

> D’autres vidéos à découvrir sur la chaîne Youtube de Passion Ballet.

Je suis désolée pour la mauvaise qualité des vidéos, prises sur un téléphone portable. Elles vous donneront au moins une idée de l’ambiance !

J’y ai passé un superbe moment, les danseurs sont très bons, l’ambiance aussi, le professeur avait une façon incroyable de montrer les exercices (rien compris!). Pendant les pauses, le public pouvait lui poser des questions sur la compagnie, c’était intéressant. On a appris qu’ils dansent 7h et demi par jour ! 1h30 de cours, 3h de répétition, une pause d’une heure et de nouveau 3h de répétition. Les jours de spectacle, c’est 1h30 de cours, 3h de répétition, et le spectacle (qui dure souvent autour de 3h tout compris).

J’adore voir tous les petits tics des danseurs professionnels, on les voit s’étirer avant le cours par exemple, chacun à sa manière. J’aime aussi les tenues originales qu’ils mettent. Par contre, je regrette un peu les pantalons larges de nombreuses filles, qui empêchaient de voir le travail de leurs jambes pendant la barre Frown Reste que c’est une opportunité formidable de voir des danseurs professionnels travailler comme dans un studio !

Ces articles devraient vous intéresser :

Ce contenu a été publié dans Vidéos, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

33 réponses à Le Miami City Ballet à Paris : vidéos du cours public

  1. visiteur dit :

    Les applaudissements sont casse bonbons. Je doute que les danseurs les apprécient. Du coup j’ai même pas fini de visionner une vidéo.

    Par contre j’ai apprécié les vidéos suggérées par youtube:

    « Miami City Ballet »
    http://www.youtube.com/watch?v=RGmpQt2vcJg&feature=related

    La chaine du MCB
    http://www.youtube.com/user/MiamiCityBallet

    Miami City Ballet school nurtures young dancers
    http://www.youtube.com/watch?v=XT1ohcRcbT0&feature=related

    • Lylie dit :

      Décidémment, je crois que je vais vous surnommer Grincheux Grin Je suis sûre que les danseurs adorent être applaudis, de toute façon le public ne pouvait pas se retenir vu les performances qu’ils nous proposaient. Avez-vous pensé à créer votre propre blog sur la danse ? (vu que rien ne semble vous plaire ici Wink )

      • visiteur dit :

        C’est ce que je me suis dit en voyant l’affiche du film d’anim 3d « Les Schtroumpfs ». Je serais dans le rôle de Grincheux.
        Autrement la chartre graphique du site me plait. Le truc des pointes à 5 euros était une info en or, mais qui ne me concerne pas. Des liens vers des sites de photos. J’ai aussi dit sur « Blogueuse en vacances » que la photo était magnifiquement onirique et que votre silhouette était appétissante. Smile
        Par contre je le redis, l’aspect visuel est ratée: les danseuses ressemblent à des amputées. Pas top.
        Sur le forum, les intervenantes sont un peu trop jeunes, mais bon, j’essaie juste de connaître le milieu de l’intérieur. Je ne suis pas un passionné de danse. Je fais ça sous forme de gym, parce que ça fait du bien au corps et à la tête.

        Cela étant je vais encore critiquer : ce que je trouve décevant dans la danse, c’est que le danseur danse en aveugle, sans pouvoir apprécier le spectacle, comme un musicien peut le faire. Je vois mal où se trouve le plaisir. Vous faites une pirouette sans pouvoir apprécier visuellement ce que vous faites, ou bien vous avez développé une autre forme de plaisir. A vous d’expliquer où se trouve le plaisir de la danse.

        PS: C’est pas que je râle, c’est juste que je suis franc. Je dis les choses comme je les vois et ressens. Mais c’est vrai, je passe pour un râleur.

        • Lylie dit :

          Personnellement, j’ai un grand grand plaisir à faire travailler mon corps dans son ensemble, à le maîtriser pour lui faire faire des choses gracieuses. Danser, ça nous fait sentir extrêmement bien, je ne peux pas dire mieux. On n’a pas besoin de se voir (bien qu’on se regarder beaucoup dans le miroir), l’important c’est ce qu’on ressent en dansant.

          J’apprécie la franchise, par contre je trouve très déplacés les commentaires sur mon physique, qu’ils soient positifs ou négatifs d’ailleurs. En tant que danseuse amateur, ça n’a pas la moindre importance Smile Quand aux remarques sur les poses, je les comprends, mais je n’y accorde très peu d’importance car ce n’est pas la perfection de la photo qui est recherchée (pas plus que celle des vidéos). C’est uniquement l’envie de partager un moment, une ambiance. Des belles photos de danse, il y en a plein le web Smile

  2. Elanor dit :

    Hehé, moi j’y ai assisté IN REAL, dans les premiers rangs! :3 Mais finalement, j’ai rien vu ni appris; c’est quasiment ce qu’on fait , nous.

    • Lylie dit :

      Rien appris ? C’est bien dommage. J’espère au moins que tu as passé un bon moment. Tu es en formation professionnelle, ou déjà professionnelle ?

    • Lylie dit :

      en tout cas moi j’y ai appris des choses… c’était intéressant par exemple de voir les différents profils des danseurs qui font partis de la compagnie : on voyait bien l’écart entre des profils très classiques, d’autres + contemporains… Intéressant, l’accent mis sur la musicalité plus que sur la technique (j’approuve à 100%!)… Intéressante l’approche de la barre comme une vraie préparation aux chorégraphies du spectacle, et pas comme un échauffement lambda, avec un travail sur les accents (accent sur l’ouverture ou sur la fermeture du mouvement, accélérations, points d’orgue…). Quoi que tu en dises, je pense qu’on a tous à apprendre d’un cours de professionnels, et ce quel que soit notre niveau en danse. Même les professionnels apprennent toute leur vie. A méditer Grin

  3. visiteur dit :

    « j’ai un grand grand plaisir à faire travailler mon corps dans son ensemble, à le maîtriser pour lui faire faire des choses gracieuses. »

    ça c’est une satisfaction intellectuelle, égotique, narcissique, mais vous ne pouvez pas ressentir l’émotion que l’on ressent à voir un ballet, puisque vous ne voyez rien de ce que vous faites.

    « Danser, ça nous fait sentir extrêmement bien, je ne peux pas dire mieux. »

    ça je le comprends, je le ressens. A la limite, ça peut rejoindre la remarque plus haut, puisque gesticuler vraiment n’importe comment ne fait pas ressentir cela. Sans doute est-ce que le mental est dépassé par la chorégraphie automatisée, ce qui permet de se sentir consciemment comme dans un rêve éveillé, comme en contemplation. C’est pourquoi cette sensation n’existe pas lors du primo apprentissage, quand les mouvements ne se font pas encore de manière automatique, quand le mental occupe complètement la conscience.
    Je trouve étrange que ce genre de chose n’ait pas été formalisé par les danseuses. Enfin, peut-être, sans doute, par certaines.

    « Des belles photos de danse, il y en a plein le web Smile »

    Ouais m’enfin, y’a un juste milieu. Enfin, j’insiste pas. Je disais ça…

    « J’apprécie la franchise, par contre je trouve très déplacés les commentaires sur mon physique,  »

    Je trouve que ça prêtait à sourire. Mais je ne vais pas m’étendre.

    Bon, j’ai assez dit de c…… pour ce soir.

  4. visiteur dit :

    Pas pour illustrer la critique, juste pour rire:

    http://globaltrends.in/wp-content/gallery/photos/photos-taken-at-time-10.jpg

    pd: désolé de polluer l’article.

  5. Mamzelle-Danse dit :

    Moi je soutiens Lylie à 100 %, visiteur si tu n’es pas content, il suffit de chercher un site internet qui concernent les amateurs de gym, ici on parle de danse et je trouve que certains commentaires sont complètement inutiles, si tu ne comprends pas le plaisir qu’ont les danseurs et les danseuses en dansant, ce n’est pas la peine de critiquer …. Les vidéos des répétition sont impressionnantes et si les spectateurs applaudissent, c’est parce qu’ils sont impressionnés, on ne voit pas ça tous les jours non plus et je doute que ça énerve les danseurs étant donné que c’étaient des répétitions PUBLIQUES, ils devaient bien se douter que les spectateurs applaudiraient …

    • visiteur dit :

      Je m’en doute. Toi tu es une féministe et t’aime pas trop les mecs qui vienne s’immiscer dan sun groupe de filles. Moi non plus j’aime pas les féministes, surtout les rentre-dedans. Et je parle pas de ce que tu dois faire avec ta langue, apparement elle ne te sert pas qu’à parler.
      Je serais pas surpris d’apprendre que c’est toi qui a effacé mon message où je disais éprouver quelque émoi devant la silhouette de miss Lylie.
      Je comprend que je donne l’impression de faire un peu dévier les sujets, mais j’étouffe rapidement à faire trop de gargarisme monocorde. Il vous vraiment avoir une petite vie rangée pour se sentir aussi vite dérangée. Mais pas de panique, je ne fais que passer. Je visite, c’est tout. Si l’admin ne veut plus que je poste, pas de problème.

    • visiteur dit :

      Et j’ajouterai qu’avec un esprit comme le tien, tu dois danser comme un marteau. Le corps de Lylie est comme son esprit: il a ce qu’il faut de moelleux pour être féminin.

      • Féministe dit :

        Je trouve tes commentaires complétement hors-sujet. C’est un site de PASSIONES ( dixit  » passion ballet ») Alors si c’est pour critiquer à tout bout de champs on post pas

        • visiteur dit :

          Vous êtes des malhonnêtes. Mon premier message était un témoignage, avec mes conseils à des intervenantes. Le reste, c’était des liens vers des vidéos de danse au sens large, dont une sur le parcours de brésilien voulant faire du ballet. Mes critiques ont concerné essentiellement 2 photos qui faisaient un mauvais effet. Donc prétendre que je viens ici uniquement pour critiquer, c’est bien dans la veine de ce que sont la pluaprt des gens, particulièrement les idéologues: des malhonnêtes.
          Je comprends bien que c’est le site de nanas qui veulent être bien entre passionnées de danse, et qui ne sont pas là pour chercher des poux. Mais voyez-vous, je vois mal comment on peut améliorer son art sans être critique envers soi-même. Savoir voir ce qui est bien, mais, à moins que vous soyez parvenues à ce qui se fait de mieux, vous devriez savoir ce qu’est avoir un esprit critique qui se vit comme une respiration, comme une attention de tous les jours.
          Enfin bref.

          • Lylie dit :

            Vous êtes le bienvenu ici d’autant que vous poster des infos intéressantes (sauf le seul commentaire que j’ai supprimé car je le trouvais vraiment offensant pour les personnes handicapées). Par contre, pour la dernière fois, je ne veux plus lire le moindre commentaire sur mon « physique ». Et je demande à tous, vous comme la mamzelle féministe et comme tous les autrres, de vous parler correctement même si vous n’êtes pas d’accord. Ne serait-ce par simple respect pour mon travail ici. Je donne mon temps, tout mon coeur et toute ma passion pour vous proposer ce site, je n’y gagne rien, en échange je veux du respect. Si vous voulez vous étriper, il y a plein de forums mauvais esprit Smile On est d’accord ?

            Visiteur grincheux, je suppose en vous un adulte ? N’oubliez pas que les personnes qui lisent Passion Ballet sont en forte majorité des adolescentes – avec des niveaux de maturité différents – certaines réagissent fortement parce qu’elles défendent un site qu’elles aiment. Faut y penser, c’est tout Smile Vous avez des exigences, c’est bien, je peux écouter les critiques. Comprenez juste qu’ici je ne cherche pas la perfection.

  6. Sarhaly dit :

    Je rage de ne pas avoir pu venir…. Merci pour les vidéos qui donnent un petit aperçu de ce que l’on aurait pu admirer.

  7. karine dit :

    merci pour tes vidéos peu importe la qualité, je te félicite de prendre autant de temps pour faire partager ta passion! Moi je suis ravie de te connaitre car à mon âge (33) je rencontre très peu de gens passionné avec qui en parler. Bientôt ce sera mon tour de te faire partager une experience car je vais passer 1 fois par semaine pendant 5 mois des cours avec les danseurs pro de la compagnie « les ballets d’europe », tu connais? surement que oui! sinon ne te laisse pas démonter par ces idiots qui n’ont rien d’autre à faire dans leur vie qu’aller provoquer les autres, ce sont eux qui sont à plaindre et il ne vaut mieux pas leur répondre. Courage! A bientôt

    • Lylie dit :

      Salut Karine, merci beaucoup pour ton message. On a presque le même âge Laugh je ne connais pas les ballets d’europe non. Tu nous raconteras ! Tu vas faire quoi exactement ? Tu as un niveau pro ?

      • karine dit :

        regarde sur Internet et tu vas voir ce qu’ils font est génial, moi j’aime bien car ils ont conservé bcp de classique mm si on ne voit pratiquement aujourd’hui que du contemporain. Non je ne suis pas pro malheureusement! en fait cela fait 5 ans que je fais de la danse dans un club amateur et depuis l’année denière je fais des pointes! mon rêve que j’ai enfin réalisé malgré mon âge! comme tu le dis souvent, il suffit de s’accrocher et bcp de travail. En fait ils vont venir dans le carde d’échange pour nous donner 1H30 de cours tous les lundisjusqu’en janvier, 4 jours complets pendant les vacances de toussaints et ensuite nous pourrons assisiter à la répèt générale de leur spectacle. A bientôt!

  8. Anti-visiteur dit :

    Faut pas confondre féministe et anti-conneries. Visiteur, t’as des propos méchants-et tu crois pouvoir te le permettre parce que tu es sur ce site incognito-, dits sur un air blasé; donc ce que tu as à dire, je pense que tu sais où tu peux te les foutre.

  9. orange dit :

    Merci pour les vidéos Lylie.

    Quand au visiteur, je ne m’étais jamais posée la question du pourquoi j’aime danser. J’ai commencé à analyser les choses, les décortiquer pour finir par me dire que finalement ce n’était pas si intéressant que ça les réponses que j’avais à apporter. Qu’à un moment tout décortiquer c’est de la masturbation de l’esprit et que ce n’est pas ça l’important. Que finalement juste ressentir, faire, apprécier les choses telles qu’elles sont, c’est quand même très agréable. Et se poser la question du pourquoi on aime le chocolat, n’apporte rien de plus à la dégustation, enfin personnellement. Donc désolée mais je n’apporterai aucune réponse.
    Ah si la réponse que je peux apporter c’est que si tu n’aimes pas le son des applaudissements, tu peux aussi appuyer sur le bouton « mute », ce qui t’aurais permis de voir la fin de la vidéo.

    • visiteur dit :

      En résumé, on fait les choses sans avoir pourquoi. Dans 100000 ans, les humains en seront encore à faire ce qu’ils faisaient il y a 200000 ans. Par habitude, parce que ça se fait, on sait pas…

      « Qu’à un moment tout décortiquer c’est de la masturbation de l’esprit et que ce n’est pas ça l’important.  »

      C’est un autre exercice. Une activité comme une autre. Mais c’est comme tout, faut trouver le juste milieu, parce qu’effectivement, à tout intellectualiser, à tout analyser, on ne ressent plus rien, et on passe donc à coté de beaucoup de choses.

      « Et se poser la question du pourquoi on aime le chocolat, n’apporte rien de plus à la dégustation,  »

      Non, mais ça peut expliquer d’autres choses. Par exemple… parce que je suis sexuellement insatisfaite… Smirk

      Mais bon, mon interrogation n’allait pas jusqu’à une dissection de cerveau. Je me demandais:
       » le danseur danse en aveugle, sans pouvoir apprécier le spectacle, comme un musicien peut le faire. Je vois mal où se trouve le plaisir. Vous faites une pirouette sans pouvoir apprécier visuellement ce que vous faites, ou bien vous avez développé une autre forme de plaisir. A vous d’expliquer où se trouve le plaisir de la danse. »

      Je trouve étonnant que vous ne sembliez pas avoir noté ça. Peut-être parce que vous êtes devant un miroir. Mais sur scène ? ça aurait dû vous êtes tiquer. Ou alors c’est que votre plaisir est dans le regard des spectateur, dans leur applaudissement.

      • orange dit :

        Mouais pas convaincue par ton raisonnement… Ton intellectualisation de la danse ne m’intéresse pas. Mais on des milliards sur terre, tu trouveras certainement quelqu’un qui s’y intéresse. Bon apparemment il n’est pas ici.
        Et qui sait peut être que dans 100000 ans plus personne ne dansera de la même façon grâce à toi et tes réflexions. Ou pas.

        • visiteur dit :

          Ma question est pourtant simple: une danseuse ne se voit pas, ou qu’en partie. elle ne peut donc éprouver le plaisir du spectateur. Où trouve-t-elle son plaisir? Dans l’endorphine que délivre le corps lors des efforts intenses pour lutter contre les douleurs, dans l’ambiance ennivrante du spectacle, dans la déconnection du mental dûe à une simple activité physique prenante ? Ce qui me parait clair, c’est qu’une ballerine ne peut pas s’émerveiller de sa danse, qu’elle ne voit pas. Tout au plus de celle des autres danseuses.

          C’est simple comme question. Vous ne savez pas quoi répondre. Pas grave.

  10. orange dit :

    Ta question n’est pas simple, elle est simpliste. Déjà, elle part d’un postulat qui est faux. Celui de prétendre que le seul plaisir du danseur serait de s’admirer danser. Comme si le plaisir d’un peintre résiderait dans le seul fait d’admirer son œuvre, pas dans celui de peindre…

    • visiteur dit :

      Prends le temps de lire. Je le fait pas toujours moins non plus. Alors je me répète:
      « une danseuse ne se voit pas, ou qu’en partie. elle ne peut donc éprouver le plaisir du spectateur. Où trouve-t-elle son plaisir? »
      Je n’ai pas dit que « que le seul plaisir du danseur serait de s’admirer danser ».

      Faut quand même reconnaître que faire tant d’efforts, douloureux, coûteux, en temps et en argent, pour ne pas voir ce que l’on fait, sinon en cours, devant un miroir, c’est ingrat, et intriguant.

      Vous ne pouvez répondre. C’est pas grave. Vous prenez pas le bourrichon.

  11. Mamzelle-Danse dit :

    Visteur : par respect pour le travail de Lylie et par respect pour les jeunes ados qui lisent les commentaires, arrêtez de parler de sexe à tout va, c’est méga énervant à la fin et LÀ ça n’a rien à voir avec le sujet mais rien du tout ! On ne se pose pas toutes ces questions que vous vous posez sur le pourquoi du comment on aime la danse, c’est comme ça et puis c’est tout, peut être que vous attendez une réponse en particulier mais on ne vous la donnera pas … Moi j’en ai marre qu’une seule personne vienne gâcher ce site avec des commentaires complètement délirants et hors sujet… comme vous l’avez si bien dit : vous POLLUEZ le site. A cause de vous, et vos commentaires pervers, lire les commentaires des autres PASSIONÉ(E)S de danse classique a perdu de son attrait …

  12. visiteur dit :

    Vous savez quoi? Je pense avoir la réponse.
    En revoyant de regard de la ballerine : http://www.dailymail.co.uk/news/article-2019667/Dancing-streets-Ballerina-stops-traffic-leaps-pirouettes-way-sweltering-New-York-summer.html
    il m’est apparu qu’en fait les danseuses voient leur corps, mais avec les yeux de l’esprit. Elles ont tellement fait le mouvement devant un miroir qu’elles ont une image mentale du corps en mouvement. Peut-être pas toujours, par exemple en s’élançant pour un grand jeté, elles ne se voient pas l’élan, mais elles se projettent mentalement sur le jeté, elles visionnent ce qu’elles veulent obtenir. Idem pour une pirouette. Elles savent, en le « voyant » mentalement, qu’elles sont en troisième position (si je me trompe pas), et juste après, qu’elles pirouettent. Et alors elles voient mentalement et elles sentent corporellement la pirouette. En fait elles se voient en trois dimensions, et même en 4 dimensions si on tient comme des sensations (c’est vers ce genre de vécu en immersion que le cinéma tend, en ajoutant la 4eme dimension, à savoir ce que propose le Futusroscope: les mvts synchronisés avec les scènes du film). ça doit être ça. ROTFL Clap
    Voilà. Plaisir con d’avoir compris un truc tout con. Party Dance

  13. Flora dit :

    Aaaaah, j’aurais tellement aimé y aller à ces cours publics ! Merci pour les vidéos, et la qualité est franchement bien pour un portable !
    Sinon, où la danseuse trouve son plaisir ? C’est la danse qui le lui procure, tout simplement, elle n’a pas besoin de le trouver. Effectivement, pas besoin de se voir pour apprécier de danser : on ressent nos mouvements et on se visualise en dansant. Se sentir en harmonie avec d’autres danseurs, un public, tout oublier le temps d’un cours, ou le fait de remarquer ses propres progrès : toutes ces choses contribuent au plaisir de la danse. Parce qu’on se sent bien en dansant. Comme un musicien qui se sent en accord avec son instrument.

Laisser un commentaire